Accueil Droit routier Allemagne : fin des autoroutes sans limite à cause du climat ?

Allemagne : fin des autoroutes sans limite à cause du climat ?

2785
54
PARTAGER

En Allemagne, la commission « Nationalen Plattform Zukunft der Mobilität » préconise, entre autres, de limiter la vitesse sur autoroutes à 130 km/h. Le retour de l’Arlésienne !

Le Ministère allemand des Transports a mandaté une commission indépendante pour regarder les mesures en faveur du climat et de la mobilité. Parmi les mesures préconisées, il y a donc la mise en place d’une limitation à 130 km/h dans le pays où encore la moitié des autoroutes sont « no limit ».

Ce n’est pas la première tentative d’imposer une limitation sur les portions qui n’en n’ont pas. Régulièrement, des associations ou même le gouvernement mettent en avant la sur-mortalité et sur-accidentalité sur les portions sans limite (2/3 des accidents et environ 3/4 des morts sur autoroute). Et d’autres dénoncent le « tourisme » du sans limite qui attire chaque années des centaines de milliers de personnes ne venant que pour faire des pointes de vitesse avec leur voiture.

 Lire également : En Autriche on teste le 140 km/h sur autoroute

Ce pourrait donc être l’écologie (ou dite-écologie) qui aurait finalement la peau du « sans limite ». Les objectifs CO2 de 2030 de l’Allemagne sont loin d’être gagnés et en plus de la limitation à 130 km/h, la commission propose même d’augmenter les taxes sur les carburants, et de rattraper dans le même temps la différence de 22 centimes d’euros par litre qui existe entre le diesel (moins cher) et l’essence. D’ici 2030, ce pourrait être 52 centimes de taxe en plus sur les litres de carburants. Tiens, cela ne vous rappelle rien ?

Les constructeurs et syndicats de l’automobile impliqués

Et ne croyez pas qu’il n’y a que des écolos bon teint et des autophobes dans cette commission. On y trouve des constructeurs (Verband der Automobilindustrie, etc.) et des syndicats de l’automobile (IG Metal, etc.). Les Allemands devraient connaître fin mars le rapport de cette commission. Restera ensuite à voir si le Ministre des transports, Andreas Scheuer, tiendra compte de toutes les idées ou non.

Der Spiegel qui a « balancé » l’information propose ce que la rédaction estime être un « juste milieu ». Une limitation à 200 km/h qui ne satisferait personne mais ne fâcherait non plus personne. Mais, vu les autres propositions de la « Nationalen Plattform Zukunft der Mobilität », il y a à parier que les 200 km/h ne sont pas à l’ordre du jour pour eux. Ils proposent outre la limitation à 130 km/h et l’augmentation des taxes carburants de mettre un malus lié à la consommation qui permettrait de financer un bonus de 8 000 euros pour les véhicules électriques. La France inspire définitivement cette commission, non ?

En Allemagne, un mouvement pour réduire les déplacements automobiles est lancé. Le pays a décidé de relancer les « petites lignes » ferroviaires pour palier le tout voiture. C’est sans doute ce qui manque en France pour que bon nombres de salariés abandonnent leur voiture individuelle au quotidien.

Illustration : Sebastian und Kari (CC BY-SA 2.0) modifiée par Leblogauto.com

Poster un Commentaire

54 Commentaires sur "Allemagne : fin des autoroutes sans limite à cause du climat ?"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
Lou 17
Invité

Par contre en Allemagne le charbon n’est pas considéré polluant !!! Tellement facile de s’attaquer à la voiture !!! Bientot une carte pour circuler en ville à pieds !!! Et en plus les villes frontalière se ramasse la pollution du charbon..Certains vous dirons , ce n’est pas vrai , comme pour Tchernobyl aucun danger !!! de l’enfumage de cerveaux !!!

