Accueil Droit routier 80 km/h : le Sénat rejette un aménagement du permis à points

80 km/h : le Sénat rejette un aménagement du permis à points

803
23
PARTAGER

Le Sénat a rejeté mercredi une proposition de loi pour réduire de six à trois mois le délai nécessaire pour récupérer un point sur le permis de conduire. Cet allégement était présenté comme une  contrepartie de l’abaissement à 80 km/h de la vitesse sur les routes secondaires.

Proposition de loi contre l’entrée en vigueur du 80 km / h

La sénatrice de l’Ain Sylvie Goy-Chavent avait déposé cette proposition de loi, co-signée par une centaine de ses collègues, en vue de remédier à l’entrée en vigueur au 1er juillet 2018 de la limitation à 80 km/h de la vitesse sur les routes secondaires. Laquelle a entraîné moult réactions. Certains affirmant  notamment qu’une telle mesure avait plus des objectifs financiers que sécuritaires, les amendes  permettant de renflouer les caisses de l’Etat, ce que le gouvernement a toujours démenti.

La proposition de loi a été rejetée en première lecture par 260 voix (LR, PS, LREM, CRCE à majorité communiste) contre 84 (centristes, majorité du groupe RDSE, Indépendants).

Nécessité du permis dans les zones rurales et péri-urbaines

Mme Goy-Chavent a de nouveau dénoncé mercredi la limitation à 80 km/h comme étant « une décision de statisticiens et de technocrates ».

Selon elle, l’aménagement du permis à points « serait une compensation sur un choix gouvernemental que les conducteurs estiment injuste ». « En zone rurale ou péri-urbaine (…) le permis de conduire est une nécessité, sans permis de conduire, vous êtes socialement mort« , a-t-elle plaidé.

Certes, mais les routes départementales sont souvent plus dangereuses que les autoroutes. Ne mélangeons pas les sujets : le problème des transports dans les zones rurales et le danger dû à des automobilistes en peu trop à cheval avec les règles. Lesquelles ne sont faites pour faire plaisir aux gendarmes mais  pour garantir une certaine sécurité sur la route.  Au lieu d’être plus souple sur le permis à points, il conviendrait plus largement de réfléchir à de nouvelles solutions de transports  dans les endroits éloignés des grandes métropoles et souvent mal desservis par les transports en commun.

Macron pourrait assouplir la mesure

Sous la pression des Gilets jaunes, Emmanuel Macron et  Christophe Castaner, le ministre d’ l’Intérieur, semblent toutefois prêts à lâcher du lest.

Lors de l’ouverture du Grand Débat, le Chef de l’Etat amorcé un recul sur les 80 km/h, se disant prêt à des exceptions locales.

Mesure contre-productive, à l’utilité incertaine voire dangereuse  ?

Le rapporteur PS de la commission des Lois Jean-Luc Fichet a   jugé quant à lui « d’autant plus » souhaitable de « surseoir à légiférer » sur une mesure « à l’utilité incertaine ». Estimant même  et qu’elle pourrait avoir « un impact négatif » en matière de sécurité routière.

« On ne répond pas à une mesure contre-productive par une autre mesure qui pourrait être contre-productive », a affirmé l’un des plus fervents opposants aux 80 km/h, Michel Raison (LR). « Quand j’ai un caillou dans ma chaussure, je ne prends pas du paracétamol parce que j’ai mal au pied, j’enlève ma chaussure et je retire le caillou », a-t-il expliqué, affirmant que « la seule mesure est que le gouvernement revienne à la sagesse » sur les 80 km/h.

Elisabeth Studer avec AFP

Poster un Commentaire

23 Commentaires sur "80 km/h : le Sénat rejette un aménagement du permis à points"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
ART
Invité

Et ça continue à endormir le quidam… Belle mesure à la con ! Bravo…

beniot9888
Invité

Faut quand même reconnaître que la récupération de points a déjà été assouplie par rapport au début du permis à points.

Sigma
Invité

C’est ça l’astuce : on pompe le fric, mais pas trop . On permet aux gens de retrouver assez vite les points. Système complètement pervers dans lequel la sécurité est juste un argument. ça rapporte quand même 1 Milliard par an.
Si l’on voulait être efficace, les amendes seraient beaucoup plus fortes. Les gens comprendraient, mais, ah oui, il y a les élections … pièges à … Et zut peut-être que les électeurs auraient de la mémoire?…Allez donc savoir !

