Accueil Lexus Lexus : 1er véhicule électrique pour Chine et Europe

Lexus : 1er véhicule électrique pour Chine et Europe

1028
29
PARTAGER

Un véhicule electrique pour Lexus ? Le projet semble bien engagé puisque le président de Lexus International lui-même, Yoshihiro Sawa vient d’indiquer que la marque travaillait dans ce sens.
L’objectif est clair : attaquer les marchés de Chine et d’Europe.

Un contenu encore flou

Selon Lexus, la marque a en effet besoin de développer un véhicules électrique pour satisfaire les besoins européens et chinois.

Reste qu’à l’heure actuelle, la marque premium de Toyota est à la recherche de la forme que prendra son premier véhicule électrique. Quant au planning associé, c’est également le grand flou.

« Il est clair que nous avons besoin d’un véhicule électrique dans le futur », a déclaré Sawa la semaine dernière lors d’un entretien au Salon automobile de Shanghai, où Lexus a lancé son monospace LM. Le dirigeant ajoutant qu’il ne pouvait pas de donner de plus amples précisions sur la date de commercialisation et le contenu de l’offre.

Chine et Europe : des normes génératrices de marchés

Les contrôles très stricts en matière d’émissions polluantes et les conditions d’octroi de subventions à l’achat de véhicules électriques imposés par la Chine poussent actuellement les constructeurs automobiles vers les véhicules électriques. Un marché de taille qui attire nombre de groupes automobiles. Histoire notamment de rentabiliser leurs coûteux investissements en profitant des forts volumes que peut leur offrir le vaste marché chinois.

Lexus veut également profiter des nouvelles normes environnementales et restrictions de circulations européennes, flairant là une opportunité pour écouler des véhicules électriques.
Au final, une stratégie tellement calée sur les nouvelles exigences, que Yoshihiro Sawa atenu à préciser que la date du lancement commercial dépendra du cours de l’avancée de la réglementation.

Toyota pionnier sur l’hybride, en retard sur le 100 % électrique

Toyota, et par extension sa marque de luxe, Lexus, apparaissent comme des retardataires dans la tendance actuelle en faveur de véhicules 100 % électriques.

Au contraire, le constructeur japonais continue de tirer parti de la technologie hybride qu’il a développée à travers sa Prius. Désormais Toyota est le plus grand fabricant mondial de véhicules hybrides.

C-HR 100 % électrique en Chine en 2020

Néanmoins, la marque Toyota commencera à vendre une version 100% électrique de son C-HR en Chine en 2020 dans le cadre d’une initiative visant à introduire « plus de 10 » véhicules électriques dans le monde d’ici 2025.

L’hybride a le vent en poupe chez Lexus

Lexus a pour sa part présenté son premier modèle hybride en 2005 et compte à l’heure actuelle 11 offres hybrides au niveau mondial. Environ 26% des 698 330 véhicules vendus par la marque en 2018 dans le monde étaient pourvus de motorisation hybride.

Lexus travaille actuellement sur des véhicules hybrides rechargeables et des véhicules à pile à combustible, en plus des véhicules électriques, a noté Sawa. Ajoutant toutefois que les hybrides rechargeables ne répondaient pas à certaines exigences réglementaires.

« C’est une ère de transition », a conclu au final Sawa, ajoutant que Lexus étudiait plusieurs possibilités.

L’avis de Leblogauto.com

Quand de nouvelles normes créent de nouveaux marchés … et Lexus compte bien profiter de l’aubaine pour s’introduire sur le marché de véhicules électriques. Une opportunité qui pourrait même rapidement virer en contrainte si les restrictions imposées à terme par l’Union européenne et la Chine étaient de nature à mettre en péril les motorisations hybrides. Une situation qui pourrait alors fortement impacter Toyota et Lexus, lesquels ont fortement misé jusqu’à présent sur ce type de motorisation.

