Accueil Alpine Bilan 2018 : Renault

Bilan 2018 : Renault

1682
5
PARTAGER
bilan_2018_Renault

En 2018, le groupe Renault a vendu 3,9 millions de voitures dans le monde. Un chiffre en hausse si on intègre toutes les marques du groupe, en légère baisse à périmètre constant.

Dans son bilan des chiffres 2018, le groupe Renault intègre les chiffres de Jinbei et Huasong (depuis le 1er janvier 2018). Mais, il est précisé qu’à « périmètre constant » (sans les deux marques pré-citées) les ventes baissent de 1,2% (dans un marché mondial en légère contraction de 0,3%).

Dans le détail, la marque Renault a vendu 2 532 567 voitures dans le monde (-5,2 %). Dacia dépasse les 700 000 véhicules à 700 798 (+7%). Lada retrouve le chemin de la croissance avec 398 282 ventes (+18,7%) alors que Samsung continue sa baisse avec 84 954 unités (-14,9%). Jinbei et Huasong ont vendu 165 603 véhicules. Un total de 3 884 295 qui fait que le groupe Renault reste devant son concurrent historique et « compatriote », PSA Peugeot Citroën.

« Les ventes du Groupe Renault ont augmenté de 3,2 % en 2018, avec l’intégration des marques Jinbei et Huasong. La progression des ventes du Groupe en Russie, au Brésil et en Afrique a permis de compenser la quasi-totalité des vents contraires économiques et géopolitiques en dehors de l’Europe » déclare Olivier Murguet membre du Comité Exécutif, directeur commercial et régions du Groupe Renault.

Inde, Chine, Iran, aïe !

En Europe, le groupe Renault progresse un peu plus que le marché. +0,5 contre +0,2%. Les volumes sont soutenus par la Renault Clio, le Captur ou la Dacia Sandero et le Duster. Les ventes hors Europe sont dorénavant majoritaires à 50,6% (contre 49,7% l’an dernier). Pourtant le groupe a connu des revers en Turquie, en Inde, et bien entendu en Iran.

Le groupe profite de la reprise en Russie et d’une bonne performance au Brésil avec près de 215 000 véhicules. Le Kwid y est pour beaucoup (67 000 unités vendues). Le Kwid devait être le véhicule de la croissance de Renault en Inde, c’est finalement au Brésil que cela se passe. En Inde justement, Renault baisse de 26,8% (!) alors que le marché progresse de 8,4%. Une claque que le groupe compte compenser avec la vente d’un nouveau véhicule au second semestre 2019.

L’Afrique, grâce au Maroc ou à l’Egypte, représente 218 797 véhicules. Au Maroc, 43% des véhicules vendus sont des véhicules du groupe Renault. Impressionnant. Plus de 20 000 véhicules ont été vendus en Egypte. La Chine est aussi un gros point noir pour le groupe Renault avec une chute de 26,9% des ventes Dongfeng-Renault. Là aussi de nouveaux véhicules sont attendus au cours de l’année 2019 pour relancer tout cela. L’avenir en Chine devrait passer par l’électrique pour le groupe Renault.

Pour 2019, Renault prédit des marchés européen et mondial stables, mais des marchés russe et brésilien en hausse. Les ventes devraient être en « légère croissance » selon le groupe.

Chiffres des ventes mondiales

Cumul à fin décembre

2018

2017

% variation

France

689 788

673 868

2,4 %

Europe** (hors France)

1 230 954

1 237 956

-0,6 %

Total France + Europe

1 920 742

1 911 824

0,5 %

Afrique Moyen Orient Inde

448 959

532 118

-15,6 %

Eurasie

747 602

732 795

2,0 %

Amériques

437 248

389 420

12,3 %

Asie Pacifique

329 744

195 920

68,3 %

Total hors France + Europe

1 963 553

1 850 253

6,1 %

Monde

3 884 295

3 762 077

3,2 %

L’avis de Leblogauto.com

Le groupe Renault fait en 2018 une bonne performance globale avec 3,9 millions de véhicules vendus dans le monde. Mais, le groupe montre des fragilités sur certains marchés qui devaient apporter de la croissance comme l’Inde ou la Chine. De plus, en Europe, le gros des ventes sont réalisées par des véhicules du segment B. Dans ce cadre, le renouvellement de la Clio en 2019 est primordial.

On peut y voir là une légère différence avec PSA qui mise sur la montée en gamme et des véhicules comme le 3008 ou 5008. Même si la 208 est elle aussi un « véhicule à volume ». Les deux constructeurs français se tiennent dans un mouchoir de poche niveau total des ventes mais en sera-t-il de même avec les bilans financiers ?

Poster un Commentaire

5 Commentaires sur "Bilan 2018 : Renault"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
koko150
Invité

vous avez oublier l’algerie, ou renault controle 50% du marché

SGL
Invité

Renault arrive à progresser avec une gamme à moitié en fin de vie… c‘est globalement une belle performance et c’est une belle perspective sachant que les nouveaux modèles sauront (on nous le dit souvent) moins fini intérieurement, un peu le talon d’Achille des Renault actuelles.
Reste à résoudre les petits problèmes de fiabilité qui gâche la perception de leurs modèles qui sont globalement réussis.
Mais heureusement qui y a beaucoup de nouveaux modèles dans les tuyaux et de nouvelles motorisations moins ridicule dans les puissances et plus respectueuse sur l’environnement.

Invité

Il ne reste plus qu’à savoir si l’Alliance est restée numéro 1 mondiale.

SGL
Invité

Renault aurait, d’après l’Argus, 8 véhicules électriques nouveaux dans la gamme (5 nouveautés et 3 renouvellements) d’ici 2022 !!!

Prazdroj59
Invité

Electrique ou électrifié…..????

wpDiscuz