Accueil Sécurité Volvo, souriez (et ne buvez plus) vous êtes filmés

Volvo, souriez (et ne buvez plus) vous êtes filmés

1241
15
PARTAGER
Volvo - Surveillance du conducteur - Driver Monitoring

Poursuivant toujours son objectif de sécurité maximale, Volvo semble bien décidé à s’attaquer au « maillon faible » : le conducteur. Prochainement, toutes les Volvo seront ainsi équipées d’un système de surveillance par caméra.

Bardées de renforts, puis d’électronique, les Volvo comme toutes les voitures actuelles embarquent une impressionnante liste de fonctions sécuritaires. Poursuivant son objectif « zéro morts », Volvo ira même jusqu’à volontairement limiter la vitesse de ses véhicules à 180 km/h l’année prochaine.

Mais dans cet arsenal, le conducteur apparaît de plus en plus comme le « maillon faible ». Et les systèmes destinés à le surveiller sont appelés à se multiplier. Certains sont déjà présents depuis quelques années et tentent de surveiller son attention en fonction des micro-corrections qu’il apporte à ses trajectoires, et du temps de conduite. Mais des équipements à base de caméras commencent à faire leur apparition. Ils sont appelés à de généraliser dans les années à venir, et même à être obligatoires...

Volvo n’attendra pas une réglementation, et commencera prochainement à équiper ses modèles d’un nouveau système de surveillance. Il est attendu sur la prochaine génération de véhicules sur la base de la plateforme SPA2, soit donc le prochain XC90 à l’horizon 2021/22. Exploitant plusieurs caméras (visibles sur les modèles de développements illustrés), le système surveille donc l’occupant du siège avant gauche (ou droit selon les pays bien entendu) pour détecter fatigue, inattention ou comportement révélateur d’une conduite sous l’emprise d’alcool, stupéfiants ou médicaments.

Ici, le système ne se contente pas de sonner pour réveiller le conducteur et l’inciter à s’arrêter. Le programme de Volvo prévoit de limiter la vitesse, appeler les services d’urgence ou encore d’arrêter et stationner totalement le véhicule.

Volvo a également dévoilé sa « Safe Key », similaire à la MyKey de Ford dans le principe. Une clé supplémentaire, que l’on peut confier lorsque l’on prête son véhicule, à un jeune conducteur par exemple. Une clé pour laquelle il est possible de prédéfinir une limite de vitesse, et avec laquelle on ne pourra sans doute pas désactiver les multiples assistances.

L’avis de Leblogauto.com

Volvo n’est pas le premier à installer un système de surveillance du conducteur clairement identifié comme l’un des plus gros facteurs de risques à bord. Mais le constructeur suédois semble ici encore décidé à aller plus loin en prenant des mesures radicales pour assurer la sécurité. Sans perdre de vue que les législateurs pensent à imposer de tels systèmes sur toutes les voitures neuves dans les années à venir.

Poster un Commentaire

15 Commentaires sur "Volvo, souriez (et ne buvez plus) vous êtes filmés"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
Lovehornby
Invité

Le marché de l’occasion a de beaux jours devant lui…

AXSPORT
Invité

Surtout en 5 cylindres Volvo !!
🙂

RICO
Invité

Big brother nous surveille….il faut être vraiment con pour aller de soi-même acheter ce genre de véhicule ‘collabo ‘ et fournir une base donnée qui pourra se retourner contre ceux qui achètent ce genre de M…..
Bonjour les libertés individuelles ….
Pauvre monde ……

ART
Invité

Volvo marque Orwellienne…

pcur
Invité

Donc grosso modo le consommateur va payer des équipements supplémentaires pour se faire surveiller ? déjà que les différentes « aides » électroniques finissent souvent plus par irriter qu’apporter véritablement assistance…

Same Yumako
Invité

Pas fini de mette des bandes adhésives noires sur mon portable et ma voiture….
Sauf que la voiture ne démarrera certainement pas si les caméras renvoient une image noire…
Bientôt la sonde anale en guise de clef de contact, c’est beau le progrès, ça fait rêver la Silicon Valley…
Et merde je vais m’acheter une Camaro ’69 d’occase… Et pis tiens je vais suivre la mode, je conduirai sans assurance.

RBC
Invité

C’est déjà ce que je dénonçais dans un article précédent où Volvo bridera ses véhicules à 180 km/h. Au-delà de l’intention louable, le curseur se place désormais trop du côté de l’intrusion d’un tiers au sein d’un habitacle privé. Cela me gène et cela pourrait à terme déterminer le choix de véhicule par certains acheteurs guère enclins à être scrutés/scannés/audités en permanence par leur outil de déplacement.

Stan_Qc
Invité
honnêtement je n’y vois aucun problème. Au contraire si cela peut permettre de sauver des vies… Personne ici ne s’Est jamais endormi au volant? Moi oui, deux fois (sans aucun dommage merci) mais qui auraient pû être évitées si je m’étais écouté un peu plus et donc arrêté pour me reposé ou si un système comme Volvo avait pris l’ascendant sur moi afin de m’obliger à m’arrêter et prendre conscience de la situation et de ma vulnérabilité (sans parlé de mon inconscience) Et ceux qui parlent d’intrusion etc, cela me fait doucement rire. Il n’y a pas plus intrusif que… Lire la suite >>
Béret vert
Invité

Et bien, je ne vois aucun problème à ce que vous équipiez votre voiture de ce genre de système si ça peut me protéger quand vous vous endormez.
En ce qui me concerne, 44 ans de permis et jamais provoqué d’accident. Je ne dois pas être le seul, d’ailleurs.

Stan_Qc
Invité

j’en fais partie. Mais vous n’êtes pas infaillible et l’endormissement au volant est sournois… On ne s’en rend compte que lorsqu’on se fait réveiller par les bandes vibrantes du bord d’autoroute (ici en Amérique du Nord)

Jdg
Invité

Je comprends votre post mais c’est de l’assistanat de plus. On déresponsabilise encore le conducteur. Et oui conduire c’est du sérieux faut arrêter de le prendre à la légère.
Pour le reste je vois pas l’intérêt, faudrait mieux investir dans des la conduite autonome qui évite les erreurs du conducteur.
Volvo dit que leur voiture est super sécuritaire puis après veut fliquer le conducteur ? Pas très logique tout ça.
Bref

wpDiscuz