Accueil Citroën WRC – Suède 2019 : Tänak s’affirme comme un prétendant au titre

WRC – Suède 2019 : Tänak s’affirme comme un prétendant au titre

782
13
PARTAGER

Ott Tänak remporte un rallye de Suède où il fallait réussir à faire le moins de petite faute tout en étant très rapide. Tänak continue sur sa deuxième partie de saison 2018.

On a laissé les concurrents après l’ES11. La fin de la journée d’hier a été marquée par la bagarre entre Lappi (Citroën) et Mikkelsen (Hyundai). Neuville a même fini par se mêler à leur bataille pour le podium et la 2nde place. Tout le monde a fait des erreurs et si certains ont eu la chance de ne pas finir tanké dans les murs de neige. On notera la figure spectaculaire de Lappi à la limite du tonneau. D’autres sont restés plantés et ont perdu le rallye ou une bonne place. Les secondes s’envolent rapidement dans ces conditions.

Ce matin, Tänak compte 48 secondes sur Lappi qui a créé un petit écart sur Neuville 3e à 4,4 secondes. Mikkelsen est 4,2 secondes plus loin et Evans seulement à 5,8 secondes de Mikkelsen. Autant dire que le podium peut encore changer. La victoire devrait échoir à Tänak s’il ne fait pas d’erreur dans la dernière spéciale (PS). Pour Ogier ou d’autres qui sont loin au général, la PS est l’occasion de prendre les points de bonus.

Power Stage

Marcus Grönholm et Rautiainen se sont payé une bouffée de nostalgie. Ils en terminent avec un rallye difficile qui les a vu faire plusieurs petites erreurs. C’est théoriquement la dernière fois qu’on les voit en WRC. Ogier et Ingrassia sont dans la spéciale. Sans surprise il bat le temps de Grönholm de 12,9 secondes. Il ne peut plus espérer que des points de bonus, et évidemment les points constructeur. Suninen a fait illusion une journée mais lui aussi a fait trop de petites erreurs. Comme sur cette PS, 3 secondes derrière Ogier.

Une petite erreur coûte la victoire en PS à Latvala. Lui aussi s’est montré rapide, mais comme souvent, une erreur lui vaut de ne pas être sur le podium. Le terrain a l’air de se dégrader. Ogier a peut-être un peu de chance dans son malheur. Pour le moment il marque toujours les 5 points de bonus. Loeb termine à 2 secondes d’Ogier et à une 7e place générale provisoire. « On a beaucoup appris sur la voiture ce weekend ».

Place à Meeke et la Toyota. 6 dixièmes à l’arrivée. Ogier souffle un peu car Meeke est toujours un prétendant aux bonus de la Power Stage. 6e place provisoire pour « crash » Meeke qui a la satisfaction d’être la deuxième Toyota devant Latvala… On arrive à la bataille pour le podium avec Evans. 2 dixièmes devant Ogier ! Son ancien coéquipier s’est dépouillé pour se donner un maximum de chances de grappiller une place.

Tänak au-dessus du lot

Mikkelsen se bat avec sa Hyundai mais pour le moment il conserve sa 4e place. 3,6 secondes de retard à l’arrivée. Mais cela suffit pour devancer Evans de 2,8 secondes au général ! Place au top3. Neuville fait une power stage très propre. 9 dixièmes d’avance à l’arrivée et plus de points pris à Ogier. Lappi est en retard sur les intermédiaires ! Il est en train de perdre sa 2nde place.

Incroyable ! De 4,1 secondes de retard au dernier intermédiaire, Lappi finit à 1,4 secondes seulement. 4e place dans la Power Stage mais surtout une seconde place au général préservée. Et une preuve que la Citroën est rapide. Alors qu’on s’attendait à ce qu’il soit « prudent », Ott Tänak se porte en haut de la liste des temps au premier intermédiaire. Il met tout le monde d’accord avec 3,5 secondes d’avance sur Neuville. Il mérite sa victoire. Mäkkinen ne cache pas sa joie, ni même le pourtant réservé patron de Gazoo Racing, Shigeki Tomoyama.

Classement du rallye de Suède 2019

POS # PILOTE MARQUE TEMPS DIFF PRÉC. DIFF 1ER
1. 8 O. TÄNAK TOYOTA 2:47:30.0
2. 4 E. LAPPI CITROEN 2:48:23.7 +53.7 +53.7
3. 11 T. NEUVILLE HYUNDAI 2:48:26.7 +3.0 +56.7
4. 89 A. MIKKELSEN HYUNDAI 2:48:35.4 +8.7 +1:05.4
5. 33 E. EVANS FORD 2:48:38.2 +2.8 +1:08.2
6. 5 K. MEEKE TOYOTA 2:49:08.8 +30.6 +1:38.8
7. 19 S. LOEB HYUNDAI 2:49:19.7 +10.9 +1:49.7
8. 7 P. TIDEMAND FORD 2:51:07.7 +1:48.0 +3:37.7
9. 42 O. VEIBY VW (R5) 2:54:04.0 +2:56.3 +6:34.0
10. 92 J. TUOHINO FORD 2:55:51.4 +1:47.4 +8:21.4

Quelles leçons après la Suède ?

