Accueil F1 F1 2019 Australie-course: Bottas l’emporte haut la main

F1 2019 Australie-course: Bottas l’emporte haut la main

1688
17
PARTAGER
bottas

C’est par un temps radieux qu’a été donné le départ du premier grand prix de la saison 2019 à Melbourne, le 998e de l’Histoire de la F1. Mercedes a écrasé les qualifications et « sonné » ses rivales Red Bull et Ferrari. En fut-il de même en course ?

Départ

Hamilton patine et se fait passer par Bottas, alors que derrière, c’est la catastrophe pour Daniel Ricciardo qui arrache l’aileron avant de sa Renault dans l’herbe et sème des débris. Bon départ de Hulkenberg par contre qui a gagné 3 places et pointe 8e.

A l’issue du 1er tour, le finlandais passe en tête avec 1″2 sur Hamilton puis suivent Vettel, Ricciardo, Leclerc et les Haas de Magnussen et Grosjean. Gasly est 16e. Robert Kubica doit aussi repasser par les stands, aileron arraché : les nouveaux appendices avant, plus larges, sont très sensibles aux contacts !

Tour 7

Bottas compte presque 2″5 d’avance sur Hamilton. Derrière, Pierre Gasly est bloqué derrière Daniil Kyvat.

Tour 9

Excursion hors piste de Charles Leclerc au virage 1. Le monégasque pointe déjà à 13″ de Bottas…

Tour 11

Le moteur de Carlos Sainz part en fumée, l’espagnol s’immobilise à l’entrée des stands : 1er abandon de l’année. Début de saison compliqué pour McLaren et le losange. Pendant ce temps-là, Robert Kubica concède déjà un tour de retard…

Tour 13

Bottas en tête avec 3″6 sur Hamilton, 7″3 sur Vettel et 9″ sur Verstappen. Kimi Raikkonen (Alfa Romeo) est le premier à s’arrêter, il chausse des médiums et ressort juste devant la Williams de George Russell.

Tour 14

Lewis Hamilton signe le record du tour. Hulkenberg stoppe à son tour mais chausse des durs : le pilote Renault va tenter d’aller au bout ?

Tour 15

Vettel s’arrête à son tour avec des médiums, tout comme Magnussen, qui ressort juste devant Hulkenberg. L’Allemand essaie de le doubler dans le 1er secteur mais le Danois défend sa position.

Tour 16

Hamilton s’arrête à son tour en mediums, alors que Bottas reprend le meilleur tour. Catastrophe pour Grosjean qui subit encore un arrêt aux stands calamiteux et repart 14e !

Tour 18

Ricciardo cède 1 tour de retard à Bottas. Derrière, Vettel se rapproche d’Hamilton qui n’est pas très rapide depuis son arrêt aux stands. Bataille serrée derrière pour la 9e place entre Giovinazzi, qui ne s’est pas arrêté et Magnussen. Ce dernier finit par passer.

Tour 20

Bottas compte 13″4 d’avance sur Verstappen et maintien un rythme soutenu, plus élevé que ses poursuivants qui se sont arrêtés.

Tour 22

Giovinazzi, 12e, fait le bouchon devant Norris et Grosjean, permettant à Albon et Perez de recoller au groupe.

Tour 23

Bottas stoppe enfin pour chausser des médiums et repart avec une belle marge sur Hamilton et Vettel.

Tour 25

Giovinazzi, à la limite, continue de bouchonner, en allumant ses pneus aux freinages. Verstappen s’arrête aux stands et ressort derrière Vettel.

Tour 26

Norris passe Giovinazzi dans le 1er secteur, imité par Grosjean quelques virages plus loin. Bonne affaire pour Kyvat qui ressort des stands devant tout ce beau monde. Le problème de roues coûte cher au Français…

Tour 29 Mi-course. Tandis que Bottas poursuit sa domination avec 15″ d’avance sur Hamilton, Giovinazzi effectue enfin son arrêt aux stands, tout comme Leclerc qui chausse des durs. Stratégie vraiment différente.

