Accueil Hyundai Hyundai envisagerait de réduire ses capacités industrielles en Chine

Hyundai envisagerait de réduire ses capacités industrielles en Chine

840
8
PARTAGER

Face à l’effondrement des ventes de Hyundai en Chine, son PDG , Lee Won-hee aurait déclaré que le constructeur envisage de réduire la capacité de ses usines situées sur le territoire chinois. Une telle décision pourrait avoir des conséquences majeures pour le constructeur alors que la Chine représente son plus grand marché.

Lee aurait émis de tels propos lors d’une réunion avec des analystes et des investisseurs mercredi dernier, si l’on en croit certains des participants.

Réduire les sur-capacités de production

Selon ces sources, Hyundai envisageait de remédier à la surcapacité de ses usines en Chine, tout en réduisant ses effectifs dans le pays.

Une porte-parole de Hyundai Motor a déclaré pour sa part que le constructeur examinait à l’heure actuelle « divers plans d’optimisation pour améliorer l’efficacité des installations » et avait débuté une politique de départ volontaire à la retraite pour ses employés en Chine.

Transferts de kits CKD de Chine vers d’autres pays ?

Lee aurait ajouté lors de cette réunion que Hyundai envisageait également d’expédier des kits de véhicules de la Chine vers les Philippines, l’Amérique du Sud ainsi que dans d’autres pays pour les assembler sur place.

Essoufflement du marché chinois

Le marché automobile chinois, le plus important au monde, enregistre désormais des signes d’essoufflement après une forte croissance récente, la demande des consommateurs étant freinée par le ralentissement de l’économie et les répercussions des tensions commerciales avec les États-Unis.

En 2018, les ventes de véhicules légers en Chine ont chuté de 2,8%, marquant la première contraction depuis les années 1990.

Les ventes de Hyundai en chute libre en Chine

Les ventes de Hyundai en Chine ont chuté de 23% au quatrième trimestre 2018. Raisons le plus souvent par les analystes : un manque de modèles attrayants et dénués d’une forte image de marque permettant de faire face à la concurrence des constructeurs internationaux et chinois. Et ce d’autant plus que Hyundai semble avoir raté le boom des SUV.

Les ventes de 2018 de Hyundai et de sa filiale Kia ont été inférieures à l’objectif ciblé de 7,55 millions d’unités. L’objectif de vente n’a pas été atteint pour la quatrième année consécutive. En 2017, les deux constructeurs avaient vendu globalement 7,25 millions de véhicules.

Une sur-capacité majeure selon Hyundai

Le PDG de Hyundai aurait également indiqué que GM, Ford et Honda étaient également en train de réduire leur capacité excédentaire dans le monde. Il aurait ainsi affirmé qu’à l’heure actuelle la capacité de production mondiale annuelle des constructeurs automobiles était de 135 millions de véhicules … soit 31% de plus que la demande actuelle de l’industrie, à savoir 95 millions de véhicules.

Hyundai s’attend à une année 2019 atone

Hyundai Motor s’attend à une nouvelle année de faible croissance des ventes après le ralentissement observé en 2018. Les incertitudes liées aux politiques protectionnistes menées par les grandes puissances économiques devant toujours peser, le caractère atone des principaux marchés tels que les Etats-Unis et la Chine n’arrangeant rien à l’affaire.

Hyundai et sa filiale Kia Motors – qui occupent globalement la cinquième place des constructeurs automobiles mondiaux – ont défini pour 2019 un « objectif prudent » de 7,6 millions de véhicules vendus. Ce qui correspond à une hausse de 3% par rapport aux 7,399 millions d’unités vendues en 2018.

L’avis de Leblogauto.com

Le problème de surcapacités et de méventes en Chine touchent de nombreux constructeurs et PSA n’échappe pas à la règle. Si Dongfeng Peugeot Citroën, détenue à parts égales par le groupe chinois Dongfeng Motor et PSA, peut produire jusqu’à 840 000 véhicules par an pour les marques Peugeot et Citroën, les ventes de la coentreprise ont chuté de 63% en valeur glissante annuelle en janvier dernier, avoisinant 12 300 unités, selon la China Passenger Car Alliance, une société de conseil de Shanghai. En 2018, les livraisons ont chuté de 33% pour atteindre 253 000 véhicules.

Sources : Reuters, Hyundai

Poster un Commentaire

8 Commentaires sur "Hyundai envisagerait de réduire ses capacités industrielles en Chine"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
zeboss
Invité

une virgule sur PSA o, mais « l’avis du blog » uniquement sur PSA dans un article « Hyundai » c’est un peu too much, fait à la va vite sur le coin du clavier ?

Commandant Tour
Invité

C est exactement ce que je me suis dit; un article sur Hyundai avec une conclusion sur PSA… cherchez l erreur …

Invité

même réflexion pour moi !

etoui
Invité

et oui comme toujours avec Elisabeth…

yac
Invité
petite correction : Hyundai-Kia contrairement à ce que vous dites et à l’image des japonais ont une bonne réputation en chine, et avec une large gamme de SUV(vérifiez sur le net),ce fut un temps ou Hyundai seul était deuxième des ventes après VW : https://www.leblogauto.com/2016/01/bilan-2015-chine.html Sauf que le problème majeur pour les cornéens c’est la crise diplomatique entre la chine et la CDS à cause de la mise en place sur son sol du bouclier antimissile américain. (la, déjà le marché des flottes des entreprise publiques chinoises by by) La chute des ventes de H-K a commencé bien avant le… Lire la suite >>
zeboss
Invité

sauf qu’il est aussi probable que la gamme soit aussi peu adaptée aux nouvelles exigences locales, Ford comme PSA fait des scores à -60%…
Le marché chinois est bousculé par les marques locales qui n’ont jamais été enterrées par la concurrence étrangères…

pat d pau
Invité

Les chinois veulent des produits sympa et prendront des produits chinois si possible… comme un allemand prend un marque allemande si possible (Ex: Opel)… Idem, il existe le pb pour la corée du sud d’etre le vassal des USA… ce que les chinois n’aiment pas trop..

Et prendre aussi en compte le marche des hybrides et VE… et comme seul les marques chinoise font des hybrides rechargeable et full VE en nombre et dispo en Chine…

Invité

sale temps pour les marchés autos tels les USA ou la Chine en ce moment. Est-ce pour cela que Trump fait la guerre commerciale à son homologue chinois ? Non, je déconne … quoi que ?!?

wpDiscuz