Accueil General Motors Sites GM, Ford et FCA du Michigan à l’arrêt suite au froid...

Sites GM, Ford et FCA du Michigan à l’arrêt suite au froid polaire

757
12
PARTAGER

Les usines automobiles et d’autres grands consommateurs d’énergie du sud-est du Michigan ont été contraints d’arrêter ou de limiter leurs activités en raison d’une pénurie de gaz naturel provoquée par un incendie et des températures froides record.

18 usines et autres installations gérées par General Motors, Ford et Fiat Chrysler ont été impactées.

GM appelé à arrêter ses sites du Michigan à la demande du fournisseur d’énergie

GM a indiqué que Consumers Energy, une filiale de CMS Energy Corp lui avait demandé de suspendre ses activités afin de permettre au service public de gérer les problèmes d’approvisionnement après des températures extrêmement froides et un incendie dans une station de compression.

Dans un message vidéo publié sur Facebook, Patricia Poppe, directrice générale de CMS Energy, a déclaré quant à elle que de grandes entreprises, parmi lesquelles Fiat Chrysler, Ford et GM, avaient accepté d’interrompre leurs programmes de production jusqu’à vendredi afin de résoudre les problèmes dus à un incendie dans un site du fournisseur d’énergie du Michigan, et des températures extrêmement froides.

Patricia Poppe a ajouté que les réductions de consommation imposées aux grandes entreprises ne suffisaient pas, invitant 1,8 million de clients du Michigan à baisser leurs thermostats autant que possible afin de réduire l’utilisation de gaz naturel et de protéger ainsi les installations essentielles telles que les hôpitaux et les maisons de retraite.

Des températures extrêmes aux allures polaires

Le Michigan fait partie des États du Midwest des USA ayant connu des températures record cette semaine, contraignant à la fermeture de nombreuses écoles, entreprises et bureaux du gouvernement. Dans toute la région, les températures sont restées sous zéro degrés Fahrenheit ( -20° degrés C ) presque toute la journée de jeudi.

4 usines de montages et 11 installations GM à l’arrêt

A la à la demande de ce service public fournisseur d’énergie au Michigan, GM , a annoncé avoir arrêté la production de quatre usines de montage et de onze installations auxiliaires  afin de lui permettre de conserver ses réserves de gaz naturel. GM demande également aux quelque 20 000 employés de son Warren Tech Center de travailler chez eux au moins jusqu’à vendredi.

Le constructeur a demandé à ses employés de ne pas se présenter à leur poste de travail dans les usines d’assemblage d‘Orion  (Chevrolet Bolt, Chevrolet Sonic), de Flint, de Lansing Delta Township (Buick Enclave, Chevrolet Traverse) et de Lansing Grand River (Cadillac ATS/ATS Coupe, Cadillac CTS, Chevrolet Camaro, Chevrolet Camaro Convertible), ainsi que dans ses autres usines d’emboutissage et de transmission mercredi soir et jeudi matin.

GM a également mis fin aux activités non manufacturières de son site de production moteurs Pontiac et de son centre d’assistance et de service après-vente Grand Blanc. Les employés ont été invités à travailler chez eux jusqu’à lundi.

D’autres usines GM du Michigan, telles que Detroit-Hamtramck Assembly, Romulus Powertrain, le site producteur de batteries de Brownstown et les opérations de Grand Rapids n’ont pas été concernées. Les sites sont en effet desservis par un autre fournisseur d’énergie.

Quant aux sites des sous-traitants, l’impact n’a pu être identifié de manière précise.

Reprise des activités vendredi

GM a déclaré jeudi soir que de nombreuses usines recommenceraient à fonctionner dès minuit, les installations restantes étant progressivement remises en marche tout au long de la journée de vendredi. La société avait rétabli des «opérations limitées» dans cinq des installations plus tôt dans la journée.

FCA également impacté

Dans le même temps, Fiat Chrysler Automobiles (FCA) a annulé les deux premiers quarts de travail jeudi dans ses usines d’assemblage de Warren Truck et de Sterling Heights près de Detroit. Le constructeur a toutefois annoncé jeudi son intention de reprendre la production de ses usines dès vendredi.

