Accueil Dépêches PSA: la rémunération de Carlos Tavares augmente de près de 14% en...

PSA: la rémunération de Carlos Tavares augmente de près de 14% en 2018

871
41
PARTAGER

La rémunération proposée pour le président du directoire du groupe automobile PSA, Carlos Tavares, s’élève en 2018 à un peu plus de 7,6 millions d’euros, soit une augmentation de 13,9% par rapport à l’année précédente, dans un contexte de bénéfices record pour la société.

Selon le document de référence publié mercredi, M. Tavares devrait toucher 5,24 millions d’euros (contre 4,707 millions en 2017) auxquels s’ajoutent 130.000 actions de performance valorisées à 2,4 millions d’euros (contre 1,99 million l’année précédente).

Ces montants seront soumis à l’approbation des actionnaires, le 25 avril lors de l’assemblée générale des actionnaires, conformément à la loi.

En 2015, la rémunération de M. Tavares, qui avait alors quasiment doublé, avait provoqué des remous, les représentants de l’Etat français au conseil d’administration s’y étaient d’ailleurs opposés, mais l’AG avait par fini par l’entériner.

A mi-parcours de son plan stratégique (2015-2021), le groupe PSA, qui comprend les marques Peugeot, Citroën, DS, Opel et Vauxhall, a enregistré en 2018 un bénéfice net « historique » en hausse de 47% à 2,83 milliards d’euros.

Son chiffre d’affaires a aussi progressé de près de 19% à 74,03 milliards d’euros.

Ces bons résultats ont permis au patron du constructeur automobile d’annoncer fin février le versement d’une prime exceptionnelle de 3 810 euros brut pour les salariés français qui gagnent jusqu’à deux fois le Smic.

En position de force avec une rentabilité opérationnelle parmi les meilleures de l’industrie, PSA étudie de nouvelles opportunités d’alliances ou de fusions avec des concurrents.

L’éventuel rachat de Fiat Chrysler fait notamment partie des options qui pourraient être envisagées, une opération qui permettrait à PSA d’accélérer son retour sur le marché américain sur lequel il ambitionne de revenir.

Par AFP

Poster un Commentaire

41 Commentaires sur "PSA: la rémunération de Carlos Tavares augmente de près de 14% en 2018"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
SAM
Invité

Alors que Renault-Nissan semble vouloir
tourner la page du Carlos Providentiel.
PSA semble aller vers le Carlos Providentiel!
On apprend pas des erreurs de son voisin!

ZeeBiX
Invité

Tu exagère un peu non ? Ne confond pas rémunération et détournement de fond ….

SAM
Invité
@ZeeBiX. Alors ce n’est pas du tout ce que je dis! Le PDG surpuissant qu’on ne voit que lui … C’est bien français comme vision. Omnipotent et omniprésent. Les entreprises n’en veulent plus. Du moins pas de cette façon. Par rapport à ses prédécesseurs de chez PSA, il a troqué la discrétion légendaire du groupe pour une communication à outrance et souvent hasardeuse. PSA était plus mesuré et cela lui réussissait. C’est pas la modestie qui va l’étouffer tout comme son ancien amiral Carlos … donc on est en train de créer « un nouveau monstre ». Qu’il soit le seul et… Lire la suite >>
Lee O Neil
Invité

@SAM:
sais-tu qui est l’actuel président de l’ACEA ?

g0m
Invité

C’est vrai qu’on ne nous bassine pas toute la journée avec les Elon Musk, Steve Jobs, Jeff Bezos, Mark Zuckerberg. Que des Français j’imagine.

miké
Invité

« PSA était plus mesuré et cela lui réussissait. »
Ça lui reussissait tellement qu’ils sont passés au bord de la faillite.

Thomas
Invité

Y’avait pas encore Tavares à ce moment 😉

Invité

Là c’est vous qui exagérez énormément, en parlant de « détournement de fond », vu comme cette faire est en train de prendre l’eau 😉
Ah mais oui mais là, comme c’est vous, c’est normal ?

miké
Invité

Faire payer mariage anniversaires ecoles privées, villas, etc etc, à sa boite, t’appelles ça comment toi ?

