Accueil Salon de Genève Genève 2019 : Mercedes GLC restylé

Genève 2019 : Mercedes GLC restylé

1130
1
PARTAGER
Mercedes GLC (2019)

Comme pour la Classe-C il y a quelques mois, le restylage du Mercedes GLC est fort discret. Et les modifications se retrouvent surtout dans les motorisations et l’électronique de bord : multimédia ou sécurité.

Dire que le restylage du Mercedes GLC est léger est un euphémisme, et la différence entre les deux se rapproche du jeu des 7 erreurs. Et encore, 7 est peut être un peu beaucoup… Y compris à bord où les modifications les plus importantes sont l’écran (12″3) remplaçant l’instrumentation, le pavé tactile sur la console centrale, ou l’écran central 12″3 (7″ ou 10″25 en série). Ce dernier indique la présence à bord du dernier système multimédia maison : MBUX, y compris sa commande vocale avec assistant « Hey Mercedes », certaines commandes gestuelles ou encore des informations de réalité augmentée.

Le GLC nouveau s’illustre aussi grâce à sa nouvelle gamme de motorisations. En essence avec le 4 cylindres essence M264 doté du calage variable des soupapes Camtronic, d’un turbo Twinscroll, et surtout d’un alterno-démarreur en 48V (entraîné par courroie). En diesel, le OM654 voit surtout ses dispositifs de dépollution améliorés pour répondre aux diverses normes et tests, et se décline en trois niveaux de puissance de 163 à 245 ch.

GLC 200 4MATIC GLC 300
4MATIC
GLC 200 d
4MATIC
GLC 220 d
4MATIC
GLC 300 d
4MATIC
Cylindres/disposition 4/en ligne 4/en ligne 4/en ligne 4/en ligne 4/en ligne
Puissance (kW/ch) moteur thermique 145 / 197 190 / 258 120 / 163 143 / 194 180 / 245
Puissance du moteur-alternateur (kW) Récupération Boost 10 10
Couple maxi moteur thermique (Nm) 280 370 360 400 500
Couple maxi moteur-alternateur (Nm) 150 150
Consommation en cycle
mixte (l/100 km)
7,4-7,1 7,4-7,1 5,5-5,2 5,5-5,2 5,8
Emissions de CO2 en cycle mixte (g/km) 161-169 161-169 145-137 145-137 153-151

Bien entendu, une mise à jour chez Mercedes ne peut que s’accompagner de nouveautés pour les aides à la conduite. Le GLC ne fait pas exception et ajoute par exemple

  • réglage contextuel de la vitesse du régulateur (carrefours, rond-points, sortie d’autoroute…)
  • freinage d’urgence actif avec des fonctions dédiées aux intersections ou virage
  • gestion d’un couloir pour les secours en bouchon sur voie rapide / autoroute
  • sécurisation de la sortie du véhicule (ouverture de porte en cas d’approche d’un véhicule ou cycliste)
  • assistant de manœuvre de remorque ou la communication entre le véhicule et son environnement

L’avis de Leblogauto.com

C’est désormais une habitude. Ce que l’on nomme restylage porte de plus en plus mal son nom. Le terme de remise à niveau technique est plus adapté. Avant que les améliorations via les mises-à-jour logicielles, ne rendent ce terme lui aussi obsolète…

Poster un Commentaire

1 Commentaire sur "Genève 2019 : Mercedes GLC restylé"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
SAM
Invité

C’est l’Audi Q5 qui souffre la plus du Mercedes.
Le BMW X3 aussi à la différence que BMW n’est plus
dans la guerre « des prix » que les deux autres continuent à appliquer.

wpDiscuz