Accueil Electriques Trophée Andros 2018-2019 Val Thorens : Panis vainqueur dans la tempête

Trophée Andros 2018-2019 Val Thorens : Panis vainqueur dans la tempête

926
0
PARTAGER
PHOTO BRUNO BADE / Trophée Andros

L’ouverture de la saison hivernale du Trophée Andros a connu un weekend perturbé par la météo. Aurélien Panis et la nouvelle voiture électrique sortent grands vainqueurs de ce premier rendez-vous.

La grande nouveauté de la saison du Trophée Andros, c’est la présence de plusieurs Andros Sport. Que ce soit sous le naming de Plastic’Up (et la carrosserie d’une Audi S1) comme Aurélien Panis, ou Motul pour Nico Prost, ou sous son nom Andros Sport comme pour Franck Lagorce, ce sera sans doute la voiture à battre cette année.

Entre les mains de Panis, la voiture électrique ne manque pas son entrée en signant le meilleur temps de la Q1 devant la Mazda 3 d’Olivier Pernaut et l’Andros Sport de Lagorce. A l’opposé du classement, un autre Panis, le père, doit avorter sa tentative et se retrouve bon dernier.

En Q2, on retrouve une nouvelle fois la voiture électrique, celle de Lagorce. Cette fois, Olivier Panis place son Audi S1 à la seconde place devant Nicolas Prost. Olivier Pernaut et Aurélien Panis ne s’alignent pas. Pour rappel, on prend le meilleur temps de chaque qualification. Ici, la Q1 était plus rapide que la Q2. Panis signe la pole devant Pernaut, Lagorce et le double champion, Jean-Baptiste Dubourg.

Finale : Panis solide vainqueur

Aurélien fait un excellent départ et se met à l’abri de Pernaut pour le premier virage. En revanche ce dernier est sous la pression de l’expérimenté Lagorce. Suivent Dubourg et Panis.

Au second tour, Dubourg attaque Lagorce qui part un peu au large et ouvre la porte. Sauf que Lagorce ne s’avoue pas battu et en fait, c’est Olivier Panis qui en profite en doublant les deux d’un coup. Dubourg fait une erreur en attaquant un peu trop. Il plante le nez de son Captur à l’intérieur de l’épingle et le voilà dernier. Rivière de son côté sur le 3008 asticote Lagorce tandis que Prost n’est pas dans le rythme.

Au 4e tour, la pression de Rivière paie. Lagorce va encore trop au large et Benjamin le passe. Est-ce qu’il y a un souci sur le proto électrique de Lagorce ? Il semble avoir des ratés. Devant, Panis fils contrôle Pernaut et Panis père. Olivier tente une grosse attaque dans le dernier tour et Pernaut doit défendre fermement sa place. Un peu plus loin, Panis tente une nouvelle attaque et touche le mur intérieur. Tête-à-queue mais il repart aussitôt et conserve sa 3e place.

Au final, Aurélien Panis l’emporte sur Pernaut et Olivier Panis. Rivière prend la 4e place devant Prost qui a passé Lagorce. Dubourg a abdiqué dans l’avant-dernier tour tandis que Berthon n’a fait que 2 tours dans cette finale.

Pour rappel, on cumule les qualifications et la finale. C’est donc la première course et la première victoire pour la voiture électrique Andros Sport avec Panis. Pernaut décroche une belle 2nde place devant Lagorce qui conserve sa 3e place malgré une finale en demi-teinte.

Elite et électrique

En Elite, c’est Daziano sur Audi S1 qui l’emporte face à Moinel (Renault Captur) et Pussier sur son Peugeot 3008.En buggy électrique, Christophe Ferrier, inoxydable, l’emporte devant Vincent Beltoise et Louis Rousset. A noter que Louis Gervoson qui fait à la fois l’élite et l’électrique termine 4e dans les deux catégories.

Prochain rendez-vous en Andorre les 21 et 22 décembre prochain en espérant un temps un peu plus clément pour avoir les deux courses.

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Notification de
avatar
wpDiscuz