Tour 30

Verstappen se rapproche de Vettel. Un duel qui promet d’être intéressant. Au tour suivant, le néerlandais, bénéficiant du DRS, passe brillamment le pilote Ferrari par l’extérieur au virage 2. Ricciardo et Grosjean abandonnent ! Le pilote Haas rencontre un souci sur la roue qui avait causé des soucis lors du pit stop.

Tour 34

Verstappen se rapproche d’Hamilton, qui n’est pas vraiment dans son assiette. La zone DRS n’est pas loin. Vettel est déjà à 5″ de Verstappen, la Ferrari n’est pas du tout dans le coup en médiums.

Tour 36

Hamilton hausse le rythme et maintient Verstappen à distance de la zone DRS. Pierre Gasly, tel un métronome, est remonté à la 6e place sans s’être arrêté. En milieu de peloton, bataille entre Stroll et Kyvat qui se rappelle au bon souvenir de tous. Mais au tour suivant, le russe, trop optimiste, rate un freinage de dépassement sur le canadien au virage 2 et va ratisser du gravier.

Tour 38

Gasly s’arrête aux stands pour chausser des tendres et repart 10e, avant d’être dépassé par Kyvat à la relance. Bottas est toujours leader avec 20″ d’avance sur Hamilton, qui sent encore Verstappen à ses basques. L’écart oscille entre 1″1 et 1″9.

Tour 42

Nouveau record du tour pour Bottas. Pendant ce temps, Charles Leclerc, en durs, repend du temps à Vettel, qui est esseulé à 9″ du duo Hamilton-Verstappen.

Tour 44

Vettel continue de perdre du temps et, d’après la caméra embarquée, l’Allemand semble ménager son moteur plus que les autres en bout de ligne droite. Leclerc lui prend quasiment 1 seconde par tour.

Tour 48

A 10 tours du but, les positions se figent mais Lerclerc revient à 2″5 de Vettel. Gasly continue de chasser le point de la 10e place. Il revient avec Kyvat sur un petit groupe mené par Hulkenberg, dont les pneus durs comptent maintenant presque de 35 tours. Un train se forme derrière la Renault et promet d’être animé. De son côté, Verstappen commet au virage 1 un petit jardinage sans gravité mais qui le relègue à 3″5 d’Hamilton.

Tour 51

Gasly, en tendres, harcèle Kyvat. Leclerc est dans la zone DRS de Vettel. Ferrari va-t-elle appliquer des consignes ?

Tour 54

Leclerc est repassé à 2″5 de Vettel, Ferrari fige les positions. Hamilton-Verstappen, Hulkenberg-Raikkonen et Kyvat-Gasly sont les trois duels rapprochés de la fin de course.

Tour 55

Meilleur tour pour Max Verstappen qui mène la charge finale contre Hamilton. Le néerlandais entre dans la zone DRS de l’anglais.

Tour 57

Bottas récupère le meilleur tour

Fin et conclusions

Valtteri Bottas signe une victoire magistrale à Melbourne. Il a boxé dans une autre catégorie. Après une saison 2018 délicate, le finlandais remet les pendules à l’heure et repart de Melbourne gonflé à bloc. Ocon pouvait faire grise mine…

Hamilton, 2e, a tenu en respect Verstappen mais cachait mal, comme souvent, sa frustration. Il faudra compter sur RedBull-Honda cette saison ! Le Honda semble manquer un peu de puissance mais les débuts avec l’écurie autrichienne sont prometteurs. Le dernier podium d’un moteur Honda remontait à 2008…

Vettel et Leclerc terminent 4e et 5e. Douche froide pour Ferrari après des essais hivernaux qui en faisaient la favorite ! ça sent déjà la crise chez les rouges, qui n’ont jamais été dans le rythme.

Kevin Magnussen termine 6e et place Haas en « meilleur des autres ». De quoi enrager des problèmes de Grosjean, qui rate sans doute des points. Hulkenberg sauve le week-end de Renault avec la 7e place, devant Kimi Raikkonen qui décroche une belle 8e place pour Alfa Romeo.

