Accueil Formula E Formule E – Sanya : JEV renoue avec la victoire

Formule E – Sanya : JEV renoue avec la victoire

589
3
PARTAGER
vergne

Juste avant l’E-Prix de Sanya, le champion en titre Jean-Eric Vergne avait annoncé clairement vouloir mettre un terme à la « série noire » qui le poursuit cette saison. Il a plutôt bien remis les pendules à l’heure à l’issue d’une course une nouvelle fois mouvementée !

Dans la cité balnéaire chinoise de Sanya, c’est Oliver Rowland (Nissan e.dams) qui avait signé sa première pole position en carrière, devant Vergne (DS Techeetah), Antonio Felix Da Costa (BMW) et Daniel Abt (Audi Schaeffler). Sam Bird (Virgin), le leader du championnat, n’était que 16e au départ.

Serré mais en ordre

Rowland a parfaitement maîtrisé son envol et conservé la tête devant le reste du Top 6 de la grille de départ. Dès les premiers instants de course, Sam Bird et Stoffel Vandoorne se percutent et doivent abandonner. Mauvaise opération pour le britannique au championnat et poursuite de la série noire pour le belge, décidément pas verni, que ce soit en F1 ou en FE…Les autres pointures du championnat sont aussi en difficulté, Sebastien Buemi ayant été relégué en fond de peloton après sa disqualification de la superpole, tandis que Lucas di Grassi navigue en milieu de paquet. Chez HWA, on boit le calice jusqu’à la lie avec l’abandon de Gary Paffett sur souci de transmission.

JEV attaque

Vers la mi-course, dans un groupe de tête regroupé en quelques secondes, Vergne surprend Rowland sur un superbe dépassement par l’intérieur au prix d’un freinage musclé et creuse l’écart, tandis que le jeune britannique ralentit les autres poursuivants. Piquet Jr part à la faute puis BMW perd Sims sur un gros contact avec le mur, ce qui déclenche une Safety Car puis finalement une interruption de course, alors que Da Costa devait résister aux assauts d’Abt pour la dernière marche du podium. D’ailleurs, excepté Vergne, les 5 autres pilotes du Top 6 avaient activé l’Attack Mod.

Reprise en combat rapproché

A la relance, Vergne a du résister aux assauts de Rowland, tandis que la fin de course a été marquée par un carambolage entre Buemi, Frijns et Di Grassi, qui a connu décidément une course bien agitée. Le suisse a visiblement touché à l’arrière le pilote néerlandais qui a tiré tout droit au freinage et harponné le brésilien de Abt Schaeffler qui était en train de prendre l’épingle.

Vergne a été inquiété par les commissaires pour non-respect de la procédure derrière Safety-Car mais s’en sort finalement avec une simple réprimande, et remporte bel et bien la course devant Rowland. Da Costa (BMW) complète le podium en devançant Lotterer (Ds Techeetah), Abt (Audi) et le duo de Mahindra D’AMbrosio-Werhlein, qui a profité des accrochages de fin de course. Buemi (Nissan e.dams) ne termine que 8e, après avoir écopé de 10″ de pénalité pour son accrochage avec Frijns. Felipe Massa (Venturi) clos le top 10.

Championnat à couteaux tirés

Avec 6 vainqueurs de 6 équipes différentes en 6 courses, la Formule E remplit parfaitement son pari du suspense ! A bon entendeur pour d’autres disciplines…suivez mon regard.

Grâce à 3 podiums en 6 manches, Antonio Felix Da Costa pointe désormais en tête avec 62 points, 1 point seulement devant le très régulier Jérôme d’Ambrosio . Après 3 résultats blancs, JEV fait la remontada du jour, en passant de la 11e à la 3e place du championnat avec 54 points. Il est égalité avec Bird, le grand perdant du jour, alors que Di Grassi (5e) et Mortara (6e) suivent à seulement 2 points. 6 pilotes se tiennent donc en 10 points, ce qui promet encore de nombreux rebondissements. Buemi, pas épargné cette année, n’est que 13e.

Du côté des équipes, Mahindra recolle Virgin à égalité de points (97) quelques longueurs devant Audi Abt et DS Techeetah qui se marquent à la culotte avec 1 petit point d’écart. Nissan e.dams n’est que 7e et HWA 9e, avec une succession de déboires désormais longue comme le bras.

rankings

 

Prochaine manche à Rome le 13 avril. Le spectacle est au rendez-vous, mais l’étroitesse des pistes suscite énormément de frictions et de contacts qui transforment parfois les courses en épreuves d’auto-tamponneuses.

 

Source et images : ABB Formula E

 

Poster un Commentaire

3 Commentaires sur "Formule E – Sanya : JEV renoue avec la victoire"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
Fred21
Invité

Ça commence à devenir un problème ces voitures « normalement » fragiles mais qui évoluent en peloton sur des circuits étroits puisqu’en ville.
Beaucoup de résultats ne dépendent plus que du pilote ou de la voiture et plutôt de la chance (ex: la course perdue dans le dernier tour par Lotterer à l’avant dernier GP).

Fred21
Invité

Résultat attendu. JEV excelle sur circuit sinueux. Là, il a déroulé et en partant 2e, a bien évité la séance d’auto-tamponneuses.

Thibaut Emme
Admin

Perso, c’est Rowland, coéquipier de Buemi chez Nissan e.dams qui m’impressionne.
Après 3 ePrix à la rue en qualif (et donc difficiles en course), il bat son prestigieux coéquipier Buemi sur les 3 dernières qualifs.
Et enfin il score de gros points.

A voir s’il continue comme cela mais cela pourrait être l’une des révélations de la FE cette saison.

wpDiscuz