Ami204
Invité

Faut supprimer le système des points et revenir comme avant !!

gigi4lm
Invité

Comme avant … Sans permis ?
Parce qu’il faut aller au bout de ses idées mon cher Ami204, le permis est :
– une restriction des libertés
– une « pompe à fric »
– une usine à gaz qui payée par l’usager
… un peu comme les péages, un thème qui vous est cher.

Thibaut Emme
Admin

@gigi4lm : la liberté de se (faire) tuer et de ne pas être un « mougeon » ça n’a pas de prix 😉 (ou pas)

gigi4lm
Invité

Thibaut Emme : Mon post était une réponse qui se voulait ironique à l’encontre de notre camarade de jeu Ami204.

Thibaut Emme
Admin

Et le mien aussi 😀 😉
(NB : plus de 10 000 morts par an sur la route au moment de l’instauration du permis à points).
On peut aussi vouloir revenir à l’époque sans ceinture….

Remarquez, 21% des automobilistes tués sur la route ne portent pas leur ceinture….360 à 400 morts par an, >10% du bilan.

KifKif
Invité
Il ne faut pas oublier non pluches progrès de la sécurité passive, et, plus récemment, la sécurité active. L’EuroNCAP a beaucoup fait pour atteindre ce bilan. Etude Volvo de la fin des années 90, les **** de l’époque avait un taux de mortalité abaissé de 40% par rapport au parc moyen (**)… Aujourd’hui les ***** sont encore bien plus sûres… donc a la louche les deux tiers des vies économisées sont à mettre au crédit des constructeurs et seulement un tiers aux politiques publiques… A relativiser avec l’augmentation du traffic (allant dans le sens d’une augmentation des victimes) et la… Lire la suite >>
KifKif
Invité

A relativiser également car cette etude Volvo ne portes pas sur les usagers fragiles (piétons et deux roues)

Bizaro
Invité

« Remarquez, 21% des automobilistes tués sur la route ne portent pas leur ceinture….360 à 400 morts par an, >10% du bilan. »

Que veut dire cette phrase?
21% des morts sont sans ceinture
21% > 10%
c’est quoi donc qu’est ce le 10%?

Thibaut Emme
Admin
Les automobilistes morts, c’est 50% des tués dans un « accident » de la route chaque année. En gros, 1750 pour 3600. 21% des automobilistes sans ceinture, c’est 21% des 1750 et donc 10% du bilan total de l’année. Si on rajoute à ceux-là, les piétons imprudents (sans éclairage sur le côté de la route hors agglomération), les cyclistes, cyclomotoristes, motocyclistes sans casque ou non attaché (ou trop lâche), sans équipement complet pour les motos/gros scoot (blouson, dorsale, anti-coup-du-lapin, bottes, pantalon, etc.), au final, c’est 15% des tués qui pourraient largement être évités chaque année « sans contrainte » mais avec un peu de… Lire la suite >>
ART
Invité

Le mépris et la condescendance, très intéressantes vos réponses ! En forme ce matin !!

beniot9888
Invité

D’autres choisissent bien la victimisation, faute d’argument 🙂

Jc juncker
Invité

Comme la Perrichonne Barbe et sa clique de la LCRV

lym
Invité

A la limite, quand on mesure sur nos routes l’extension de la catégorie « handicapés du cerceau », on en vient à regretter les mesures de protection des incapables… avant tout contre eux-mêmes… entravant manifestement bien trop la sélection naturelle.
S vous avez besoin d’un panneau pour vous dire à quelle vitesse vous pouvez rouler, c’est un problème. Moi je m’en passe très bien. Attention car en prime certains ne pèchent pas par excès de précaution, au contraire.

Bizaro
Invité

Non avant… avant!

sans voiture!

🙂

je trouve que le métier d’écuyer palefrenier s’est très réduit depuis quelques temps, et on trouve de moins de maréchals ferrant qu’il y a 80 ans.

Invité

Bravo l’ump : vous pouvez critiquer la « hargne anti peuple » de Macron, vous ne faites pas mieux que lui 😉

Jc juncker
Invité

LI et RN n ont pas votés ? Ils ne sont pas mentionné

Pallas
Invité

Il n’y a pas de sénateur RN. Et les indépendants (LI) sont bien mentionnés.

Thibaut Emme
Admin

@Pallas : en fait ils étaient 2, désormais plus qu’un seul, Stéphane Ravier.
Le RN a suspendu Claudine Kauffmann (qui a succédé à David Rachline) et elle a quitté le parti par la suite.

wpDiscuz