Accueil Blancpain GT Series Blancpain World GT : Bentley et Ferrari à l’honneur

Blancpain World GT : Bentley et Ferrari à l’honneur

254
0
PARTAGER
COTA WGT

Le nouveau championnat Blancpain GT World Challenge a commencé ce weekend à Austin sur le COTA. SRO Motorsports Group, promoteur de la compétition, peut se réjouir : Ferrari et Mercedes-AMG seront présents sur les 18 manches du calendrier, rejoignant ainsi une belle brochette de constructeurs.

Le succès au rendez-vous

La formule a tout pour plaire. Attention, ce n’est pas un championnat supplémentaire. Pensé pour valoriser et récompenser les programmes compétition-client des constructeurs impliqués dans les différentes séries chapeautées par SRO autour du monde, ce GT World Challenge regroupe les calendriers des actuels championnats sprint du Blancpain GT Series Sprint Cup (Europe), Blancpain GT Series Asia et le Pirelli World Challenge (Amérique du Nord).

Chaque constructeur peut nommer quatre pilotes par championnat continental, à savoir les sept rendez-vous du Blancpain GT World Challenge America, les six manches du Blancpain GT World Challenge Asia et les cinq du Blancpain GT World Challenge Europe. Le tout doit former une équipe de 12 pilotes qui marqueront des points pour leur constructeur respectif. Compris ? En tous cas, les engagés se bousculent au portillon.

Ouverture en Amérique

Les Bentley Continental GT3 du K-PAX Racing s’adjugent la première ligne, avec le meilleur chrono d’Andy Soucek (champion de la F2 « Williams » en 2009) devant Rodrigo Baptista sur la seconde Bentley. L’ancien pilote DTM Miguel Molina est 3e sur la Ferrari 488 GT3/R.Ferri Motorsports.

Course 1 : Bentley boys

Bentley

Dans des conditions très fraîches, Bentley réalise le doublé avec la N°3 de Maxime Soulet-Rodrigo Baptista devant la n°9 de Andy Soucek-Alvaro Parente. Les voitures anglaises ont été largement au-dessus de la concurrence. La Porsche 911 GT3 R de Patrick Long-Scott Hargrove complète le podium. La course n’a pas duré longtemps en raison de la violente sortie de route dans les esses rapides d’une AMG GT dès le troisième tour, ce qui a provoqué un drapeau rouge et une longue interruption.

Course 2: Ferrari se cabre

Après la domination des Bentley le samedi, Ferrari a répliqué. Toni Vilander et Miguel Molina, les champions en titre, ont imposé leur Ferrari 488 GT3 du R.Ferri Motorsport avec une petite seconde sur la Bentley de Andy Soucek.

L’expérimenté Toni Vilander, 3e au départ, a pris le dessus dès le début de la course sur Maxi Buhk (Mercedes-AMG GT3) puis Kyle Marcelli (Acura NSX) alors que les Bentley de l’écurie K-Pax Racing sont rapidement revenues aux avants-postes. Une neutralisation à 20′ du drapeau à damier a regroupé le peloton et relancé le suspense. Si le pilote Bentley Soucek a pris le meilleur au restart sur la Ferrari de Miguel Molina (équipier de Vilander), ce dernier a vite récupéré son bien dans un magnifique extérieur à l’entrée des esses du 1er secteur pour assurer la victoire. Le podium est complété par la Porsche 911 GT3 de Patrick Long-Scott Hargrove, Long qui devance la seconde Bentley Continental de Rodrigo Baptista.

Images : Blancpain World GT, Ferrari, COTA

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Notification de
avatar
wpDiscuz