Accueil Constructeurs Taxes US : chute massive des exportations automobiles allemandes redoutée

Taxes US : chute massive des exportations automobiles allemandes redoutée

1217
26
PARTAGER

Alors qu’une épée de Damoclès menace l’industrie automobile européenne suite aux menaces américaines de plus en plus pressantes d’instaurer des taxes supplémentaires sur les importations, une étude publiée vendredi par l’institut Ifo affirme qu’une hausse de 25 % pourrait à long terme réduire de moitié les exportations de véhicules allemands aux USA.

L’industrie automobile européenne retient son souffle

Cette étude voit le jour alors que les menaces se précisent de jour en jour. Jeudi dernier, une source issue d’un constructeur automobile européen a indiqué que l’administration américaine estimait que les importations de voitures posent un risque pour la sécurité nationale US car elles affaiblissent l’industrie automobile des Etats-Unis. Une position qui pourrait ouvrir la voie à de nouvelles taxes douanières.

Une éventualité d’autant prise au sérieuse que Washington a annoncé jeudi dernier que le département du Commerce américain devait rendre au plus tard dimanche ses recommandations au président US sur l’enjeu pour la sécurité nationale des Etats-Unis des importations de véhicules et de composants automobiles et sur les moyens permettant de résoudre le problème.

Dans un premier temps, ces recommandations devraient rester confidentielles, la Maison blanche se concentrant sur d’autres dossiers, parmi lesquels figurent en tout premier plan les tensions commerciales avec la Chine.

Trump menace de taxes additionnelles de 25 %

En mai 2018, Donald Trump avait menacé d’appliquer des droits de douane pouvant atteindre 25% aux importations de véhicules des Etats-Unis. Des propos réitérés en novembre dernier après l’annonce faite par General Motors sur la suppression de plusieurs milliers de postes.

Baisse massive des exportations automobiles allemandes à redouter

Selon Gabriel Felbermayr, spécialiste du commerce international au sein de l’institut allemand d’études économiques, une hausse de 25 % des droits de douane réduiraient les exportations automobiles allemandes de 7,7% dans leur ensemble. Ce qui correspondrait à un montant de 18,4 milliards d’euros.

Les exportations d’autres secteurs et à destination d’autres pays pourraient légèrement atténuer la perte économique globale, de sorte que le total des exportations allemandes ne diminuerait que de 11,6 milliards d’euros, ajoute-t-il. Laissant tout de même entrevoir l’impact d’une telle situation sur l’économie allemande et le poids du secteur automobile en Allemagne.

Toujours selon l’Ifo, la mise en application d’un tel niveau de taxe réduirait la valeur ajoutée de l’industrie automobile allemande de 7 milliards d’euros, ce qui représenterait une baisse d’environ 5%.

A contrario, En revanche, la valeur ajoutée de l’industrie automobile américaine augmenterait d’environ 25 milliards d’euros.

D’autres pays impactés

Les exportations de voitures d’autres pays devraient également être considérablement affectées par les droits de douane américains. Le Mexique, le Japon, le Canada, la Corée et la Chine figurant parmi les économies étant le plus susceptibles d’être impactées.

Le Mexique et le Canada pourraient néanmoins être exemptés si leur nouvel accord avec les États-Unis entrait en vigueur à temps.
Au sein de l’UE, près de 60% des dommages pourraient se concentrer sur l’Allemagne.

Une éventuelle contre-stratégie européenne

Selon Gabriel Felbermayr, l’UE pourrait toutefois développer une contre-stratégie intelligente qui réduirait quasiment à zéro les effets des nouveaux droits de douane américains sur les performances économiques des deux parties.

Il s’agirait de mettre en œuvre des taxes douanières sur les produits américains dont les fabricants seraient obligés de baisser le prix – et donc de  réduire leur marge – pour maintenir un prix d’achat acceptable pour le consommateur.

Mais, une telle politique pourrait à son tour nuire aux pays tiers dont la production économique pourrait baisser d’environ cinq milliards d’euros.

A noter que tous les calculs supposent des réactions d’ajustement dont 90% ont lieu dans les cinq ans.

