Accueil WEC WEC – 1000 miles de Sebring : Toyota en balade

WEC – 1000 miles de Sebring : Toyota en balade

394
1
PARTAGER
toyota sebring

En attendant les 12 heures de Sebring du championnat IMSA Weathertech, qui devraient être bien plus disputées, Toyota continue sans surprise sa domination en LMP1 Hybride dans l’épreuve des 1000 miles de Sebring, inédite au calendrier WEC.

La TS050 Hybrid n°8 de Kazuki Nakajima, Sebastien Buemi et Fernando Alonso (qui s’était occupé de la pole avec un record de piste à la clé), a remporté aisément l’épreuve. Jusqu’à la mi-course, l’autre Toyota de Kamui Kobayashi, Mike Conway et José-Maria Lopez est restée aux basques de la voiture sœur mais une touchette avec une GTE et des ennuis techniques ont finalement relégué la n°7 à 1 tour.

Avec ce 3e succès de la saison 2018-2019, le trio Alonso-Buemi-Nakajima conforte son leadership au championnat du monde, avec 135 points contre 120 à l’autre trio Toyota. Toutefois, avec encore l’épreuve de Spa et les 24 heures du Mans à disputer – sachant que le barème de points est plus élevé pour la classique mancelle – rien n’est encore joué pour le titre pilotes. Derrière le duo Toyota, SMP Racing remporte le match des privés et décroche la 3e marche du podium avec Vitaly Petrov, Michaël Aleshin et Brendon Hartley, mais à tout de même 11 tours…Les autres LMP1 privées ont été hors jeu, retardées par des ennuis ou éliminées.

En LMP2, le Jackie Chan DC Racing poursuit sa mainmise avec une 5e victoire en 6 manches. La n°37 de David Heinemeier- Hansson, Jordan King et Will Stevens a dominé les débats devant l’Alpine A470 Signatech Alpine de Nicolas Lapierre, André Negrão et Pierre Thiriet. Mais grâce à leur régularité, les pilotes Alpine sont en tête du trophée des pilotes pour deux petits points sur le trio Tung-AUbry-Richelmi (Jackie Chan DC Racing), seulement 6e à Sebring.

En GTE pro, comme souvent, c’est là que le spectacle a vraiment eu lieu. Le leadership a été échangé tout au long de la course par plusieurs équipages mais au final, la Porsche 911 RSR de Richard Lietz et Gianmaria Bruni s’impose avec moins d’une seconde d’avance sur la BMW M8 GTE de Martin Tomczyk, Nicky Catsburg et Alexander Sims. La meilleure Ferrari AF Corse n’est que 4e, mais les rouges n’ont jamais vraiment été dans le coup pour la gagne. Avec leur succès, Bruni et Lietz reviennent à 25 points des leaders du championnats Kevin Estre et Michael Christensen (Porsche), qui en dépit de la pole position, n’ont pu faire mieux que la 5e place.

911
Après avoir gagné avec Ferrari, Gianmaria Bruni poursuit sa belle carrière avec Porsche

En GTE Am, le Dempsey Proton Racing continue également sa domination. Christian Ried, Julien Andlauer et Matt Campbell signent leur 5e succès de la saison devant la Ferrari 488 GTE Spirit of Race de Thomas Flohr, Francesco Castellacci et Giancarlo Fisichella.

L’avis de leblogauto.com

La comparaison avec le spectacle des 12 heures de Sebring du championnat IMSA va faire mal, surtout en catégorie Prototype. On espère tout de même un beau spectacle au Mans. La saison 2019-2020 du WEC sera bien longue, en attendant peut-être le renouveau Hypercar. Les dernières déclarations d’Aston Martin et de Toyota, suite à l’inflexion de la règlementation annoncée par la FIA, allaient dans le bon sens.

 

Images et source : WEC, Porsche

Poster un Commentaire

1 Commentaire sur "WEC – 1000 miles de Sebring : Toyota en balade"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
RBC
Invité

Ah ça, cette saison va être longue, très longue, trop longue…
On peut même déjà la commencer par remettre le trophée à Toyota et à Alonso, ça sera plus rapide et moins hypocrite.

wpDiscuz