Accueil Nissan Nissan : l’emploi US sur la sellette à cause de Titan et NV

Nissan : l’emploi US sur la sellette à cause de Titan et NV

1325
9
PARTAGER

Nissan réduit la voilure dans son usine US de Canton, au Missouri, alors que ses ventes de pick-ups et camionnettes utilitaires régressent. Ce qui devrait avoir des conséquences négatives sur l’emploi.

Réduction des équipes

Près de 700 employés – tous salariés de Nissan – pourraient être « inactifs » suite à une réduction de production, a en effet annoncé jeudi un porte-parole de Nissan.

Le 25 janvier prochain, Nissan mettra fin à l’une des deux équipes qui assemblent le fourgon utilitaire NV. Le 22 février, la ligne de camions Titan et Frontier passera quant à elle de trois à deux équipes.

S’adapter à la demande … en baisse

Selon le porte-parole de Nissan, Brian Brockman, il s’agit « simplement » pour le constructeur de s’assurer que sa production soit en phase avec la demande. Après étude du marché et des perspectives 2019 concernant tout particulièrement NV et Titan, Nissan estime que cette nouvelle configuration lui permettra de produire suffisamment pour pouvoir répondre aux besoins des clients.

Brockman n’est pas en mesure d’indiquer pour le moment quelle serait la réduction de capacité opérée pour ce site qui peut produire 450 000 véhicules par an.

Nissan assemble également les Altima et Murano à l’usine de Canton. L’usine produira également la nouvelle génération de Frontier.

Importante chute des ventes de Titan et NV aux USA

Les ventes du pick-up full-size Titan aux Etats-Unis ont chuté de 4,7 % en 2018. En 2017, les ventes avaient pourtant enregistré une hausse de 142 % au niveau mondial !
Les livraisons du fourgon utilitaire NV ont diminué de 5,4% l’année dernière, à 16 902. Le pick-up midsize Frontier a enregistré en 2018 une hausse de 7,1% en volume, avec 79 646 unités vendues.

Le Titan n’occupe qu’une place infime au sein du très concurrentiel marché du pick-up full-size. En 2018, le véhicule ne détenait qu’une part de 2,1% du segment.

L’avis de Leblogauto.com

En mettant en avant la réorganisation de ses capacités de production, Nissan détourne quelque peu l’attention du problème majeur : la régression des ventes. Laquelle est tout de même d’une telle ampleur qu’elle oblige d’ores et déjà le constructeur à réagir.

Le groupe japonais tente ainsi de démontrer avant tout ses capacités à s’adapter à la demande et à gérer au mieux son outil industriel. Laissant entrevoir le côté positif des choses …
Mais on aurait préféré que Nissan soit confronté à des problèmes liés à des besoins accrus pour ses modèles. Ou qu’il reporte les forces vives ainsi libérées sur des chaînes de production de modèles dont la demande serait en hausse. Une telle éventualité ne semble pas être à l’ordre du jour …

Rejetant également la « faute » d’une réduction de la charge de travail – voire de suppressions d’emplois – sur les marchés et sur la clientèle, le constructeur utilise ainsi des arguments de nature à limiter la grogne des salariés.

Poster un Commentaire

9 Commentaires sur "Nissan : l’emploi US sur la sellette à cause de Titan et NV"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
koko
Invité

L’avis du LBA, c’est bien.
Mais j’attends surtout l’avis de SGL (pour me fendre la pêche).

SAM
Invité

@koko. Charlotte aux fraises a souvent le même!

Invité

Conséquences des décisions de Trump ?

CDA
Membre

C’est chaud, des gens mettent des -1 quand on pose une question…

Invité

En fait, c’est juste en voyant le pseudo qu’on met des « -1 » ou des « +1 » .. Et certains ici disent que c’est une façon de donner un avis, sans en donner 😉

Bizaro
Invité

Est-ce vraiment une question?

Thomas
Invité

J’aurais cru que c’était à cause de l’affaire Carlos Ghosn 😀

ema
Invité

Comme souvent, les avis d’Elisabeth me laissent perplexe ! « On aurait préféré que Nissan soit confronté à des pbs de besoins accrus » ! Eux aussi, sans doute !

Et critiquer la com de Nissan qui cherche à mettre en valeur du positif dans cette phase difficile, vous pensiez que Nissan aurait dit « nos produits sont nuls, les clients n’en veulent pas, nos vendeurs sont des buses » ? Sérieusement ?

Cette façon sourde de toujours soupçonner les entreprises d’être malhonnêtes est dérangeante …

wpDiscuz