Accueil Seat Seat Minimo, des airs de Twizy, le «sex appeal» en plus

Seat Minimo, des airs de Twizy, le «sex appeal» en plus

1427
37
PARTAGER
SEAT-Minimo

L’automobile connaît certaines métamorphoses donnant naissance des concepts peut-être pas tout à fait en adéquation avec la vision populaire de la « mobilité de demain ». C’est en tout cas la première impression qui peuvent avoir les visiteurs du Mobile World Congress de Barcelone à la découverte de Minimo exposé sur le stand de Seat au salon de Barcelone.

D’abord parce que dès le premier coup d’œil, Minimo nous fait penser à un autre produit similaire qui a plutôt fait un flop en France, le Renault Twizy. Un concept de véhicule électrique assez audacieux, qui n’est pas une voiture, ni une moto et qui n’a ni les avantages de l’un, ni de l’autre. Trop audacieux, un peu trop en avance sur son temps, l’échec de Twizy n’a pas rebuté Seat qui présente un concept qui s’en approche d’assez près.

Même gabarit, mais plus séduisant

Malgré la présence de ces quatre roues et d’une carrosserie enveloppant les deux passagers, les dimensions de Minimo sont justes en dessous de ce qui qualifie une auto : 2,5 mètres de long et 1,24 mètre de large. Tout comme à bord de Twizy, conducteur et passager s’installent à bord l’un derrière l’autre.

Sur place, l’habitacle ne nous est pas accessible, mais de l’autre côté du cordon de sécurité, l’espace à bord semble correct. On s’interroge tout de même si les risques auxquels s’expose le passager en cas de choc par l’arrière. La carrosserie parait bien mince, en tout cas sur ce concept-car.

Au-delà de la cinématique plutôt amusante et quelque peu futuriste du mécanisme d’ouverture des portes, lorsqu’on y regarde de plus près, Minimo a tout de même « de la gueule ». Les couleurs sont volontairement « flashy », mais pour Seat, constructeur automobile, ce n’est que cosmétique.

Minimo a d’autres atouts pour lui tels que les éclairages ou encore ses plaques d’immatriculation numériques. D’ailleurs à y regarder de plus près, le logo Seat qui trône à l’avant du véhicule est lui aussi numérique. Pour Luca Di Meo, président de Seat, cela permettrait tout à fait d’imaginer que Minimo ne soit pas directement ou encore exclusivement commercialisé sous la marque Seat, mais sous une autre marque.

De la mobilité sous toutes ses formes

A l’heure du tout numérique, c’est presque sans surprise que Seat a apposé derrière le volant un écran LCD qui fait office de compteur de vitesse. Et à terme, pourquoi pas, de système d’infodivertissement. Car si Minomo dispose bien d’un volant, pour Seat, cette capsule aurait tout son sens dans un écosystème où le véhicule autonome est en libre-service. Voilà un élément clé qui le distingue fortement de Twizy.

Selon le constructeur espagnol sitôt qu’un cadre légal permettra le déploiement des véhicules à conduite robotisée, Minimo pourrait tout à fait accueillir les capteurs nécessaires à une conduite autonome de niveau 4 – le volant est toujours là en cas de prise de contrôle nécessaire, mais la conduite est grandement automatisée.

Mais dans un futur plus proche du nôtre, l’engin s’adresse aussi à une clientèle prête à acheter (évidemment, même si on ne connait pas le prix) mais aussi à le louer. Pour cela Seat dispose d’une application mobile, Respiro, qui permettrait d’envisager un tel service.
D’ailleurs, tout a été prévu pour faciliter l’accès à la location de ces véhicules électriques, jusque dans la gestion des batteries. La plateforme électrique de Minimo aurait recours à un moteur 48V (basse puissance donc) alimenté par un pack de quatre batteries lui conférant une centaine de kilomètres d’autonomie. A noter que la vitesse maximale de Minimo est de 90 km/h.

Quoi qu’il en soit, chacune des batteries pèse une quinzaine de kilos et elles peuvent assez facilement s’extraire du véhicule. D’une part par des professionnels chargés d’entretenir une flotte de véhicules électriques fonctionnels pour un service de location. Et d’autre part, pour les particuliers qui ne disposeraient pas d’une prise de courant dans leur parking ou place de stationnement. Avec les efforts nécessaires pour porter un ou deux packs de 15 kg, ces derniers pourraient partiellement refaire le plein de leur Minimo.

Enfin, Seat ne communique aucun prix ni aucune date de disponibilité de Minimo, mais selon Luca Di Meo, lancer la production d’un tel engin pourrait prendre entre 2 ans et demi et trois ans.

Poster un Commentaire

37 Commentaires sur "Seat Minimo, des airs de Twizy, le «sex appeal» en plus"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
SGL
Invité

« le «sex appeal» en plus » mais le concept de la Twizy a 10 ans lui !!!
J’ai toujours trouvé la Twizy génial, mais beaucoup trop chère !
Alors la même en mieux et surtout moins chère, même d’une autre marque, ça serait fantastique.