Ford réduit la voilure pour réduire sa consommation énergétique

Ford Motor a indiqué pour sa part avoir réduit les niveaux de chauffage de ses usines de Livonia Transmission et de Van Dyke, avoir arrêté les processus de traitement thermique à Sterling Axle et arrêté le processus de peinture à Michigan Assembly. Les opérations de peinture ont été rétablies jeudi soir.

L’avis de Leblogauto.com

Visionnaire ou simplement réaliste le scénariste du célèbre film « The Day after » ?

Pour rappel, « Le Jour d’après »   est un film américain sorti en salles en 2004. Le scénario se base sur des dérèglements climatiques importants et soudains conduisant à des phénomènes de déluges, cyclones, et températures polaires  pour arriver au final à une “cristallisation du monde” à -101°C.

Ironie de l’histoire ? …. alors que la production industrielle et la pollution automobile sont largement mises en cause  dans le dérèglement climatique observé à l’heure actuelle, les grands groupes automobiles US figurent parmi les premiers impactés ….

Poster un Commentaire

12 Commentaires sur "Sites GM, Ford et FCA du Michigan à l’arrêt suite au froid polaire"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
zafira500
Invité

« Visionnaire ou simplement réaliste le scénariste du célèbre film « The Day after » ? »
Un excellent film, même si, comme tout bon film américain, il a une tendance très poussée à l’exagération.
Sinon, chez nous aussi les intempéries peuvent causer des problèmes économiques.

lataupe2B
Invité

Beaucoup de régions en France n’ont pas l’habitude des chutes de neige. Nos 10cm font bien rigoler nos amis québécois. Venant de corti en Corse mon travail me faisait parcourir les routes de montagne du centre Corse. J’étais équipé. Aujourd’hui sur la Côte d’Azur sur le littoral je n’ai plus les équipements adéquats. Pour le peu de jours de « neige » je n’investit pas dans des pneus ou chaînes. 60% de mes déplacements se font sur autoroute le reste est partagé entre ville et routes nationales

Invité

oui enfin, d’un autre côté, nos « amis québécois » ont su s’adapter au climat et leurs villes peuvent quand même « tourner » malgré 80 cm de neige, ce qui n’est pas le cas en France où on ne connais pas ce genre d’excès climatiques. Donc la comparaison n’a pas de sens, si ce n’est flatter leurs égos.
Sinon, il m’avait semblé voir, sur une photo sur le web, -48° à Chicago, il y a quelques jours, pas « seulement » -20° !?!

Guill
Invité

Les -50°C étaient la température ressentie quand il faisait -30°C.

Invité

ah oui, tout à fait

Thomas
Invité

Et Trump aura beau râler il ne pourra rien contre sa météo 😀

Invité

si, dresser un mur pour éviter la « Grande Invasion » ptdr

Michel Adriaensen
Invité

Et heureusement qu’il y a un « réchauffement climatique  » car c’est pas -40° mais -70° que l’on aurait 😁🤗 Il faut arrêter avec cette connerie de rechauf.clim.

ema
Invité

euh… ironie ?

Michel Adriaensen
Invité

Non, je le pense vraiment et tout ce cirque orchestré par le Giec est en train d’être mis à mal face à la réalité.

Invité
le GIEC … ah, rien que ce nom permettrait de faire douter du problème. Ils ont peut être eu le prix nobel de la paix, mais dans cet institut, il n’y a aucun scientifique, mais que des lobbyistes. Qui y vont en plus de tout leurs coeurs pour faire admettre qu’il y a réchauffement climatique. Combien de scandale touchant les études du GIEC déjà ? Entre les chiffres truqués, les écoutes téléphoniques où les « giecquiens » menaçaient les vrais scientifiques de couper les financements si leurs études ne prouvaient pas le réchauffement climatiques et compagnie, le GIEC est l’antithèse ‘une source… Lire la suite >>
wizz
Membre

faut pas confondre entre CLIMAT et METEO…

wpDiscuz