Sources : Ifo, AFP, Reuters

Crédit Photo : E.Studer pour Leblogauto.com

Poster un Commentaire

26 Commentaires sur "Taxes US : chute massive des exportations automobiles allemandes redoutée"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
Kaizer Sauzée
Invité

Quand on dépend trop de l’export, c’est le risque.

Invité

d’un autre côté, ne vendre que sur son propre marché est encore plus risqué. Le vrai risque est de ne dépendre que d’un seul marché à l’export. Quand ce marché tombe, on tombe. Ou comme le dit l’adage, « ne jamais mettre ses œufs dans le même panier ». Il suffit de voir ce que sont devenues la plupart des boites de BTP qui ne travaillaient que pour l’Etat à une époque, car plus stables qu’avec des particuliers. Beaucoup ont souffert quand ledit Etat a fait des restrictions budgétaires

Thomas
Invité

Donc psa n’a pas grand chose à craindre(dépend principalement de l’Europe) 😀

AQW
Invité

@ Thomas
Pour des taxes douanières US automobiles.
Dans l’instant présent.

Lacomete
Invité

Trump vas le faire mm si c’est stupide, il prépare déjà les prochaines élections.

retrouvé le retour
Invité

Trump est le vrai américain !! Il fait ce qu’il pense utile. L’Europe fera ce qu’elle doit en poussant déjà les anglais dehors.

Paul o\'shon
Invité

Comme Lacomete, je pense que Trump fait son show et que cela finira comme avec la Chine par une reculade.

Néanmoins cette fois-ci les Américains ont beaucoup moins à perdre. Ford produit sur place en Europe. Certains SUV allemands sont importés des US. Bref double peine pour l’UE

Invité
Trump qui pense … ça c’est une première ! Constamment son équipe de conseillers lui dit que ce qu’il fait n’est pas raisonnable (doux euphémisme) mais il s’en contre fiche, il a été élu avec l’appuis des nationalistes, il fait ce que les nationalistes lui demandent de faire, point barre. Comment pouvait-il croire que son coup fumant du « je sépare les enfants des parents de migrants comme cela, cela va permettre de diminuer l’immigration » ? Un simplet, juste ça. Un homme d’affaire tellement doué qu’il a fait faillite avec toutes les boites qu’il a eu entre ses mains, ce qui… Lire la suite >>
retrouvé le retour
Invité

Deutschland und die USA auf Kollisionskurs !!! Bravo Angela purge en vue !! On participera 🙂

Invité

comment participer ? en organisant un Merckelthon ?

retrouvé le retour
Invité

L’Europe va se faire et regarder autour d’elle où sont ses intérêts et là ça ne va pas faire photo !!

lataupe2B
Invité

Trump agit sans raisonnement sur le long termes. C’est un bon gros bourrin de base. Ce genre de personne ne sont pas des cadeaux pour une nation. Heureusement un mandat ne fait que 4 ans

Invité

ce n’est pas la durée d’un mandat qui compte, mais qui soutien un incompétent. Et là, Trump a de sacrés soutiens avec tous les nationalistes / pro armes de la NRA et j’en passe. Bien qu’ayant un des bilans les plus calamiteux de l’histoire de son pays et une des personnalités les plus pourries qui soit, il pourrait être réélu à cause d’eux

retrouvé le retour
Invité

https://www.lemonde.fr/international/article/2019/02/17/andrew-mccabe-ancien-patron-par-interim-du-fbi-seme-le-trouble-au-sein-de-l-administration-trump_5424623_3210.html

Trump a du monde accroché aux chaussettes. C’est pour cette raison qu’il sera là encore 4 ans de plus 🙂
Pour ce qui est des armes, si les seuls USA avaient ce problème ça serait cool !!
On va vers des changements fondamentaux.

Nippone Nimovais
Invité

Toujours pas de articles sur la baisse de la marge et des bénéfices de Renault en 2018 par notre économiste en herbe lizounette ? On y avait eu droit pourtant sur vw … ?

Thibaut Emme
Admin

Ca arrive petit impatient ! Mais par moi na !

retrouvé le retour
Invité

Lucky luke ?? 🙂

retrouvé le retour
Invité

Oui c’est cela !! « ES » ne regarde pas la « même ligne bleue des Vosges » que toi 🙂

wpDiscuz