Accueil Sport auto Trophée Andros – Serre-Chevalier 2019 : Dubourg prend le large

Trophée Andros – Serre-Chevalier 2019 : Dubourg prend le large

371
0
PARTAGER

A Serre-Chevalier, Jean-Baptiste Dubourg et Franck Lagorce l’ont emporté. Le premier crée un écart significatif au championnat.

Avant tout, sachez que le Trophée Andros 2019 qui fête son 30ème anniversaire cette année fera sa grande finale au Stade de France comme il y a quelques années. Pour l’occasion, « les deux Seb » en seront. Sébastien Ogier et Sébastien Loeb. Avant le 9 février, ils se retrouveront surtout au Monte Carlo le weekend prochain.

Revenons à Serre-Chevalier. Après les premières courses, la balance de performance entre thermiques et électriques a été revu et les deux électriques (Lagorce et Panis fils) devraient être plus proches de l’épouvantail Dubourg (qui en prime embarque le maximum de lest à 60 kg).

Première course

Lors de la première course, la qualif #1 a été remportée par Lagorce sur son véhicule électrique devant Dubourg sur le Captur et Panis sur sa Plastic’Up (la même voiture que Lagorce mais carrossée en Audi A1 NDLA). Mais, la piste s’est accélérée en Q2 et on a donc eu les « gros bras » de retour en piste. Cette fois, c’est Dubourg qui signe le meilleur temps et améliore le temps de Lagorce de 1,5 seconde. Suivent Panis fils, Rivière sur le Peugeot 3008, Berthon et Panis père sur Audi A1 Quattro.

Lors de la super pole (les 7 premiers des deux qualifs se défient sur un seul tour qui ajoute de 7 à 1 points aux points de la qualif pour donner la grille de départ de la finale), Dubourg devance Lagorce et Berthon. Mais, Aurélien Panis conserve la 3e place sur la grille à la faveur d’une meilleure qualification.

En finale, on notera la fin prématurée de la course de Benjamin Rivière. Dommage. Il laisse la 5e place à Olivier Panis. Devant, pas de changement, Dubourg l’emporte sur Lagorce et Panis fils. On a donc les deux véhicules électriques sur le podium ! Dubourg prend 12 points sur Panis sur cette première manche de « Serre Che ».

Deuxième course

En course 2, Lagorce est le plus rapide de la Q1 devant un inattendu Eddy Benezet sur BMW M2 et Dubourg 3e. La piste n’est pas plus rapide en Q2 et Lagorce est assurée d’un bon temps. Il ne prend pas le départ de cette Q2. Elle est remportée par Aurélien Panis devant Berthon et Rivière. Lagorce remporte la super pole devant Berthon et Dubourg. Lagorce sera en pole devant Berthon. Suivent Panis, Benezet, Dubourg et Rivière. Olivier Panis n’est pas qualifié en super finale (8 premiers).

En finale, sur une piste pleine d’ornières, Lagorce reste en tête et l’emporte. Il devance Berthon et Panis. Pour Benezet, la course s’est arrêtée au 3e tour après une « touchette » avec JB Dubourg. Andréa s’efface un peu plus tard et permet à son frère de prendre la 4e place devant Rivière. Au final, Panis ne reprend que 2 points à Dubourg quand Lagorce en reprend 12.

Au général, Dubourg repart de Serre-Chevalier avec 10 points de plus par rapport à Panis. 414 points pour Dubourg contre 399 à Panis. Lagorce revient un peu (6 points) sur Dubourg à 391 points. Il ne reste que Lans en Vercors la semaine prochaine 2 courses) et Super Bess (1 course) avant la finale au Stade de France. 3+1 courses et pour le moment, si Dubourg à un doigt sur le Trophée Andros 2019, rien n’est fait par rapport à Panis et Lagorce. Berthon de son côté est un peu trop loin (371 points).

CltPiloteTOTAL
1Jean-Baptiste DUBOURG414
2Aurélien PANIS399
3Franck LAGORCE391
4Nathanaël BERTHON371
5Benjamin RIVIERE359
6Nicolas PROST327
7Olivier PERNAUT314
8Didier THORAL297
9Aurélien COMTE285
10Olivier PANIS279

Elite et Electrique

En Elite, Boccolacci remporte les deux courses sur sa M2. Dazianot et Moinel complètent le podium. Suivent Gervoson, Pussier et Laffite. En course 2, Pussier qui était bien parti pour se battre pour la victoire a connu un souci technique et doit abandonner. Boccolacci l’emporte en finale devant Gervoson, Moinel, Ventaja et Daziano (qui a perdu 2 places dans le dernier tour).

Au général de l’Elite, Boccolacci prend le large avec sa 4e course consécutive. 409 points contre 386 à Gervoson. 23 points qui sont difficilement récupérables à la régulière, surtout si le pilote de Formule 2 de MP Sport continue sur sa lancée.

En Enedis électrique, en course 1, Ferrier a été intraitable avec pole, victoire en finale et meilleur tour en course. Il devance Vaxivière et Gervoson. En course 2, Gervoson l’emporte devant Vixivière encore et Rousset. Ferrier n’est « que » 4e. Mais il profite pleinement du weekend « sans » de Beltoise son dauphin au général. Ferrier compte 33 points sur Beltoise, soit presque une course blanche. Le trophée électrique ne devrait pas lui échapper.

Illustration : Trophée Andros

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Notification de
avatar
wpDiscuz