Accueil Historique Plus de 1 million d’euros la Lancia Delta S4 Stradale

Plus de 1 million d’euros la Lancia Delta S4 Stradale

4899
32
PARTAGER
Lancia Delta S4 Stradale

Les morceaux d’histoire automobile des années 80 commencent à prendre le chemin des plus chères pièces automobiles. Ici, une Lancia Delta S4 Stradale dépasse le million d’euros.

La Lancia Delta S4 Stradale est une série de 200 voitures de route construites pour répondre aux exigences d’homologation du Groupe B en rallye. Ainsi, chaque constructeur sortait des monstres sur roues qui désormais s’arrachent à prix d’or. C’était l’époque des Ford RS 200, Renault 5 Maxi Turbo, Audi Quattro S1 ou des Peugeot 205 Turbo 16. La Lancia Delta S4 fut à l’origine de la disparition du groupe B avec la mort de Toivonen et Cresto au Tour de Corse 1986.

Ici, on a donc une Lancia Delta S4 Stradale avec à peine 2 200 km d’origine (2 196 exactement) ! Evidemment, l’historique est connu et totalement renseigné. Le 4 cylindres 1,8 litres est gavé par un compresseur volumétrique Abarth-Volumex associé à un turbocompresseur KKK. En compétition, le moteur développait 480 chevaux, contre 250 pour le modèle de route (pour 1200 kg).

Cet exemplaire a été acheté en Italie, puis est venu en France, est parti en Allemagne avant de revenir en Italie. Le propriétaire qui le vendait lui a offert une révision complète en juillet 2018. La Lancia Delta S4 Stradale a été vendue à 1 040 000 euros (frais inclus) à une vente aux enchères de la maison Sotheby’s en ouverture du Techno Classica à Essen, la grand messe allemande des collectionneurs.

Deux autres Lancia « Stradale » étaient soumises à l’encan. Mais, c’était une Lancia 037 Rally Stradale, le prédécesseur de la Delta S4. Ce modèle de 3 500 km à peine est totalement « dans son jus ». Elle est partie à 770 000 euros tout de même. Largement plus qu’une Lancia Stratos HF Stradale qui a été enlevée à 545 000 euros.

Des Groupe B recherchées

La cote de certaines anciennes groupe B explose. Une Lancia Delta S4 Stradale se vendait environ 500 000 euros il y a encore quelques années. Une Peugeot 205 T16 se négocie de 150 à 200 000 euros selon l’état. Une Ford RS200 peut aller de 250 à 500 000 euros selon si on a affaire à une RS200 « normale » ou une Evolution. Le prix de vente de cette Lancia Delta S4 Stradale peut surprendre en dépassant le million.

C’est à comparer par exemple avec la somme de 1,3 million d’euros demandée pour une Bugatti Veyron 16.4 Grand Sport Vitesse de 2013 (non vendue). Ou les 2,225 millions pour une Mercedes-Benz 540 K Cabriolet A Sindelfingen de 1937 (vendue). Une Renault 5 Turbo 2 s’est vendue à 69 000 euros à peine, 12 000 euros de plus qu’une Porsche 356 C de 1964 et à peine moins qu’une Porsche 928 Koenig de 1988 entièrement restaurée récemment.

Les youngtimers se trouvent encore à des cotes très intéressantes comme cette BMW 850i de 1992 et 14 192 km qui est partie pour 28 750 euros. Le véhicule le plus ancien en vente à Essen fut un American LaFrance roadster de 1916 (largement modifié dans les années 80). Estimé à 90 000 euros, il n’a pas trouvé preneur et est toujours en vente. S’il y a des amateurs.

Illustration : Sotheby’s

Poster un Commentaire

32 Commentaires sur "Plus de 1 million d’euros la Lancia Delta S4 Stradale"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
Twin Spark
Invité

Pas de regrets à avoir : j’avais pas le million demandé.

zeboss
Invité

j’ai demandé si en leasing c’était possible, mais bon sur 48 mois ça fait un peu trop, en comptant l’essence et l’assurance…
Alors j’ai laissé filer..

zeboss
Invité

Ha j’oubliais, la LOA comprenait également un forfait 0Km, en effet le gland qui l’achète sera prié de ne pas rouler avec sous peine de perdre son million en moins de 2…

Hello
Invité

La première raison de la valeur de ses autos est leurs faibles productions donc rareté.
On y ajoute le coté mitique des « groupe B » , l’époque dorée année 80 du rallye et la légende Lancia Delta, ríen de bien surprenant que les prix explosent.

lataupe2B
Invité

Ça fait quand même cher pour une auto sans historique

Lacomete
Invité

exactement une voiture sans vraiment d’histoire, et de plus pas très belle. Je lui suis préfère une 205 T16 ou une R5 Turbo.

