Accueil Ecologie Hainan : 1ere province chinoise à interdire les véhicules thermiques en 2030

Hainan : 1ere province chinoise à interdire les véhicules thermiques en 2030

470
10
PARTAGER

Un territoire supplémentaire va à terme interdire tous les véhicules thermiques (essence et diesel) : il s’agit cette fois-ci de l’île de Hainan, surnommée le « Hawaï chinois ». La province rejoint ainsi le Danemark,  la Norvège et   l’Islande.

Cette grande île tropicale vient ainsi d’annoncer l’interdiction des véhicules thermiques en 2030. Elément majeur : elle devient ainsi la première province chinoise à fixer une date pour la transition vers des véhicules moins polluants.

Une telle annonce pour la Chine … et la planète entière revêt toute son importance quand on sait que l’Empire du Milieu est le premier pollueur de la planète. Certes, en 2017, Pékin a éliminé l’élimination progressive des véhicules à moteur thermique sur l’ensemble de son territoire … sans toutefois fixer de date.

Des enjeux écologiques … et touristiques

Anticipant sur la mise ne place de nouvelles normes chinoises, le gouvernement provincial de l’île de Hainan, a souhaité prendre les devants.
Les autorités locales entendent ainsi répondre aux directives du président chinois Xi Jinping, lequel souhaite faire de l’île « une zone pilote de l’écologie civilisée ». Joli terme pour un nouveau concept, soit dit en passant …

Mais les nouvelles normes mises en place à terme par l’île de Hainan sont loin d’être uniquement dictées par la préservation de santé de la planète. Le territoire tout de même peuplé de 9 millions d’habitants … espère par ce biais attirer les touristes étrangers sur ses plages quasi paradisiaques ou un sable blanc côtoie les palmiers.

Première étape : les flottes de véhicules

L’île de Hainan prévoit dans le cadre d’une première étape de remplacer les flottes de véhicules publics, d’autobus et de taxis par des unités hybrides, électriques ou à hydrogène.

Viendront dans un deuxième temps : les autocars touristiques, les voitures de location et les camionnettes. Signe de l’importance du secteur touristique et de ses retombées sur cette province chinoise.

Infrastructures étoffées

Le gouvernement local annonce d’ores et déjà qu’il prévoit d’étoffer le réseau des bornes de recharge et les stations à hydrogène pour les véhicules fonctionnant avec une pile à combustible.

Un bannissement annoncé depuis janvier

En janvier dernier, la province de Hainan avait d’ores et déjà annoncé qu’en mars prochain elle émettrait de futures interdictions sur la vente de véhicules essence ou diesel à compter du 1er mars, lorsque de nouvelles mesures et lois sur la pollution atmosphérique entreront en vigueur.

Cette plus petite province de Chine, est la première à mettre en œuvre une telle interdiction.

Un potentiel majeur  pour  les véhicules électriques

En 2017, le nombre de véhicules à Hainan s’élevait à 1 million d’unités. Les autorités locales s’attendent à ce que le faible taux de motorisation et le climat chaud favorisent la croissance de NEV (New Electric Vehicule).

La presse locale indique en effet que si un climat froid pourrait raccourcir l’autonomie des véhicules électriques et augmenter le temps nécessaire à leur recharge, le climat tropical de Hainan ne devrait pas poser problème.

L’avis de Leblogauto.com

Ces mesures pourront également être vues comme une aubaine pour les constructeurs chinois alors que l’Empire du Milieu met actuellement les bouchées doubles pour se faire une place au soleil des énergies nouvelles.

Une manière d’amortir les coûts de développement et d’offrir d’amples débouchés aux très nombreuses sociétés locales qui travaillent actuellement sur de nouveaux modèles … aidées en cela par de généreuses subventions publiques …

Sources : AFP, news.metal.com, tropicalhainan.com

Poster un Commentaire

10 Commentaires sur "Hainan : 1ere province chinoise à interdire les véhicules thermiques en 2030"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
lataupe2B
Invité

C’est bien que la Chine prenne conscience qu’elle est le premier pollueur du monde. Les USA devraient s’en inspirer

Invité

Tant qu’ils auront leur président actuel, très apte à se trumper, la possibilité est proche de zéro … mais absolu, hein, pas l’autre 😉

Béret vert
Invité

L’île de Hainan est très atypique. C’est l’équivalent de la cote d’Azur pour la Chine.

wizz
Membre
c’est une ile, grande comme la Belgique, à une trentaine de km de la cote. Pas de pont reliant au continent. Des chemins de fer, un réseau de bus et aéroport. Difficile pour les continentaux d’aller sur l’ile en voiture ou inversement. Dans ces conditions, les « exigences habituelles » que nous avons avec l’automobile ne leur est pas trop nécessaires. Les raleurs type « comment on part en vacances avec la voiture.. », ou « chérie, je t’amène à Dauville… », ce n’est pas très applicable pour les habitants de l’ile de Hainan et pour les Chinois (à destination de Hainan). Dans ce cas, alors… Lire la suite >>
Max
Invité

Cette interdiction concerne les moteurs thermiques pur où également les hybrides ?
Car dans ce genre d’annonce, la seule information est celle ci stop au voiture thermique mais les hybrides et hybride rechargeable.
Je ne suis pas sur que d’imposer un seul mode de propulsion soit une bonne idée (en l’occurrence l’électrique) l’électricité doit être produite de manière propre, le temps de chargement des batteries est long, les matériaux des batteries sont rares et cher.
Un mix énergétique serait à mon sens plus intéressant que de pousser seulement une technologie.

Béret vert
Invité

Cerise sur le gâteau, on ne sait pas recycler les éoliennes (matériaux composites).

wizz
Membre

recyclage à usage identique, c’est non (réutiliser résine et fibre)

en fait, on recycle les matériaux composites différemment, pour d’autres fonctions. Ils sont broyés et utilisés comme charges pour renforcer les plastiques (et pour économiser la résine ou plastique neuf).

Gustave
Invité

une interdiction, ok, sauf que le chinois est bcp moins attaché au moteur thermique vu qu’il ne doit conduire, pour la majorité d’entre eux, et surtout de ceux qui ont les moyens de s’acheter une voiture , depuis 10-15 ans max !
alors que chez nous, en europe, aux usa, la conduite d’une voiture thermique c’est de père en fils depuis les années 20-30 ! c’est culturel !

Thomas
Invité

C’est toujours le même refrain: 2025-2030… 🙄

On parie combien qu’à ces dates les moteurs thermiques domineront toujours dans le monde ??? 😀

Gérard Planche
Invité

Quand la Chine décide, ça ne moufte pas aux ronds-points…

wpDiscuz