Que retenir de ce rallye de Suède spécial (manque cruel de neige) ? Le premier enseignement est que Ott Tänak est un prétendant au titre 2019 à n’en pas douter. Toyota a renforcé son équipe et vise les deux titres. L’Estonien signe sa première victoire sur la neige et montre qu’il est « vite » sur tous les terrains. A 31 ans, il atteint la maturité de faire un champion du monde.

L’autre enseignement est que derrière, c’est très serré. Ogier a perdu le rallye dans un mur de neige mais la Citroën est rapide et au niveau d’un podium mondial aux mains de Lappi. Enfin, Neuville nous a semblé un poil démotivé. Le Thierry que l’on n’aime pas voir et qui vise les accessits en la jouant « petit bras ». A-t-il pris un coup moralement après 2 années à échouer pour le titre face à Ogier sur une Fiesta M-Sport théoriquement plus lente ?

Classement général pilote

Tänak prend la tête du championnat. On va désormais voir ce qu’il donne en tant qu’ouvreur. D’autant plus que le WRC file au Mexique pour le premier rallye terre (officiellement) de la saison. L’ouvreur n’est jamais aidé.

Pos Pilotes Points
1 Ott TÄNAK 47
2 Thierry NEUVILLE 40
3 Sébastien OGIER 31
4 Kris MEEKE 21
5 Esapekka LAPPI 19
6 Sébastien LOEB 18
7 Elfyn EVANS 13
8 Jari-Matti LATVALA 10
9 Gus GREENSMITH 6
10 Yoann BONATO 4
10 Pontus TIDEMAND 4

Classement général équipe

Toyota passe devant Hyundai grâce à Tänak. Citroën ne peut compter que sur deux voitures et donc abandonne des points en route. Pour le moment ce n’est pas trop grave mais cela peut vite le devenir. M-Sport est déjà décroché.

Pos Equipe Point
1 TOYOTA GAZOO RACING WRT Toyota 58
2 HYUNDAI SHELL MOBIS WRT Hyundai 57
3 CITROEN TOTAL WRT Citroen 47
4 M-SPORT FORD WORLD RALLY TEAM Ford 30

Poster un Commentaire

13 Commentaires sur "WRC – Suède 2019 : Tänak s’affirme comme un prétendant au titre"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
Rsa02
Invité
Je ne sais pas si Neuville était démotivé mais il s’est plaint d’avoir une voiture trop sous-vireuse, tout comme Loeb au MC. Sinon, pour moi, le principal candidat au titre est Tanak si les autres constructeurs ne font pas le nécessaire pour rejoindre Toyota. Et je ne crois pas trop que Huyndai puisse combler la différence, en général, chez eux, la voiture est bonne en début d’année puis chute en performance faute de développement correct. Citroën a de l’expérience comme Toyota et peut peut-être revenir, si ils y mettent les moyens. Mais cela ferait bien pour les 100 ans de… Lire la suite >>
labradaauto
Invité

OUI l’Estonien fait le lièvre pour ce début de championnat. Il a la confiance en lui, le doigté qui lui assurent de pouvoir sur-conduire et que ça passe majoritairement. je me souviens qu’en championnat du monde , c’est toujours comme ça . En ski, en motocross c’est pareil , les meilleurs, ceux qui montent sur les podiums, Ils « volent ».
Nous ne sommes qu’en février … A ces allures , sur les terrains à parcourir, il peut s’en passer des aventures.

Thomas
Invité

En revanche mauvais plan com pour Toyota s’il voulait utiliser les prestations de Marcus Grönholm 😮

salociN
Invité

Du reste, Marcus a annoncé que c’était là son ultime prestation en WRC en disant « Non, ça suffit maintenant. Pas de [Rallye de] Finlande« , ce qui AMHA est une sage décision.

Est-ce que ça a fait pouffer de rire Loeb qui nous a déjà fait le coup de la retraite définitive plusieurs fois ?

lataupe2B
Invité
La Toyota est étonnante. Tanak est en pleine confiance, Latvala doute car peut-être à t il compris qu’il ne sera jamais champion du monde, Meek on se demande quand il va faire une bourde mais quand ça passe il y a des résultats. Citroën a enfin des pilotes qui savent exploiter la C3 (sans compter Loeb). Ogier est solide même si dans ce rallye il a fauté. Lappi va vite faire parler de lui en bien. La Hyundai doit évoluer très vite. Les ingénieurs doivent écouter les pilotes. Neuville n’est pas à l’aise il s’inquiète car il a Loeb dans… Lire la suite >>
Lovehornby
Invité

C’est moi ou l’équipe tv diffusait mieux le wrc que Canal ?

salociN
Invité
Bizarre de « se chercher », alors que le groupe Canal a parfaitement su prouver par le passé qu’ils maîtrisaient jusqu’à la diffusion intégrale du Tour de Corse, avec des consultants de choix ? ll est surtout que la grande anormalité du dispositif Canal, c’est de devoir payer pour avoir une trop faible plus-value par rapport à l’Equipe qui diffusait peu ou prou la même chose, à savoir une poignée de très courtes ES sélectionnées par le promoteur, et qui bien (trop) souvent sont des spéciales stadio/gymkanesques formatées pour la TV, dont on sait très bien qu’elles ne représentent ni l’épreuve en… Lire la suite >>
wpDiscuz