robert
Invité

Des petits gugus qui viennent de naître donnent leurs avis. J’ais des sucettes à 5 centimes pour ces petits gars.

lacomete
Invité

Désolé Robert, mais j’étais née à cette période ! et j’avais déjà mon permis. Alors ta sucette !!

robert
Invité

Alors je plains .

robert
Invité

Alors je te plains. point final pour moi ; cela me gonfle.

labradaauto
Invité
lacomete : cette auto fait partie des modèles produits pour l’homologation. Vous avez raison. Elle n’a pas vraiment d’histoire. Et pour les autres qu’on a vues rouler en champ. Monde rallyes emmenées par Marku Allen , Henri Toivonen et autres oui! Elles ont une histoire d’auto de courses . Celles-ci atteignent aussi des tarifs bien trop élevés à la transaction . Et ce n’est pas justifié non plus . Peu méritent les tarifs appliqués. Nombre d’autos connues : « Vous savez elle a appartenu à untel ou unetelle ! Elle fait T A N T de chevaux. Souvent c’est du vent… Lire la suite >>
zafira500
Invité

@lataupe2B & Lacomete
Le modèle peut-être pas (encore qu’elle n’a pas eu le temps de se constituer une histoire suite à la disparition des Groupe B), mais la marque oui.
Elle n’est peut-être pas bête, mais elle est sacrément bestiale.

koko
Invité

« Sans historique » ???
C’est le modèle d’homologation de la mythique delta groupe B.

DiZeL
Invité

@koko : les séries 200 n’ont souvent aucun intérêt. Bricolé en vitesse à bas coût juste pour valider l’homologation. Certaines ont une belle gueule mais sinon sans grand intérêt.

Hello
Invité

La première raison de la valeur de ses autos est leurs faibles productions donc rareté.
On y ajoute le coté mitique des « groupe B » , l’époque dorée année 80 du rallye et la légende Lancia Delta, ríen de bien surprenant que les prix explosent.

Peter Wheeler
Invité
Ça c’est ce que les personnes qui spéculent sur ces voitures veulent que tout le monde pense. Le groupe B a toujours été mythique depuis sa disparition il y a 33 ans, ce n’est pas nouveau. Par la même, les voitures d’homologation groupe B ont toujours eu une cote de sympathie et un statut légendaire, même il y a 20 ou 10 ans. Les prix étaient certes élevés, mais loin de l’absurdité actuelle. A partir du moment où les maisons de ventes, les propriétaires et les spéculateurs ont compris qu’il y avait (beaucoup) de l’argent à se faire, ils ont… Lire la suite >>
lataupe2B
Invité

Je veux dire elle n’a pas appartenu à un pilote ou quelqu’un de connu. Le prix délirant vient peut-être du fait que Lancia est en train de disparaître. Toutefois les retours de chacun de vous sont pertinents aussi.

gigi4lm
Membre

Finalement ça se vend toujours les Lancia 😀

zeboss
Invité

une vraie martingale, pas beaucoup mais bien….
arff

miké
Invité

Ça sent le montage financier classique pour faire le buzz : je cree une société chargé de m’acheter ma voiture a un prix fou, avec mon argent, lacote monte, lnhistoire est belle, puis dans 6mois, un an, je vends pour de vrai et la pour de vrai sous. Si le buzz a fonctionné, elle part a plus et la c’est mega jackpot, si elle part a 300k de moins, j’ai quand meme gagné 300k de plus que la cote.
Merci les maisons d’encheres.

miké
Invité

Pour la maison de vente c’est tout benef, ça permet d’attirer tout les petits collectionneurs naifs qui mettront en vente leurs bonnes autos, sans prix de reserve (convaincus par les gens de la maison) en pensant bien vendre, puis se feront dépouiller. Plusieurs amis on vécu l’experience, dans des ventes connues.

labradaauto
Invité

dans tous ces paradoxes des bonnes, belles autos très difficiles à avoir un cote honnête sur le marché, les autres qui bénéficient du « buzz » comme parfaitement décrit plus haut. Il y aura toujours d’énormes différences pas compréhensible , cependant
Miké voit clair. Il le dit . Bravo !

zafira500
Invité

Ou c’est tout simplement un passionné qui en a les moyens.😉

Peter Wheeler
Invité

Pour avoir travaillé dans le milieu pendant de nombreuses années, je peux attester que c’est très rarement le cas malheureusement. Et même quand l’acheteur est un passionné, passé un certain prix ça reste un placement quoi qu’il en soit. On ne fait pas joujou avec une voiture à 1 millions. La procédure décrite par Miké est effectivement la plus courante. Il faut se faire à l’idée que l’automobile ancienne n’est plus qu’un produit financier comme les autres.

wpDiscuz