Invité

j’ai eu une formulation assez proche il y a peu 😉

Invité

franchement, on sais tous que les fondements de « l’affaire Ghosn » est autre chose qu’une histoire de détournement de fonds, mais une histoire d’égocentrisme nationaliste japonais. Je suis sur que si on faisait de la compta chez d’autres on en trouverait des vertes et des pas mures de ce côté là aussi, mais que comme cela ne se passe pas au japon et avec l’intention de fusionner une marque nippone avec une autre on n’en saura jamais rien

Thomas
Invité

Alors pourquoi Renault en France trouve aussi « des choses » sur Ghosn ??? 😀

Invité

opération mains propres, je présume, monseigneur Thomas (taquin), comme quand les autorités allemandes ont laissés faire leurs constructeurs et les ont aider à devenir ce qu’ils sont (bien aidés en cela par des pots de vins and co), jusqu’à un certain jour de 2015 où une sombre affaire est sortie, et où ils ont tenté de se désolidariser de cette boule puante en lançant des contre expertises d’experts, actions en justice […] pour dire qu’ils n’avaient rien à voir dans lesdites affaires.

labarda3000
Invité

Cet homme tient souvent le bon discours, la Sté qu’il dirige, plutôt bien la trajectoire aussi en ces temps de conflagration industrielle dans le monde automobile. C’est bien de valoriser les personnes méritantes…à la condition de n’oublier personne non plus. Dans la firme, au mérite, il reste encore de l’humain et il faut aussi entendre les hommes et femmes des unités de production.

seb
Invité

Dans l’article il est dit qu’il a donné une prime de presque 4000€ brut à tous les salariés français qui gagnent moins que 2 SMIC, ça prouve qu’il sait grâce à qui l’entreprise tourne.

Invité

oui enfin, d’un autre côté, vu le nombre de suppression de postes qu’il fait sur ce genre de catégorie socio-professionnelle (avec les usines fermées et autres) ça risque de ne pas lui coûter trop cher, même si, de toute évidence, le coup de com à fonctionné sur certains !

miké
Invité

La question c’est est ce que les intérimmaires ont croqués dans le gateau aussi.

lym
Invité
J’ajouterais qu’il a été le premier à avoir la lucidité de mettre les pieds dans le plat sur la voiture autonome et amorcer l’arrêt des frais au delà du parcours privé/balisé. Et que niveau véhicules sur la voie publique, on en resterait au suivi d’embouteillage et parking automatique, disant tout net que les technos nécessaires sont si chères que celui qui en aurait les moyens est déjà sur la place arrière et, en filigranes, que son chauffeur restera moins cher pour encore très longtemps! Rien n’est au point: Les capteurs s’accommodent mal de conditions météo qu’un humain gère très bien,… Lire la suite >>
Invité

oui enfin, j’ai bien peur qu’il ai dit ça dans le même objectif que ses discours anti VE qu’il assène depuis quelques mois : car il est en retard sur ces technos. S’il aurait été en avance, aurait-il eu les mêmes propos ?

miké
Invité

@shooby, ces technos sont pourries, tout le monde fait marche arriere, parles en avec des gens du secteur, ils te le diront, ils ne savent pas faire.

Invité

oui en effet, il a le même discours avec les VE … sauf que si vraiment les VE c’était si pourri que ça, pourquoi propose t-il la e-208 ?

Thomas
Invité

Pas le choix!!! Les politiques européens sont tous obnubilés par les pseudo-écolo-bobos 🙄

Lovehornby
Invité

Fantastique, il touche donc autant que 400 employés de base sans être le propriétaire de la boite, j’ai du mal a m’imaginer que même en ayant fait de super études et en travaillant 18h par jour, il fournisse autant de plus-value a l’entreprise. Les extrêmes n’ont pas finis de monter dans les sondages…

seb
Invité

C’est le genre de poste où je verrais bien un salaire fixe au SMIC, puisque c’est obligatoire, et une part variable d’un certain pourcentage du bénéfice. Tu fais gagner de l’argent dans ton intérêt, mais si l’entreprise n’en gagne pas c’est de ta faute donc tu n’en gagnes pas non plus.
Il me semble que c’était comme ça il y a quelques années chez Porsche quand ça n’allait pas, maintenant c’est tout bénef.

koko
Invité

La finance et les conseils d administration ont pris l avantage sur l humain.
Comme dans toute société, les mouvements pour contrarier cette tendance vont se multiplier.
Robert Hue va sortir de sa retraite pour mener la lutte des classes avec sa faucille et son marteau.
Il va mettre fin à la tyrannie du capitalisme et redonner au peuple la ferveur du travail.
Le rouge écarlate de la révolution va entacher les cols blancs des capitalistes.