Le Top 10 est complété par Lance Stroll, qui semble déterminé à faire taire ses détracteurs en battant Sergio Perez chez Racing Point, puis Daniil Kyvat, qui a résisté à Pierre Gasly. Course frustrante pour le Français qui a fait ce qu’il a pu mais n’a pas réussi à entrer dans le top 10. Déception aussi pour McLaren, avec Lando Norris 12e, qui a pas mal perdu en étant bloqué par Giovinazzi. Il a montré de la combativité néanmoins. ON évitera de parler pudiquement de Williams, on aurait dit qu’une écurie de F2 s’était incrustée sur la piste…

Le circuit de Melbourne est atypique, donc il est difficile de juger des effets (ou pas) engendrés par la nouvelle règlementation. En tous cas, derrière les trois top teams, c’est très serré. Par contre, la hiérarchie pour l’instant ne semble pas bousculée, bien au contraire.

 

Images : F1

 

 

 

 

Poster un Commentaire

17 Commentaires sur "F1 2019 Australie-course: Bottas l’emporte haut la main"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
Leblanc
Invité
GP, ch…nt au possible. Ces dernières années, l’évolution technologique de la F1 et l’interdiction aux pilotes de s’expliquer en course sous prétexte de sécurité, ont tué le spectacle. Ce n’est pas le dépassement programmé grace au DRS en bout de lignes droites bien identifiées qui améliore le coté insipide de la F1. Trois gouttes de pluie et on met la voiture de sécurité, alors que c’est sous la pluie qu’on voit les grands pilotes. Les  » assistances  » font que des gamins de 17 ans rivalisent avec des pilotes qui ont 10 ans d’expériences dans la discipline. Comme la F1… Lire la suite >>
gigi4lm
Invité

@Leblanc : « Trois gouttes de pluie et on met la voiture de sécurité, alors que c’est sous la pluie qu’on voit les grands pilotes. »
En Australie il n’a pas plu, on aurait dû arroser la piste😀

gigi4lm
Invité

La saison va être longue pour Williams et Kubica, qui n’avait pas besoin de ça, récolte en plus l’aileron avant de Ricciardo au premier tour !

Thibaut Emme
Admin

Mi-saison, Kubica out, Ocon in pour le remettre en piste pour 2020 ? 😀

gigi4lm
Invité

A la place de Bottas ?
Si le finlandais continue comme ça c’est pas gagné !

Thibaut Emme
Admin

@gigi4lm : ce n’est que le premier opus de l’année 😉
Mais s’il réagit à la pression, c’est tout bon pour Mercedes qui retrouve un deuxième pilote (hum hum permier ex-aequo) solide.
Vu sa réaction à la radio à la fin de la course…il a un peu de rancoeur non ? 😛

Invité

C’est vrai que les perfs de Bottas, si elles perdurent, ne sont pas une bonne nouvelle pour Ocon (qui merite d’avoir un siege derriere un volant!)

gigi4lm
Invité

@Thibaut Emme et lolman77
1 – Bottas nous refait la saison 2018 et c’est tout bon pour Ocon.
2 – Bottas continue sur sa lancée de Melbourne … et remporte le titre. Il nous rejoue une Rosberg bis, considère que ça suffit et va cultiver son jardin … et c’est tout bon pour Ocon
😀😀

Guallaume
Invité

Non, d’après son interview, c’est une Red Bull, Gasly, qui l’a touché au départ et endommagé son aileron avant.

gigi4lm
Invité

@ Guillaume,
Oui, j’ai lu ça aussi après coup Sur l’image furtive du direct j’avais cru voir l’aileron de Ricciardo.

Yop
Invité

McLaren et Honda n’arrivait à rien. McLaren passe chez Renault et n’arrive à rien pendant que Red Bull fait troisième avec Honda.

Mauvais timing, manque de chance ou relative incompétence de McLaren ?

Étant Belge, je ne peux m’empêcher de penser que Vandoorne n’a pas eu de chance de tomber chez eux…

Guallaume
Invité

Et oui, le châssis fait la différence….

lataupe2B
Invité

1er grand prix. Difficile d’être déjà sur de toute la saison. Mais oui ça va être difficile pour Kubica. Maintenant il faut voir si Bottas tient la distance. Ne pas sous estimer Hamilton, ni les Ferrari.

JC Juncker
Invité

Bon début de saison .
Les flèches d’argent 😍
Les fiat 😂
Grojambon 😂😂

Dommage pour Gasly.

wpDiscuz