Sources : Lexus, Automotive News

Poster un Commentaire

29 Commentaires sur "Lexus : 1er véhicule électrique pour Chine et Europe"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
Thomas
Invité

Et dire que Lexus(Toyota)avait toujours critiqué le 100% moteur d’aspirateur(pareil pour Carlos Tavares ceci dit) 😮

amiral_sub
Invité

Moteur d’aspirateur, moteur de tgv, meme techno. Moteur de tondeuse, moteur de VT, meme techno

Thomas
Invité

Je n’aime pas les motorisations électriques, d’où le surnom que je leur donne, je suis « rétrograde » comme me traiterait Anne Hidalgo(cf sa déclaration sur Carlos Tavares) 😀

amiral_sub
Invité

j’ai hate de voir ce que ça donne, lexus étant un constructeur qui cherche la perfection

AXSPORT
Invité

On devrait dire BML à la place de BAM ?
Non ?

Lonbine
Invité

Pitié changez le style et véhicule sera génial. Je regrette les anciennes lexus, comme l’IS 2009 ou la LS de 2013

zeboss
Invité

faut dire que les calandres deviennent caricaturales…

Membre

c’est beau les decision stupide des gouvernement 100% electrique et si on parlait des infrastructure electrique necessaire pour assuré la charge des véhicule electrique .
L’hybride fossil/electrique ou hrydrogene electrique est plus soutenable .

wizz
Membre

et une infrastructure hydrogène, ça ressemblerait à quoi??? serait elle alors forcement plus soutenable???

SGL
Invité

@h3ro7
L’un ne doit pas concurrencer l’autre.
L’un est meilleur de la patinette jusqu’au véhicule moyen ou lourd, mais sur une faible distance, l’autre est meilleur sur les véhicules lourds et sur une longue distance.
Mais avec moins de 30 pompes à hydrogène en France + l’absence de modèle français, on est obligé de miser aussi sur les gros hybrides et gros VE en attendant.
Le GNV est aussi un bon carburant intérimaire !

wizz
Membre
Réflexion. De la patinette jusqu’au véhicule moyen ou lourd, c’est donc des voitures particulières Des véhicules lourds et sur des longues distances, comme des….camions par exemple. . Question : combien de milliards faudrait il dépenser pour monter une filière de production d’hydrogène (sans oublier les milliards précédemment dépensés pour la filière ENR éolienne/PV), puis combien de milliards pour une infrastructure, pour un réseau de distribution de l’hydrogène . Curiosité : combien coute un réseau de fret ferroviaire? Un TGV, ça doit rouler vite, dans le confort, avec des problèmes de sécurité liée à la vitesse. Un train de marchandise, ça… Lire la suite >>
SGL
Invité

J’ai entendu dire sur BFM, que des réseau existant de gaz naturel peuvent être facilement reconverti pour le transport de l’hydrogène !?
Reconfirmé ici :
http://www.smartgrids-cre.fr/index.php?rubrique=dossiers&srub=hydrogene∾tion=imprimer

SGL
Invité

Extrait de connaissancedesenergies.org
Mix énergétique de la France
« Enjeux
Facture énergétique et importations de combustibles fossiles
La réduction de la facture d’énergie nationale constitue un des enjeux majeurs de la France. Cette facture s’est élevée à 68,7 milliards d’euros en 2012, dont 54,5 milliards étaient imputables aux importations de produits pétroliers (brut et produits raffinés). »

Un petit milliard par an pour la filière française de l’hydrogène, ça serait trop demandé !?
😉

wizz
Membre
Je suis grand seigneur je te donne 100 milliards d’euros pour la filière d’hydrogène COMBIEN, quelle QUANTITE d’hydrogène peux tu espérer produire avec une telle somme (via la filière ENR, bien entendu) http://huet.blog.lemonde.fr/2018/04/19/la-cour-des-comptes-alerte-sur-le-cout-des-enr/ L’hydrogène n’est pas une énergie sur Terre: on n’en trouve pas tel quel. C’est un vecteur d’énergie. L’hydrogène ne peut devenir une énergie du future que SI ET SEULEMENT SI on peut produire de l’énergie nécessaire à la fabrication de l’hydrogène. Si cette première question n’est pas résolue, alors tout le reste ne sera que chimère…. Un EPR, fonctionnant à 90%, produira 12TWh chaque année Les EPR,… Lire la suite >>
SGL
Invité
SGL
Invité

