Accueil Daimler Mercedes : construction d’une usine de batteries en Pologne

Mercedes : construction d’une usine de batteries en Pologne

231
0
PARTAGER

Ca bouge dans le secteur des batteries ! L’avenir étant semble-t-il dans les véhicules électriques, les constructeurs redoublent en effet d’efforts actuellement pour s’assurer de pouvoir répondre à la demande. C’est dans un tel contexte que Mercedes vient d’annoncer qu’il allait construire une usine de batteries en Pologne.


Nouvelle unité dédiée aux batteries électriques

Mercedes choisit la diversification pour son nouveau centre de production moteurs en Pologne. Si des moteurs thermiques sortiront de ces ateliers dès le courant de l’année 2019, les motorisations électriques ont le vent en poupe.

Le constructeur va ainsi ajouter une usine de batteries à son centre de production de Jawor, situé sur le territoire polonais.

Mercedes n’a pas fourni à l’heure actuelle d’information précise concernant la date à laquelle les chaînes de fabrication seront opérationnelles.

Accent sur l’électrique d’un site initialement dédié au thermique

Elément notable : le site était destiné initialement à la production de moteurs quatre-cylindres pour véhicules thermiques et hybrides dès le début de l’année 2019.

Mais « après le lancement d’une production de moteurs à la pointe, nous établirons une technologie future supplémentaire en Pologne » a déclaré dans un communiqué Markus Schäfer, l’un des responsables de la production du constructeur automobile.

L’usine Mercedes  de Jawor produira également des blocs thermiques ultramodernes 4 cylindres, notamment pour les modèles hybrides. Et ce, dès le début de l’année 2019. Plus de 1.000 emplois devraient être créés pour cette activité, auxquels s’y ajouteront les 300 affectés à la production des batteries.

A moyen terme, le groupe Daimler  disposera de 9 usines de batteries, réparties sur trois continents : 2 à Kamenz (Allemagne), 2 à Untertürkheim (Allemagne), 1 à Sindelfingen (Allemagne), 1 à Pékin avec BAIC (Chine), 1 à Tuscaloosa (USA) et 1 à Bangkok (Thaïlande).

Production pour la Mercedes  EQ et poids-lourds

L’unité dédiée aux batteries devrait être opérationnelle au début de la prochaine décennie. Elle devrait fournir les véhicules électriques de la Mercedes EQ, mais également la gamme des poids lourds.

Electrification complète du catalogue d’ici 2022

Il faut dire que Mercedes a mis la barre haute. Markus Schäfer a en effet rappelé que Mercedes allait électrifier  le catalogue complet d’ici 2022. Il souhaite pour cela être « en mesure d’offrir sur chaque segment des alternatives électrifiées variées » à ses clients. Ce qui signifie que plus de dix véhicules seront full électriques.

Jamais mieux servi que par soi-même

Gage de sécurité d’approvisionnement et d’autonomie, le constructeur a choisi de produire lui-même les batteries dont ses véhicules ont besoin. Une stratégie que Mercedes considère « comme un facteur de succès significatif à l’ère de la mobilité électrique ».

Rappelons qu’à l’heure actuelle, la maison mère de Mercedes, Daimler, achète pour 20 milliards d’euros de cellules de batteries. Elle travaille parallèlement avec ses fournisseurs en vue de créer des batteries dotées de caractéristiques spécifiques.

Mercedes a tenu toutefois à préciser qu’il continuera à s’approvisionner auprès de fournisseurs extérieurs pour l’achat des cellules entrant dans la composition des batteries. Objectif affiché : «  toujours bénéficier de la meilleure technologie possible ».

L’avis de Leblogauto.com

Détail qui n’en est pas un : le site n’est qu’à seulement une centaine de km de la frontière allemande. Une position intéressante quand on connaît la différence entre le salaire moyen polonais et le salaire moyen allemand …

Sources : Daimler, Avem

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Notification de
avatar
wpDiscuz