Invité

on dit ce qu’on veut de la pollution : je me rappellerais toujours de cette émission de E=M6 il y a 20 ans où on nous jurait que le filet de gaz noir qui suivait les avions n’était pas polluant, car c’était de la vapeur d’eau !?! C’est, avec une autre erreur à la même époque (quand on nous montrait une 4CV en panne, la fumée sortant du capot moteur … alors que le moteur est à l’arrière sur cette Renault) où j’ai décidé de ne plus regardé cette usine à Fake News vendues aux lobbyistes

Paul13000
Invité

Bien sûr que si que le charbon est considéré comme polluant. Charbon et lignite permettent de compenser la sortie du nucléaire, mais leur disparition est bien prévu, au profit des énergies renouvelables d’ailleurs, dont leur part dans le mix Allemand augmente rapidement. Au lieu de vous plaindre qu’on vous enfume le cerveau, allez vous renseigner avant de parler, ça vous le désenfumera un peu…

Christophe
Invité

https://www.electricitymap.org/?page=map&solar=false&remote=true&wind=false
A l’instant :
– Allemagne 489 g CO2eq/kWh avec 12 % de nucléaire et 27 % de renouvelable.
– France 105 g CO2eq/kWh avec 60 % de nucléaire et 21 % renouvelable.
« au profit des énergies renouvelables d’ailleurs, dont leur part dans le mix Allemand augmente rapidement », ah bon ?
La question : quand vont-ils être au niveau de la France ?

Jean
Invité

parce que la France n’a plus d’industrie

AlphaSyrius
Invité

Jean. Peut etre aussi que le climat est different…

Christophe
Invité

@Thibaut Emme
Donc moins de consommation par habitant et électricité moins carbonée = moins d’émissions de GES.
Et comme c’est bien cela qui compte.
Pour les voitures c’est pareil, voiture la plus vendue en Allemagne la Golf, en France la Clio qui consomme moins.
Il n’y a que les tenants de la technique qui nous sauvera qui prennent l’Allemagne en exemple.

wizz
Membre
https://fr.wikipedia.org/wiki/%C3%89lectricit%C3%A9_en_France#Consommation https://fr.wikipedia.org/wiki/%C3%89lectricit%C3%A9_en_Allemagne#Consommation_par_secteur Année de comparaison : 2015 Le secteur résidentiel en France représentait 35.8%, soit 155TWh. Il était de 132TWh en Allemagne pour une population plus nombreuse. Le Français moyen (le particulier) consomme davantage d’électricité que l’Allemand, essentiellement à cause du chauffage élect, et dans des vieux logements mal isolés, sous la forme la plus défavorable : des simples « grilles pain ». Vu le niveau du kWh pour les particuliers, l’Allemand ne se chauffe pas beaucoup à l’élect. Merci au tarif régulé, décidé par le gouvernement (et si jamais on augmente le prix, alors notre miké ici va encore se pointer… Lire la suite >>
Christophe
Invité
@wizz Merci de confirmer ce que je pensais mais que j’avais la flemme de vérifier – utilisation de l’électricité pour le chauffage plus importante en France qu’en Allemagne. Pour ce qui est de l’utilisation de chauffage électrique dans des logements mal isolés, je ne suis pas aussi catégorique que toi. Quand je compare des annonces immobilières de biens de même époque, oui systématiquement le logement avec un chauffage électrique a un plus mauvais classement en étiquette énergie que son équivalent avec chauffage à flamme, cependant cela est du le plus souvent au calcul en énergie primaire (1 kWh à la… Lire la suite >>
lym
Invité
Derrière chaque parc de « renouvelable » (hors hydroélectrique), il y a une centrale thermique avec la réactivité nécessaire pour éviter le black-out si le vent tombe la nuit (courant, une partie étant due aux différences de T en plus de celles de P) ou que la journée est nuageuse… Arrêtez donc de débiter des conneries, ça fera moins clown. Et allez faire un tour en Roumanie, respirez fort: En ce moment, avec un vent passé par Pologne et Allemagne en plus des camions pourris locaux, il y a de quoi nous débarrasser de cette conne d’Hidalgo en une respiration! Et quand… Lire la suite >>
ema
Invité

lym – on s’en fout un peu, qu’il y ait une centrale thermique derrière chaque panneau solaire. Ce qui compte, c’est au global combien de C02 émis par an et par habitant. – voir les chiffres en lien dans les autres commentaires.