L’Australie va bien le faire avec 11 GW de production hydrogène produit par les EnR, pour eux et l’export vers le Japon !
Et cela, bien avant 2025 !
Comme quoi la France peut faire encore mieux…

wizz
Membre

cadeau si tu veux, pour les tuyauteries

en revanche, comment comptes tu produire l’électricité nécessaire pour la fabrication de l’hydrogène?

ps: compter produire ne signifie pas le principe, dont je sais déjà ta réponse : yaka ENR
compter signifie avec combien d’argent

lis le lien ci-dessus, pour savoir combien d’argent la France a déjà dépensé pour la filière éolienne/solaire, qui représente 7% de la production électrique française
http://huet.blog.lemonde.fr/2018/04/19/la-cour-des-comptes-alerte-sur-le-cout-des-enr/
alors, combien de milliards faudrait il encore pour pouvoir remplir les camions avec de l’hydrogène renouvelable?

SGL
Invité

« L’hydrogène est la seule alternative à la batterie », Patrick Koller – 18/02
D’après Faurecia (premier équipementier automobile français sur le marché.)
Faurecia a décidé de prendre des positions fortes sur l’hydrogène avec une solution complète en 2025
https://bfmbusiness.bfmtv.com/mediaplayer/video/l-hydrogene-est-la-seule-alternative-a-la-batterie-patrick-koller-1802-1140681.html

SGL
Invité

L’hydrogène à la place du diesel? C’est déjà possible
D’après Fabio Ferrari, président de Symbio ( la pépite française de l’hydrogène qui a séduit Michelin et Faurecia)
https://rmc.bfmtv.com/mediaplayer/video/l-hydrogene-a-la-place-du-diesel-c-est-deja-possible-1146006.html

SGL
Invité

J’attends Renault et son futur Espace 6 à PAC hydrogène ! 😉
Les mulets pourront être, par exemple, des Espace 5 modifiés.

@Wizz, j’étais moi-même contre l’hydrogène pendant des années… Ces hommes ont fini par me convaincre du contraire !
Si l’on dépense des dizaines de milliard pour acheter du pétrole brut aux dictatures, pourquoi ne pas réserver 1 ou 2 milliards à la filière française de l’hydrogène … Avec des emplois français en prime, etc.

