Accueil Indycar Indycar 2019 – St.Petersburg : Newgarden ouvre le bal

Indycar 2019 – St.Petersburg : Newgarden ouvre le bal

256
1
PARTAGER
Newgarden Penske

Le championnat Indycar 2019 a repris, comme d’habitude dans les rues de la cité floridienne de St-Petersburg, avec une victoire indiscutable de Josef Newgarden.

Essais

Aux essais, c’est une nouvelle fois Will Power qui a signé la pole. Spécialiste de l’exercice, l’australien du team Penske réalise sa 50e pole position, ce qui le place 3e au classement statistique tous championnats américains confondus, derrière Hélio Castroneves (57) et AJ.Foyt (53). Les Français Simon Pagenaud (13e) et Sebastien Bourdais (19e) n’ont pas été à la fête.

Course

Will Power conserve la tête au départ, devant le surprenant rookie et ancien champion de F3 Euroseries Felix Rosenqvist (Chip Ganassi Racing / Honda), puis suivent les autres cadors de la discipline que sont Josef Newgarden (Penske/Chevrolet), Scott Dixon (Ganassi/Honda), Alexander Rossi (Andretti/honda) et Ryan Hunter-Reay (Andretti/Honda), ce dernier étant finalement éliminé au 19e tour sur panne mécanique. Quelques tours plus tôt, Bourdais avait subi le même sort. Une course à oublier pour le Manceau qui était le dernier vainqueur en date des éditions 2017 et 2018.

La course se déroule sans grand rebondissement, mais suite à une neutralisation provoquée au 25e tour par un accrochage, Felix Rosenqvist surprend Will Power au restart et prend l’avantage ! Il le conserve jusqu’au 51e tour, avant que le pilote Penske ne reprenne son bien de justesse en passant sous le nez du suédois, grâce à un arrêt aux stands plus précoce et plus rapide. Pourtant, c’est la menace Newgarden surgit : le champion 2017 a décidé au dernier arrêt aux stands de chausser des pneus tendres rodés plutôt que des pneus neufs plus durs.

La stratégie est payante puisque l’américain passe coup sur coup Rosenqvist et Will Power, se construisant rapidement un matelas de quelque secondes. L’autre homme fort en fin de course est le champion en titre Scott Dixon, qui passe également Rosenqvist et Power pour rattraper Newgarden. Ce dernier en a sous le pied et parvient à franchir la ligne d’arrivée en vainqueur. Newgarden a mené 59 des 60 derniers tours et offre à Penske sa 204e victoire en CART/Indycar. Le premier podium est donc dans l’ordre Newgarden-Dixon-Power, juste devant le héros du jour Rosenqvist. Simon Pagnenaud termine 7e, devant le jeune Colton Herta qui s’était mis en évidence lors des essais de pré-saison à Austin.

Prochaine manche justement au Texas sur le COTA, dans deux semaines.

 

 

Source : Indycar

Poster un Commentaire

1 Commentaire sur "Indycar 2019 – St.Petersburg : Newgarden ouvre le bal"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
Fred21
Invité

Felix Rosenqvist est un pilote doué et très éclectique avec, en plus, une facilité d’adaptation extrêmement rapide.

wpDiscuz