Accueil Perodua Perodua Aruz, merci Daihatsu

Perodua Aruz, merci Daihatsu

477
4
PARTAGER
Perodua Aruz (2018)

Perodua continue à profiter de son partenariat avec Daihatsu pour s’offrir son premier SUV « moderne ». Un modèle qui devrait l’aider à accroître sa présence sur le marché malaisien.

Désormais numéro un malaisien, Perodua doit affronter un Proton renforcé par l’arrivée de Geely à son capital. Mais alors que le premier SUV Proton se positionne en haut de gamme, Perodua entend conquérir avant son rival les franges plus basses du marché. Et si les derniers modèles de la marque ont été conçus en interne, c’est ici le partenaire (et actionnaire) Daihatsu qui apporte un modèle clefs en mains avec son Terios (alias Toyota Rush sur certains marchés).

Le nouveau Perodua Aruz se contente ainsi de nouveaux boucliers avant et arrière, d’une calandre et d’une barre noire laquée entre les feux arrière. Un peu plus de différence à bord avec une nouvelle planche de bord et de nouveaux panneaux de portes.

Il conserve ses 7 places bien sûr, ainsi que son moteur 4 cylindres 1.5 105 ch / 136 Nm, uniquement avec une boîte automatique 4 rapports. Uniquement en propulsion.

Poster un Commentaire

4 Commentaires sur "Perodua Aruz, merci Daihatsu"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
lataupe2B
Invité

Je vois ça et j’ai la nausée ! Si on me fait cadeau de ce truc j’aurais le sentiment que la personne me veut de mal

Thomas
Invité

C’est plus regardable qu’un Nissan Joke qu’on voit partout en Europe 🙄

Heathcliff
Invité

Le premier SUV Perodua était le Kembara, sorti en 1998 et basé sur la première géénration de Terios.

lataupe2B
Invité

Ils n’étaient pas obligés de récidiver

wpDiscuz