Accueil Essence ou Diesel Le Zimbabwe double le prix des carburants

Le Zimbabwe double le prix des carburants

958
14
PARTAGER
pompe_carburant

Ce dimanche 13 janvier 2019, le gouvernement du Zimbabwe a fait passer les carburants au-dessus des 3 dollars le litre.

En France, il était prévu de rajouter 6,5 centimes de TICPE sur le litre de diesel et 2,9 sur le litre d’essence. Et cela a fait déborder le vase de la grogne avec les « gilets jaunes ». Le gouvernement a fait marche-arrière. Au Zimbabwe, le gouvernement fait bien pire, pour le « bien » de la société zimbabwéenne.

C’est le Président Emmerson Mnangagwa lui-même qui a pris la parole samedi soir. « A partir de minuit (samedi), le prix du diesel à la pompe est fixé à 3,11 dollars américains le litre et celui de l’essence à 3,31 dollars ». Samedi, on trouvait encore du diesel à 1,36 le litre et de l’essence à 1,24 dollar. Respectivement, cela fait 1,75 dollar de hausse pour le diesel (+128%) et 2,07 dollars pour l’essence (+167%).

Depuis plusieurs semaines, le Zimbabwe connait une crise énorme des approvisionnements en carburants. Résultat ? Des files d’attente interminables et des stations à sec. Ainsi, ces pénuries sont dues selon le gouvernement à des étrangers de pays limitrophes qui viennent faire le plein de carburant dans le pays. Ils le revendent ensuite chez eux, plus cher. Mais, en y regardant de plus près, seule la Zambie, au nord du Zimbabwe affiche un prix supérieur aux anciens prix (1,71 dollar le litre d’essence et 1,56 dollar le diesel).

Le carburant le plus cher du monde

Depuis des années, la situation économique du Zimbabwe est catastrophique. Devant la dégringolade de sa monnaie, le précédent Président, Robert Mugabe, avait mis fin au dollar du Zimbabwe, devise officielle depuis l’indépendance en 1980 à 2009. Il avait succédé au dollar rhodésien. Depuis, c’est le dollar américain qui a court. Sauf que, devant la pénurie de billets verts, le « bond note » zimbabwéen – une obligation papier qui sert de monnaie – a été créé en 2016. Le Président Mnangagwa a annoncé le retour du dollar zimbabwéen dès cette année.

La hausse des prix des carburants est censée rendre le marché noir inintéressant. Pour autant, les files de voitures ont toujours cours aujourd’hui. Des automobilistes patientent depuis deux jours ou plus pour certains ! Pour la population ainsi que beaucoup d’opposants zimbabwéens ou d’observateurs extérieurs, cela ne va faire qu’envenimer la situation avec une économie qui va encore plus ralentir. 90% des habitants sont au chômage. De plus, des grèves paralysent le pays depuis des semaines pour exiger des salaires en dollars américains.

Avec cette hausse, le Zimbabwe affiche désormais le diesel et l’essence les plus chers du monde en valeur brute. On est même bien loin des 2 dollars le litre d’essence à Hong-Kong ou Monaco. Ou des 1,90 dollar le litre d’essence à Monaco. A l’opposé, l’Iran, Soudan, Koweit, Algérie, etc proposent le diesel à quelques centimes (faute de demande) et l’essence de 30 à 40 centimes le litre.

Illustration : T. Emme/Leblogauto.com

 

Poster un Commentaire

14 Commentaires sur "Le Zimbabwe double le prix des carburants"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
Verslefutur
Invité

Depuis le temps que je dis que l’on vis dans un bon pays, libre, sans guerre, avec un niveau de vie correct et une bonne protection sociale…
Les Français râleurs devraient regarder ce qui se passe dans le reste du monde et se remettre en question.

wizz
Membre

l’herbe est toujours plus verte ailleurs…
c’est bien connu

Bizaro
Invité

Comment deux phrases seulement se contredire.
Un bon pays, qui devrait se remettre en question…

Dans le bon pays de France, les français sont perfectionnistes et ont prix le gout de l’excellence.
Les perfectionnistes sont appelés râleurs par les médiocres…

wizz
Membre

2 phrases séparées, ça avait une certaine signification
« Depuis le temps que je dis que l’on vis dans un bon pays, libre, sans guerre, avec un niveau de vie correct et une bonne protection sociale…
Les Français râleurs devraient regarder ce qui se passe dans le reste du monde et se remettre en question. »

.
Ces 2 phrases, contractées résumées selon d’une manière particulière, en prenant les mots adéquats, ça change alors le sens du commentaire précédemment
« Un bon pays, qui devrait se remettre en question… »

Bizaro
Invité

Et oui je trouve qu’un bon pays, qui devrait se remettre en question c’est tellement plus positif et tourné vers l’avant.
Perfectionner plutôt que de dénigrer gratos ceux qui penseraient différemment est plus positif selon un bon nombre de français et autres nationalités.

Un sujet qui traite du Zimbabwe et le premier com’ sert à dénigrer des français, on ne sait pas trop pourquoi, c’est pas très beau, mais très bobo.

miké
Invité

sans guerres ? la protection sociale que tout les gouvernement essayent de nous enlever ? libre ? libre d’aller manifester par exemple ? et d’y perdre un oeuil ?

Cyrille
Invité

C’est pas faute de demande que le prix en « l’Iran, Soudan, Koweit, Algérie » est de quqlues centimes, mais parce que ces pays sont producteurs de pétrole

gigi4lm
Invité

Les grèves paralysent le pays …
Aves 90% de chômeurs ils ne sont plus beaucoup à pouvoir faite grève !

wpDiscuz