Accueil Fun Genève 2019 : 508 Peugeot Sport Engineered, 400 chevaux

Genève 2019 : 508 Peugeot Sport Engineered, 400 chevaux

3290
101
PARTAGER

Selon Peugeot, c’est encore un concept, mais cela ressemble à un show-car prêt à débouler en concession. Voici la 508 Peugeot Sport Engineered, qui préfigure une ligne de voitures électrifiées performantes.

Ce concept est une itération de la 508 Hybrid, en plus sportif. « L’électrification est une magnifique opportunité pour développer de nouvelles sensations de conduite. Nous créons une néo-performance : nouvelles énergies, nouvelles prestations, nouveaux territoires, nouveaux défis à relever… Du pur plaisir à 49g de CO2/km ! » déclare Jean-Philippe Imparato, Directeur Général de Peugeot.

Espérons que les performances annoncées survivent à la mise en série ! Car oui, cette 508 est survoltée. Moins que la 308 R Hybrid (500ch) mais cette dernière longtemps promise a été rentrée au musée Peugeot.

Ici, le concept associe trois moteurs. Un thermique PureTech 200, et deux électriques de 110 ch à l’avant et 200ch à l’arrière. Selon Peugeot, c’est équivalent à 400 chevaux thermiques et surtout, la puissance est répartie sur les 4 roues ! Les moteurs électriques sont alimentés par une batterie de 11,8 kWh. En théorie et selon WLTP, cela permet de rester en 100% électrique jusqu’à 50 km. Les moteurs électriques assurent une aide au thermique dans les basses vitesses et les faibles régimes du PureTech. En mode sport, ils restent actifs jusqu’à 190 km/h.

Pas si mal (euphémisme pour ceux qui ne comprendraient pas)

Performances :
0 à 100 km/h : 4.3 s
400 m DA : 12.5 s
1000 m DA : 23.2 s
80-120 km/h : 2.5 s
80-180 km/h : 9.3 s
Vitesse maximale : 250 km/h

De très belles performances pour une berline. Et grâce à l’hybrid rechargeable, et aux trous qu’il reste dans le cycle WLTP, elle est annoncée à 49 g de CO2/km.

Pour le côté sportif, la 508 Peugeot Sport Engineered Plug-in Hybrid dispose de disques ventilés de 380 mm de diamètre. Un étrier fixe à 4 pistons assure le pincement. Par rapport à la berline de série, le châssis est rabaissé avec des réglages de suspension revus. Les voies sont élargies de 24 mm à l’avant et de 12 mm à l’arrière. Le tout est posé sur des Michelin Pilot Sport 4S en 245/35 R20. De quoi coller à la route et passer toute la puissance.

Une 508 conceptualisée

Comme on est face à un « concept », la calandre est imprimée en 3D. Pas certain que les « lames » flottantes resteraient (resteront ?) lors d’une mise en série, mais c’est du plus bel effet. C’est même techniquement intéressant car elles sont placées et orientées pour orienter le flux d’air.

Le bouclier avant passe en mode agressif et Peugeot Sport intègre tout un tas de petits ailerons pour réduire la traînée aérodynamique. Evidemment, pas très « production » que tout ceux-là. Sans aileron, le concept 508 Peugeot Sport Engineered Plug-in Hybrid mise sur un diffuseur redessiné.

Pour les teintes, Peugeot mise sur du gris Selenium (de la Lune donc) et des inserts « Kryptonite ». Très space non ? En plus on rajoute du noir Onyx pour les jantes mêlé à du gris Selenium encore une fois. On vire les chromes pour du noir brillant comme sur le dernier concept e-Legend de Peugeot. Espérons que cette 508 velue ne suive pas le e-Legend au musée Peugeot !

A l’intérieur, on retrouve évidemment le Peugeot i-Cockpit. Mais, de nouveaux fauteuils en cuir et Alcantara sont installés. L’Alcantara est d’ailleurs un peu partout dans l’habitacle. Il est aussi sur le volant à double méplat. Du carbone est mis ci-et-là, volant, console centrale, coque de rétroviseur, etc. On notera des surpiqûres double teinte, Kriptonite et noir Onyx. Sportif, sobre et très élégant !

L’avis de Leblogauto.com

On le craignait un peu, c’est finalement plus un showcar qu’un concept (malgré le nom). La fiche technique est alléchante, mais on ne peut s’empêcher de penser que Peugeot la dégonflera lors de la mise en production de cette version performante de la 508 hybride rechargeable.

Sans compter sur les multiples ailerons ou autres trucs impensables en série ou presque. Dommage, elle ferait une belle proposition pour une image de marque des berlines au lion. Le concept 508 Peugeot Sport Engineered Plugin Hybrid (ouf !) sera visible au tout prochain Salon de Genève qui débute le 5 mars 2019.

Poster un Commentaire

101 Commentaires sur "Genève 2019 : 508 Peugeot Sport Engineered, 400 chevaux"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
Thomas
Invité

Vivement sa commercialisation 😀

Invité

oui, qu’on puisse se faire une idée des vrais chiffres, car avec les hybrides rechargeables, qui promettent des chiffres flatteurs, mais non reproductibles dans la vraie vie, hein, aura t-on vraiment les 49g de CO² promis par Peugeot ? D’ailleurs, sur d’autres sites on parles de 350 ch, pas 400 … qui dit vrai ?

SGL
Invité

Agréablement surpris 🙂

ART
Invité

Enfin Peugeot ce soir les doigts du cul ! Et au niveau d’une M5 d’il y a 20 ans !!! Enfin….

Neuneul72
Invité

On est content pour toi. Bonne soirée donc.

Ozz
Invité

Le 3/4 arrière était déjà beau, mais là… wow!

Commandant Tour
Invité

Oui c’est un concept, et alors… ! La gamme 508 n’est même pas encore commercialisée dans son intégralité (hybride normaux en attente) alors il n’ y a bien que les « journalistes » ou « blogueurs » qui s’étonnent de ne pas avoir un vhl prêt à être lancé immédiatement.
Il y a peu, l’existence de la moindre variante sport chez Peugeot etait plus que compromise ; il a été confirmé que cette version serait lancée donc soyons en heureux !

zeboss
Invité

Renseignement pris chez un agent : retard de 6 mois dans la commercialisation des 508, pour laisser le temps de monter en cadence à Mulhouse qui produit aussi le DS7 (et 2008).
Jusqu’à ce jour livraison au compte goutte, à partir de fin février la livraison sera fait en cadence plus élevé. Donc il faut voir sur du plus long terme…

zeboss
Invité

D’après la lecture des réponses de JP Imparato, le concept est figé…
Donc mis à part les appendices aérodynamiques pas très orthodoxe sur la route la livraison finale devrait se rapprocher du concept.
(Là on brule des cierges), peut être y aura t’il une version plus sobre (donc moins chère) et une vraie Peugeot Sport histoire d’ouvrir les portes du monde des 4″ de 0 à 100 (4″3 – La Tesla 3 est à 3″5…) au plus grand nombre ?

wpDiscuz