Accueil Formula E Formule E : Porsche et Mercedes fourbissent leurs armes

Formule E : Porsche et Mercedes fourbissent leurs armes

521
7
PARTAGER
Porsche

L’offensive Allemande sur la Formule E approche. Cette semaine, Mercedes et Porsche ont présenté l’avancement de leur projet Formule E, avec respectivement un teaser et un roulage.

Mercedes

D590631
D590636

Le retrait du DTM s’accompagne pour la firme à l’étoile d’un investissement massif dans la Formule E, au moment où la gamme électrique EQ du constructeur prend forme.

Cette année, Mercedes se rode en Formule E par le biais de la structure HWA Racelab qui aligne Stoffel Vandoorne et Gary Paffett, avant d’être engagé en son nom propre à partir de la saison 2019-2020. Pour l’instant, c’est une livrée qui nous fait patienter, avec un design qui rappelle celui de la F1 W10 EQPower. La monoplace prend le nom évocateur de Mercedes EQ Silver Arrow 01.

« La Formule E sera une série complètement nouvelle pour nous. Mais nous sommes impatients de relever le défi consistant à démontrer les performances de nos groupes propulseurs électriques dans le sport automobile et à donner une impulsion positive à la marque EQ. » a ainsi précisé Totto Wolff.

Porsche

De la même manière, en quittant le WEC où elle avait atteint tous ses objectifs, Porsche s’est investi dans la préparation de son programme Formule E.

Les choses sérieuses commencent puisque a eu lieu cette semaine à Weissach le shakedown de la monoplace Spark Gen 2 relooké aux couleurs de Porsche Motorsport, avec Neel Jani (déjà de l’aventure Porsche en Endurance et à ce jour seul pilote officiellement titularisé) au volant. C’était surtout l’occasion de réaliser le baptême du feu du nouveau groupe propulseur électrique, en vue du de la prochaine saison.

« Pouvoir piloter pour le shakedown est non seulement un grand honneur, mais c’est aussi très enthousiasmant », souligneNeel Jani. « C’était un sentiment fantastique. Tout le monde le sent dans l’équipe : désormais, le projet est vraiment lancé. Nous n’avons rien poussé à la limite pendant ce roulage, mais le groupe propulseur et la voiture m’ont fait une première impression très positive. J’ai hâte de passer aux essais. »

Fritz Enzinger, vice-président de Porsche Motorsport s’est aussi félicité de ces premiers essais : « Le nouveau moteur Porsche pour la FE a passé son baptême du feu. Nous avons encore beaucoup de travail à faire avant de débarquer en Formule E, mais un premier pas important a été franchi. Nous allons poursuivre le travail pour maîtriser au mieux les défis de la Formule E »

Sources et images : Daimler Media, Porsche press

L’avis de leblogauto.com

Les constructeurs Allemands, déjà présents via Audi et BMW, s’apprêtent à faire entrer la Formule E dans une nouvelle dimension, alors que l’électrification de leur gamme commerciale prend son essor. De quoi faire trembler la F1 ?

 

 

Poster un Commentaire

7 Commentaires sur "Formule E : Porsche et Mercedes fourbissent leurs armes"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
RBC
Invité

J’espère me tromper mais cet attrait grandissant de la part des constructeurs ne risque-t-il pas dans le même temps de dénaturer la discilpline et de faire passer l’enjeu avant le jeu?
L’on sait combien la venue d’écuries officielles est une bénédiction dans un premier temps et une malédiction dans un second lorsqu’elles désertent sans crier gare.
Ce serait sincèrement dommage pour cette discipline qui a montré pas mal de potentiel ces dernières années.

KifKif
Invité

« faire passer l’enjeu avant le jeu » Superbe formule, bien vu

RBC
Invité

Oh c’est une formule très connue dans le milieu sportif en vérité mais qui illustre bien en effet les effets pervers d’une situation où les mises sont tellement importantes que la glorieuse incertitude du sport en prend un vilain coup 😉

marty
Invité

Et c’est la mainmise des Allemands sur la formule silencieuse .
Venturi etant deja managée par la femme de Toto Wolf.
Audi BmW Mercedes Porsche c’est ce qu’on retrouve sur toutes les courses : oh il manque VW
Retrait de Renault en même temps : favoriser Nissan

Yannick
Invité
Lorsque les constructeurs auront décidé que c’est le bon moment, ils partiront de la F1. Cette dernière, désafectée par les marques et devenue trop chère pour les privés, disparaîtra et sera définitivement remplacée par la FE. On peut déjà imaginer que Mercedes va partir quand ils se retrouveront de nouveau battus à la régulière par Ferrari, Renault ou Red Bull. Renault tirera la prise quand ils comprendront enfin que cette statégie d’implication en F1 n’est pas en rapport avec leur gamme électrique. Ferrari et Honda devront les imiter la queue entre les pattes. Quant au WEC, il va tenir sous… Lire la suite >>
Gustave
Invité

j’ai bien peur yannick que tu ai 100% raison !
Le règlement hypercar ne bouscule pas les foules, tout comme le futur réglement moteur de la F1 (aucune annonce d’engagement officiel de la part de constructeurs, c’est même la contraire avec les départs comme on a vue en wrx)

Reste l’avenir du WRC avec cette soit disant futur réglementation hybride.

Pendant ce temps les constructeurs se lancent dans la Formula E, tout comme les sponsors d’ailleurs (y’a qu’a regarder, cette année encore, les flancs des F1 désespérément vides de grands sponsors comme dans les années 90-00)

marty
Invité

1ere victoire de la Venturi de Mortara

Bird alors 2e ayant percuté la DS de Lotterer en tête pendant les 3/4 de la course, est monté sur le podium mais a été retrogradé de 5 places apres l’arrivée.

wpDiscuz