Accueil General Motors Trump exhorte General Motors à rouvrir son usine dans l’Ohio

Trump exhorte General Motors à rouvrir son usine dans l’Ohio

1439
23
PARTAGER

General Motors dans le collimateur de Donald Trump. Le Président américain a émis un tweet virulent dimanche  à l’encontre du constructeur, visant également un responsable syndical d’une usine d’assemblage de GM dans l’Ohio que le constructeur a mis à l’arrêt en début de mois.

Trump exhorte GM à reprendre ses activités dans son usine de l’Ohio

Dans un tweet publié samedi, le président des États-Unis a ainsi exhorté General Motors à rouvrir l’usine de l’Ohio, dix jours après que la dernière Chevrolet Cruze ne sorte de ses chaînes. Le site de l’Ohio est le première des cinq usines d’Amérique du Nord à cesser leurs activités cette année, mettant ainsi fin à la production américaine de la Cruze.

Le tweet de Donald Trump accentue ainsi la pression publique exercée sur GM pour qu’il reprenne ses activités sur le site de Lordstown, dans l’Ohio.  Il y a quelques semaines, le locataire de la Maison Blanche avait d’ores et déjà menacé de réduire les subventions de GM, après l’annonce du constructeur de son intention de réduire la production de plusieurs usines aux Etats-Unis.

Arguant dans son tweet d’une économie « en si bonne santé » Trump a pressé General Motors à rouvrir son usine de Lordstown,  proposant différents scénarios : une reprise sous une forme différente ou avec un nouveau propriétaire. Exhortant GM à agir très vite, quelque soit le scénario retenu.

Trump prend Toyota comme modèle

Donald Trump n’a pas hésité à prendre un constructeur japonais en exemple, tweetant  : «Toyota investit 13,5 milliards de dollars aux États-Unis, d’autres également. G.M. DOIT AGIR RAPIDEMENT. Le temps presse ! »  Toyota prévoit en effet d’investir près de 13 milliards de dollars sur cinq ans aux USA.

GM avait toutefois précédemment indiqué que si la fermeture de l’usine entraînait la perte de 1 300 emplois, environ 417 personnes seraient affectées à d’autres usines.

Trump accuse GM de laisser tomber les Etats-Unis

La pression sur GM s’est encore accrue dimanche, Trump exhortant à nouveau le constructeur à reprendre la production à Lordstown, et demandant au PDG de GM, Mary Barra d’agir rapidement.
Dimanche, Trump a déclaré avoir discuté du site avec Mary Barra et lui avoir demandé « de le vendre ou de faire quelque chose rapidement ». Mentionnant qu’elle avait « imputé » la fermeture de l’usine au syndicat United Auto Workers, il a indiqué ne pas vouloir débattre à ce sujet mais souhaiter une reprise d’activités rapide.

Selon Trump, le constructeur américain a « laissé tomber » son pays  » en fermant l’usine où elle fabriquait la Chevrolet Cruze.
Le président américain a par ailleurs affirmé que « d’autres groupes automobiles bien meilleurs arrivaient en masse aux Etats-Unis ».  Sans qu’on ne sache pour l’instant à quelles entreprises il fait référence ni s’il s’agissait de constructeurs automobiles américains ou internationaux.

Trump exhorte les syndicalistes à s’unir et produire

Trump a également déclaré dans un tweet que le « démocrate » David Green, président de la section locale 1112 de l’UAW « devrait rassembler ses forces et produire ».
« Arrêtez de vous plaindre et faites le travail! »  s’est-il exclamé.

Alors que Trump avait déjà critiqué GM la veille, il s’agit dimanche de la première fois que le Président américain visait nommément David Green.

Les deux sénateurs américains de l’Ohio – le démocrate Sherrod Brown et le républicain Rob Portman – ont également exhorté GM à maintenir l’emploi dans l’usine. Dans une déclaration tweetée dimanche, Brown a déclaré que Green et les salariés adhérents au syndicat avaient «  fait preuve de détermination ».

En février dernier, Green a adressé deux courriers à Trump lui demandant de sauver l’usine et ses emplois, selon la chaîne de télévision locale WKBN. Le représentant syndicaliste avait toutefois indiqué que le président n’avait pas répondu à une première lettre qu’il avait envoyée en juillet 2018.

Projet American cars

Brown a tenté de faire adopter une législation visant à rendre la production sur le sol américain plus attrayante pour les constructeurs automobiles. Il a exhorté Trump à soutenir le projet de loi dénommé American Cars en vue de stimuler l’emploi dans le secteur automobile.

Si un tel texte était adopté, les consommateurs pourraient notamment obtenir une remise de 3 500 dollars sur les voitures de fabrication américaine.

Sources : CNBC, Reuters, Tweeter

Poster un Commentaire

23 Commentaires sur "Trump exhorte General Motors à rouvrir son usine dans l’Ohio"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
Fabi35
Invité

C est aussi productif ,de la part de Donald, que d’obliger les Américains d acheter des Cruze …

Thomas
Invité

Ou que d’exhorter les Américains à ne plus manger de hamburgers 😀

Kaizer Sauzée
Invité

A moi les murs la terre m’abandonne …
En clair : SVP, faites que je sois réélu, le reste je m’en tape.

Elisabeth
Invité

Bien résumé. Tout à fait cela….

Guallaume
Invité

Vous êtes bien gentille, Elisabeth, en traduisant « i don’t care » par : »il a indiqué ne pas vouloir débattre à ce sujet », les traductions les plus proches en français étant : « je m’en fiche » ou « je m’en fous », ce qui est, vous en conviendrez, beaucoup, beaucoup, moins polie et nous montre bien l’état d’esprit du gars.
Il ne prends pas de pincette alors qu’il est à la tête d’un pays, faites de même.

zafira500
Invité

Quelqu’un pourrait-il exhorter Donald Trump à « fermer sa gueule » car il devient vraiment insupportable avec ses tweets.
Plutôt que l’inciter les autres à travailler, qu’il commence à le faire lui même parce qu’à part faire le guignol, on ne voit pas grand-chose.

labarda3000
Invité

…tiens ! 1 législateur qui fait le taf !

DCON
Invité

Ca s’appelle de la com. GM fermera son usine.

Invité

Et puis bon, il aurait fait le taf, DCON, il n’en serait pas à menacer comme il le fait là 😉

miké
Invité

Si tu vas par la, bruno le maire fait le taf aussi 🙂 🙂 🙂

labarda3000
Invité

le législateur qui lâche de l’argent public pour que les industriels s’envolent ensuite fait le travail de les inciter à remplir le contrat.
Sinon, le contribuable est en droit de s’interroger sur le où va l’argent public et accuser …

Bcbg
Invité

juste au passage trump n est pas le législateur, ça n a pas l air comme ça,mais c est loin d être un detail🥳,en particulier quand on choisi la couleur de son gilet!

labarda3000
Invité

Donald Trump porte la casquette , souvent la cravate, le gilet: on s’en tape. c’est pas le même climat là-bas . mdr

beniot9888
Invité

Et Morano aussi, elle faisait beaucoup de taf’ 🙂

pat d pau
Invité

et au meme niveau que celle-la, on a marcon aussi. blablabalblabla

pat d pau
Invité

même technique.. le « blabla » de la communication.

Invité

ce serait bien l’une des tres rares fois ou Trump fait ce qu’il dit.
Il a juste une tres, tres grande bouche. Et un compte Tweeter.

wpDiscuz