Accueil Dépêches Japon: la garde à vue de C. Ghosn prolongée jusqu’au 22 avril

Japon: la garde à vue de C. Ghosn prolongée jusqu’au 22 avril

669
4
PARTAGER
Carlos Ghosn

La garde-à-vue de Carlos Ghosn a été prolongée jusqu’au 22 avril 2019. C’est le Tribunal de Tokyo qui l’annonce dans un bref communiqué.

L’ancien numéro 1 de l’Alliance Renault-Nissan-Mitsubishi a été de nouveau arrêté le 4 avril dernier et remis en garde-à-vue au centre de Kosuge. Après une première prolongation jusqu’au 12 avril, le Tribunal a donc accédé à la demande du bureau des Procureurs de prolonger de nouveau la détention de Monsieur Ghosn.

Cette garde-à-vue est motivée selon l’accusation par de supposées malversations financières au sein de Nissan. On l’accuse d’avoir détourné une partie de la « réserve du PDG » à son profit. Cette réserve est octroyée au PDG de Nissan pour pallier d’éventuels embûches. Une partie aurait été versée au distributeur des véhicules Nissan basé au Sultanat d’Oman et possiblement détournés. Aussi, le bureau des procureurs de Tokyo parlent de 5 millions de dollars détournés sur 15 millions versés au distributeur entre fin 2015 et mi-2018.

Carlos Ghosn clame toujours son innocence. Dans une vidéo enregistrée avant sa nouvelle arrestation et diffusée par ses avocats, il accuse certains dirigeants de Nissan de « trahison ». Carole Ghosn, sa femme, de son côté a brièvement quitté le Japon avant d’y retourner pour y être interrogée à son tour. Selon l’enquête de Nissan, « Beauty Yachts », une société immatriculée aux Iles Vierges et qu’elle dirige, serait mêlée au détournement.

Un feuilleton qui n’en finit pas

Selon l’AFP, qui cite « une personne au fait des investigations », « l’argent aurait servi à l’achat d’un luxueux bateau, d’un coût de 12 millions d’euros, baptisé « Shachou » (prononcer « shatchô », patron en japonais) ».

« Il est clair que M. Ghosn ne peut pas détruire de preuves ni s’enfuir, c’est pour cela qu’il avait été libéré sous caution, donc on ne peut pas dire que cela a changé et l’arrêter sous ce prétexte », a plaidé son avocat, Junichiro Hironaka, réfutant les arguments du parquet. Hironaka a attaqué cette nouvelle GAV devant la Cour Suprême du Japon.

Toujours selon Carlos Ghosn, les « traîtres » l’auraient fait tomber de son piédestal pour empêcher une fusion entre Renault et Nissan qui aurait rendu littéralement indéfaisable l’union des deux partenaires. A l’issue de cette nouvelle garde-à-vue, Carlos Ghosn pourrait être libéré et assigné de nouveau dans sa résidence ultra-surveillée, ou être accusé d’un autre chef et rester en garde-à-vue.

Au même moment, les dirigeants de Renault, Nissan et Mitsubishi Motors tiennent vendredi à Paris leur premier conseil opérationnel. C’est l’instance créée pour « tourner la page de l’ère Ghosn » et marquer un « nouveau départ », selon l’expression du nouveau pilote du partenariat franco-japonais, Jean-Dominique Senard.

Avec AFP

Poster un Commentaire

4 Commentaires sur "Japon: la garde à vue de C. Ghosn prolongée jusqu’au 22 avril"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
Gilles L.
Invité

Peut-être que le blogauto pourrait se limiter à un résumé mensuel de ce « feuiileton Ghosn » car cela devient pesant de voir sa trombine un jour sur deux.
D’autant plus que ce que l’on sait de cette affaire n’est pour l’essentiel qu’hypothèses et supputations. Laissons faire la justice.
A part cela, le blogauto… c’est très intéressant.

pat d pau
Invité

F.PIERUCCI sacrifié par Alstom et instrument de GE, a fait 14Mois de prison aux USA.

https://www.usinenouvelle.com/editorial/frederic-pierucci-sacrifie-par-alstom-instrument-de-ge.N795725

Xavier
Invité

Sont forts ces Japonais !

zeboss
Invité

Il apparait que les Japonais, gouvernement inclus, usent de tous les moyens pour neutraliser GhON, bien sur celui ci a commis très probablement des faux pas quelque part, soigneusement conservés dans l’attente d’un coup dur, et pour les japonais il s’agit tout simplement de la fusion Renault Nissan soutenue par CG…
https://actu.orange.fr/monde/carlos-ghosn-ces-mails-qui-annoncaient-la-mefiance-du-japon-envers-la-fusion-renault-nissan-magic-CNT000001eXeR2.html

wpDiscuz