SAM
Invité

« SGL. Oui « sex appeal » c’est malheureux comme expression…. non content de nous « vendre » des autos … il faudrait en plus se reproduire avec elles … alors perso une auto ne m’a jamais fait « ba..der ».

wizz
Membre

ouais

en revanche, une Peugeot, n’importe laquelle, on a pu constater que ça t’a fait débander…

SAM
Invité

@wizz. Contrairement à vous j’ai constaté que ça vous la faisait trop monté. J’ai d’autres plaisirs que l’automobile!

wizz
Membre

des plaisirs gachés par ta peugeotiste aigüe, à première vue incurable en ce qui te concerne…

SAM
Invité
@wizz. Non je crois que ce sont plus les « « ayatollahs PSA »qui commencent à être lourds sur ce blog dont vous à vouloir tout ramener à Peugeot…. C’est un article sur Seat? Le fait de m’attaquer systématiquement c’est une façon de vouloir « censurer » ce que je dis. J’ai le droit d’avoir mes opinions…. je ne passe pas mon temps à « attaquer » les autres fidèles de ce blog! Ici nous sommes sur le blog auto et non sur l’automobile Peugeot fan club. Puissiez vous être passionnés par Peugeot mais mesurés dans vos propos auprès d’un autre lecteur qui ne goûte pas avec… Lire la suite >>
wizz
Membre

bien sûr SAM que tu as le droit de tes opinions, de tes avis, de tes critiques. Encore faudrait il qu’ils soient impartiels, argumentés… Ce qui est loin d’être le cas…

SAM
Invité
@Wizz. Elles sont impartiales et argumentées! Voilà c’est ce que je dis sur LBA , chez les « ayatollahs PSA » il y a celui qui infantilise, celui qui décrédibilise, celui qui invective … et cela depuis une dizaine d’années maintenant. Toujours avec ce petit côté « supérieur » de « nous on a compris la vie, pas vous »! Et vous faites cela en bande, de façon répétée, toujours dans un timing bien huilé. Et à tour de rôle. C’est un post sur Seat et voilà que je me fais attaqué sur « Peugeot ». Libre à vous de me ressortir toujours la même ritournelle.… Lire la suite >>
Invité
mieux encore, wizz : sur une vidéo youtube de présentation de la 2085 II, j’ai un pro-VW qui c’est mis à dire que, contrairement à la Clio 5, la 208 II avait « une âme » ! Quand je lui ai fait remarqué que cela n’avait pas de sens que l’ont dise qu’un objet industriel avait une âme, il m’a répondu que : « Alors je tenais à te dire que c’est une personnification , quand on ne sait pas on ne parle pas . C’est une figure de style au cas ou tu ne le saurais pas , avec la bonne journée… Lire la suite >>
Invité

oups, erratum : pas pro-VW, pro PSA ! Réflexe conditionné, je suppose ptdr

Invité

et puis bon, « sex-apeal », c’est vite dit, c’est loin d’être une Aston non plus. A moins qu’il ai voulu écrire « sexe à pile » ?!? Ceci dit, « achète » t-on (car vu les ventes, aussi …) ce genre de voiture pour le look ?

Luc
Invité

Il manquait au Twizy un design abouti et de vraies portes. Avec des batteries amovibles c’est le top pour la Seat. Un pack de batterie en rab á transporter à la place Ar en cas de grand dêplacement. Mais combien couterait un pack des ces batteries? Sinon très intéresser pour en acquérir une dans qq années…

Thibaut Emme
Admin

Pbm, mettre de « vraies » portes aurait fait passer le Twizy hors de la catégorie L7e.

Ici Seat s’en fout, il ne donne pas de poids homologué…
Pour rappel un L7e, c’est 450 kg hors batterie. Et plus on en met plus c’est lourd 😉

Le coup des packs, ok…mais 4×15 kg c’est lourd à se trimbaler pour un particulier.
Et le prix n’en parlons pas.
Bref on est là dans une proposition d’auto-partage. Les packs servirons sans doute à avoir une armée de « juicers », petits gars qui courent dans les rues en véhicules thermiques pour recharger les patinettes (et bientôt les Minimo…).

greg
Invité

Je suis très dubitatif, le concept de la Twizy était foireux (malgré le capital sympathie indéniable du véhicule), donc présenter un véhicule similaire 10 ans plus tard…Ben quel intérêt?

Thibaut Emme
Admin

Le concept du Twizy à mon sens n’est pas foireux.
Pour l’avoir eu 15 jours à dispo pour faire mes 20 km en campagne péri-urbaine, je ne perdais pas de temps par rapport à la voiture et j’ai même fais les courses de la semaine avec 🙂
Mais…gros gros souci, un prix (+location) le disqualifiant pour un particulier.

En autopartage pourquoi pas, mais, en voyant déjà l’état des Bluecar ou des Velib, patinettes, etc. je crains que cela ne fasse pas long feu.

Lyon-St-Clair
Invité

La Twizy en autopartage ça existe à Lyon, dans la flotte Bluely.

SGL
Invité

En le concept de la Twizy, était foireux ?
Une Twizy remplit les 2/3 des besoins des Français au quotidien.
Dommage qu’il n’y a pas une Twizy par foyer, il n’aura pas eu les gilets-jaunes en autres !
Le concept est génial, mais deux fois trop cher, quand l’on n’a que 7 k€ dans la voiture, on le dépense dans une Logan.

greg
Invité

Déjà, comme l’article l’évoque, au lieu d’avoir les avantages, elle avait surtout les inconvénients des deux mondes. A savoir, une largeur plus proche d’une 4 roues, pour le confort d’une deux roues (sièges et éléments).
Ensuite, la rétrovision inexistante rendait certaines manœuvres périlleuses. Et puisque les courses sont évoquées, l’absence de coffre rend tout shopping hasardeux.

wizz
Membre

considère la Twizzy comme un scooter sécurisé…

17A
Invité

Ah bah moi je trouve la Twizy bien plus belle que ça. Éventuellement les feux arrières sont pas mal mais ça s’arrête la pour moi.

CDA
Membre

Présenter ça 10 ans après le Twizy (concept en 2009, série en 2011), ils se sont pas foulé.

wpDiscuz