wizz
Membre
des camions hydrogène, des voitures hydrogène, des trains hydrogène, des maisons hydrogène, des avions hydrogène… MAIS si on n’a pas de gaz hydrogène, alors rien de tout cela ne pourra fonctionner 1 milliard d’euros dépensé pour la construction des éoliennes et dans l’électrolyse, on aura tout juste assez d’hydrogène pour alimenter quelques centaines de camions, quelques milliers tout au plus pour une filière française d’hydrogène viable, et à partir d’ENR tant qu’on y est, ce n’est pas 1 ou 2 milliards d’euros qu’il faudra. L’intention est bonne. L’idée est louable. Mais ce n’est pas applicable en pratique parce qu’on n’a… Lire la suite >>
wizz
Membre
Avec 1 ou 2 milliards à la filière française (automobile), on a pu faire des moteurs essence, ou des moteurs diesel, et on a importé du pétrole pour les faire fonctionner Avec 1 ou 2 milliards à la filière française automobile, on peut aussi faire des moteurs à gaz, et on va importer gaz pour les faire fonctionner. On peut aussi produire du gaz via méthanisation, mais il faudra investir/dépenser/subventionner encore plus pour cela Alors oui, on peut toujours réserver 1 ou 2 milliards à la filière française de l’hydrogène. Cela va aider un peu dans le développement de la… Lire la suite >>
SGL
Invité
Avant de déclarer qu’une énergie est ou n’est pas rentable, il faut apprendre à prendre du recul. En 1974, quand la France décide de basculer vers l’énergie nucléaire la rentabilité n’a pas été immédiate, cela a mis plus de 20 ans pour y en arriver. D’ailleurs très peu de pays industrialisé, on décidait de dépasser les 50 % dans le nucléaire… Même 40 % (la moitié du mix de la France !!!). Il avait à l’époque la volonté d’avoir une indépendance énergétique tout a louable vis-à-vis des pétroliers anglo-saxons et des tensions géopolitiques du moyen-orient. L’industrie de l’hydrogène se retrouve… Lire la suite >>
wizz
Membre
En France, le parc actuel des réacteurs nucléaires est de 58, pour une puissance de 63GW, et une production autour de 400TWh. Et en uranium, on préfère en importer, pour un cout autour de 1 milliard d’euros https://www.connaissancedesenergies.org/quel-est-le-montant-de-la-facture-energetique-francaise-120328 Demain, on va remplacer tout le parc nucléaire par des EPR, 40 réacteurs. Produits en grande série, lorsque tout est maitrisé (pas comme sur le prototype actuellement), disons 5Mds l’unité 200 milliards d’euros investis dans la construction de 40 EPR sur 60 ans, plus 60 milliards pour les importations de combustibles PREMIERE QUESTION : calculer l’équivalent en investissement en ENR, en éolienne… Lire la suite >>
amiral_sub
Invité

j’ai remarqué comme wizz que SGL (et d’autres) émettent souvent une hypothese d’une hypothétique production de H2 à partir de panneaux photovoltaïques.
le rendement record en PV est d’environ 26%, la conversion industrielle en H2 est à 75%.
ça nous fait 19.5% de rendement.
La suite de l’équation :

– compression à 700 bars (-20% d’énergie)
– transports et fuites
– conversion en PAC (-40%)
– charge/décharge batterie tampon permanente (-10%)

Bref, le problème de la gabegie H2 reste le même, l’hydrogène restera cantonné à quelques secteurs mais certainement pas à l’automobile

SGL
Invité

@ amiral_sub.
les panneaux photovoltaïques sont rentables, ils compenssent leur production de CO² en 2 ans (le Energy PayBackTime) et s’autofinance en 7 ans et se recycle (PVCYCLE) !
https://www.greenpeace.fr/impact-environnemental-solaire/
http://arkitekto.free.fr/index_fichiers/Evolution_prix_kWh_energies_electricite_nucleaire_EPR_petrole_essence_gaz_renouvelables_bois_eolien_solaire_France.jpg
https://tecsol.blogs.com/mon_weblog/2016/06/le-co%C3%BBt-moyen-de-l%C3%A9lectricit%C3%A9-solaire-et-%C3%A9olienne-pourrait-baisser-jusqu%C3%A0-59-dici-2025-selon-irena.html
Avec les progrès inévitables sur la production et le rendement de l’hydrogène d’ici 5 ans, il sera difficile de parler d’une « gabegie » 😉

SGL
Invité
Tout d’abord, je ne suis pas anti-nucleaire, je le considére comme un mal nécessaire et un moindre-mal. L’ennemi sur le long terme est notre dépendance au pétrole. (l’Allemagne, Pologne, Inde, Chine, encore les USA, Australie sont le charbon.) J’ai appris que les Suisses se faisaient payer pour nous prendre de l’électricité de nos centrales nucléaires quand la France était en surproduction d’électricité…. Payé pour consommer de l’électricité !!!! Pourquoi ne pas produire dès 2019 de l’hydrogène dans ce cas avec le trop-plein de production ? Même si, soi-disant, que le rendement soit mauvais, ça serait toujours plus utile de faire… Lire la suite >>
Invité

Tient, en fait, en parlant du goupe Toyota, pas de tracs sur ce blog du Toyota LaCoupe Concept récemment dévoilé !?!

wpDiscuz