Lovehornby
Invité

Du coup, je me pose une autre question, quel montant touchent les gros actionnaires annuellement ? Puisqu’à notre époque propriétaire d’une entreprise et dirigeant sont deux fonctions dissociées.

The Stig
Invité

Donner 14% de plus à un âne qui passe son temps à pleurer qu’il a besoin d’aides parce qu’il n’a pas su anticiper l’effondrement du diesel et veut continuer à foncer dedans tête baissée, à un abruti qui a affirmé des mois et des mois que l’électrique n’a pas d’avenir et se retrouve maintenant à la bourre d’une décennie, et va faire la même connerie pour la voiture autonome? Décidément, on balance l’argent par les fenêtres chez PSA !

Kaizer Sauzée
Invité

Beaucoup de constructeurs aimeraient avoir un tel âne à leur tête qui réalise de tels chiffres de vente et une telle progression de TOUTES SES MARQUES…!

pat d pau
Invité

abruti ? et toi ?
Zut la 3008 ne fonctionne pas et la 208 est en VE comme la DS3… et y’a même des versions hybrides élec qui débarquent… zut il est pas en retard et aura toutes les versions (thermique/hybride/VE) disponible d’ici très peu de temps… en même temps, il a fait l’Alpine chez Renault cet abruti…

lym
Invité

Pour la voiture élec, Renault a mis le paquet dès 2010 avec des fluences ze en concession, leurs bornes (le plus souvent démontées 2 ans après pour faire de la place au thermique qui se vends!)… et flop jusqu’au relatif succès de la Zoé. Et encore, après plusieurs années de commercialisation et la découverte de fraudes aux émissions ayant fait sur-réagir les gouvernements, ce qui était difficilement prévisible.
Pour la voiture autonome, il va faire beaucoup économiser à Peugeot vs ses concurrents s’il est seul à y mettre un sérieux bémol. Mais je pense qu’il n’est que le premier.

SGL
Invité

@lym
Comme dit l’adage,  » on a toujours tort d’avoir raison trop tôt  »
C’est le cas pour la gamme ZE de chez Renault.
Et souvent, les constructeurs français, ne sont pas persévérants comme les Allemands.

Lee O Neil
Invité

@SGL :
Peugeot 106 électrique = 1995…
Citroën Saxo électrique = 1996…

Thibaut Emme
Admin

@Lee O Neil : Juva Quatre électrique 1940 😉 (ok elle n’a pas pu sortir en série…).

supercante
Invité
Thibaut Emme
Admin

Oui je connais (on peut aussi parler du Velocar de Mochet à pédale qui fut électrifié puis « thermifié »)…
Le propos est juste de montrer que les constructeurs s’intéressent à l’électrique depuis bien plus longtemps que les années 2010, 1990 ou autre.
D’ailleurs la première motorisation mobile était électrique (circa 1830/32 soit 50 ans avant Benz…) et non thermique et la première voiture à dépasser le 100 km/h était électrique (la fameuse jamais contente).

Lee O Neil
Invité
@The Stig faut oser traiter Carlos Tavares d’âne après les résultats obtenus par PSA depuis qu’il dirige ce groupe et le redressement d’Opel moins de 2 ans après son rachat. Parler d’anticipation de l’effondrement du diesel alors qu’il a été très très fortement accéléré par le dieselgate de VAG : fallait être Mme Irma pour imaginer une tricherie d’une telle ampleur. Parce que PSA n’avait pas attendu Carlos Tavares pour inventer les FAP (devenu depuis un dispositif réglementaire) et décider d’implémenter la solution SCR bien avant la date d’application de la norme €6 en dépensant des millions et des millions… Lire la suite >>
georges
Invité

Champion du monde !

Thomas
Invité

Il n’arrivera pas au salaire de Carlos Ghosn pour autant 😀

Thomas
Invité

Et s’il rachetait FCA et redressait le groupe italo-américain son salaire s’élèverait de plus de 50% 😀

wpDiscuz