Christophe
Invité

@ema
C’est quand même intéressant parce qu’une centrale thermique c’est du CO2 à la fabrication et au fonctionnement. Et si le temps de fonctionnement est faible (secours uniquement) le CO2 à la fabrication est répartie sur moins de kWh.
Et comme les PV ce n’est pas neutre en CO2, est-ce vraiment la meilleure solution pour réduire les émissions de CO2 en France ?

greg
Invité
ça y est encore un qui raconte n’importe quoi à propos du charbon en Allemagne. ça faisait longtemps tiens. Je vais répéter encore une fois : la part du charbon dans le mix énergétique est en baisse constante en Allemagne depuis 1991 pour atteindre aujourd’hui 38,1% Tout le monde adore taper sur l’Allemagne et enfumer justement tout le monde à ce sujet (un leitmotiv récurrent), par contre PERSONNE ne vient ici (curieusement) fustiger les vrais pollueurs, comme la Pologne, où le mix est passé de 83 à 90% (depuis 2011) @Christophe : Plutôt que de te baser sur des instantanés,… Lire la suite >>
Christophe
Invité

@greg
Quelles sont les charges carbone moyennes allemande et française ?
Ce n’est pas la part de renouvelable qui compte mais la production de CO2.
Il pourrait être à 80 % de renouvelable et nous à 20 % et avoir une production de CO2 supérieure à la nôtre qu’ils ne représenteraient toujours pas un exemple.

lym
Invité
C’est pour cela qu’ils arasent des régions entières et déplacent des villages depuis que cette débile de Merkel a sur-réagi à Fukushima. Ah, c’est vrai, c’est de la lignite et donc pas du charbon. C’est en réalité un sous charbon de surface humide, ce qui est bien pire… Pour le reste, la grande Allemagne qui couvre ses toits de panneaux photovoltaïques (= des km2 de produit de coûteuse fonderie silicium dont le coût de production, dans ce pays ensoleillé, ne sera jamais couvert en prodution) qui n’ont jamais eu de sens en dehors de l’électrification de sites isolés non raccordables… Lire la suite >>
Fabrice
Invité

mec, j’aime bien le fond de tes commentaires mais tu peux être poli? y’a peut être des gosses qui lisent. penses-y sur le prochain com’…

wizz
Membre

greg

Dans l’absolu, le charbon a baissé « juste un peu ». Par exemple entre 1995 et 2015, c’est seulement une baisse de 16%
Comme dans la plupart des pays, voire tous les pays, la quantité d’énergie consommée a augmenté. En Allemagne, cette hausse a été en grande partie assumée par les énergies renouvelables. Mathématiquement, cela a donc fait baisser le pourcentage du charbon

http://perspective.usherbrooke.ca/bilan/servlet/BMTendanceStatPays?langue=fr&codePays=DEU&codeStat=RSE.BP.COAL.CONSUM.O&codeStat2=x

miké
Invité

Ils vont se retrouver a des beaux gilets jaunes dans la rue, et s’en mordront les doigts. A moins que tout ça ne soit en fait le plan.

labarda3000
Invité

je pense aussi ! Les Allemands sont disciplinés, (étaient plutôt) .
Quand on voit les bagnoles là-haut avec des pneus larges comme la table…
Mais tu auras l’air d’un CON demain avec ta grosse bagnole et tes 335 de large pour rouler à 110 ou 130. On regarde les films des ans 70, les types en Alfa, BM, MG, Porsche, DS 21 roulaient à 180 avec du 165 de large…

beniot9888
Invité

Quel rapport entre ton lien et le sujet ?

seb
Invité
Klogul
Invité

Encore des propositions d associations politisée ( type vegan) qui pense que sa vision du monde est la meilleur.

Qu ils tentent d imposer leur dogme d abord aux chinois, indiens ou americains.

Pedro5
Invité

Je vais regulierement envoyer du lourd sur l’axe stuttgart/ Munchen. Ca me manquerais vraiement de pouvoir lacher les chevaux sans pression en france c’est toujours stressant meme avec un coyotte. Du coup je frene regulierenent de 80 km/h brusquement pour revenir à 130 car un pillier me parrait ettrange…

Christophe
Invité

La fracture allemande en marche, d’un côté les verts (Die Grünen – nettement moins extrémistes que les nôtres mais beaucoup plus efficaces et au fait des choses), de l’autre les populistes.
D’un côté ceux qui ont compris les changements à opérer, de l’autre ceux qui s’accrochent à la sacro-sainte croissance.
En France, rien de tout cela mais on a bien ceux qui s’accrochent à la croissance.

wpDiscuz