Accueil Electriques Tajima EV prépare une hypercar électrique pour 2019

Tajima EV prépare une hypercar électrique pour 2019

907
7
PARTAGER
Tajima EV

« Monster » Tajima n’est plus le roi incontesté de Pike’s Peak mais n’en a pas pris sa retraite pour autant. Le charismatique pilote croit dur comme fer à l’électrique et s’apprête à lancer plusieurs modèles, dont une hypercar originale.

Une gamme électrique à l’horizon

Sans avoir encore fait d’annonce officielle, Tajima EV, la société de Nobuhiro Tajima dédiée aux véhicules électriques et dont on connaît surtout la voiture engagée à Pikes Peak en 2012, préfigurant les prototypes électriques capables de la victoire au scratch venus ensuite, a relayé sur sa page Facebook un article sur la présentation donnée à l’Université de Tokyo le 14 février.

Lors de cette présentation, Tajima a indiqué qu’il comptait commercialiser graduellement à partir de l’année prochaine six véhicules électriques différents, allant du bus pour 22 personnes jusqu’au transport individuel, dessinés par Ken Okuyama, le fameux designer japonais.

Une hypercar pas ordinaire

Le plus spectaculaire de ces six modèles est une hypercar électrique à …six roues motrices, dans une configuration deux roues avant/quatre roues arrières. La voiture est en cours de réalisation pour être montrée à Monterey en août prochain et les spécifications sont impressionnantes. 4850mm de longueur pour 1950kg, 2020(!) chevaux soit 1485 kW et le 0 à 100 km en 1,95 secondes. Si Tajima tient ses promesses, son surnom de Monster ne souffrira pas de son passage à l’électrique…

L’article donne peu de précisions si ce n’est que les moteurs et les batteries sont développés par Tajima EV. Pour les autres véhicules prévus, le coût est un facteur beaucoup plus important et Tajima indique vouloir utiliser des composants de plus grande diffusion, y compris des batteries de seconde main de Nissan Leaf, qui deviennent accessibles et peuvent être recyclées dans des véhicules plus petits. Cette approche est intéressante, mais elle reste à valider.

Pour ce qui concerne l’hypercar, répondant à la très science-fictionesque appellation « Monster E-Runner Code 6 », rien de tel puisque les exemplaires seront construits à la demande, et aux spécifications des clients. Rendez-vous à Monterey en août 2019 où le monstre devrait faire impression.

Crédit image : Tajima EV

Poster un Commentaire

7 Commentaires sur "Tajima EV prépare une hypercar électrique pour 2019"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
zeboss
Invité

Si on demandait à quoi peuvent servir ces choses roulantes, je ne suis pas sur qu’on pourrait avoir une réponse cohérente…
Croire que passer à l’électrique permet d’outrepasser la logique de surconsommation inutile d’énergie est un gros leurre…

notyor
Invité

Pas faux, mais c’est souvent via la compétition / le haut de gamme que l’innovation arrive – produire une voiture électrique de 2000 cv fait plus rêver (et donne lieu à plus d’article et communication) que produire une clio de 30 cv – même si c’est bien la clio qu’on aura tous dans notre garage dans quelques années…

zeboss
Invité

Bon là faut pas dec’, compétition ??? bof, il a été prouvé que les 6 roues (4 devant ou 4 derrière) n’apportait rien en terme de stabilité tout en diminuant l’agilité des véhicules…
haut de gamme ? ben, quelle image à cette marque mis à part de fabriquer des clones chinois en version électrique ?
Si ça les amuse, tant mieux, pour le reste c’est de l’énergie gaspillée…
Mais bon les projets foireux ça a toujours existé, surtout aux USA…

koko
Invité

Rayon de braquage de la supercar 6 roues:
20 mètres

ema
Invité

l’aileron lui donne un petit coté « soucoupe Alcor », non ?

koko
Invité

Bien vu
On dirait l’Alcorak

koko
Invité

Ov terre,
L’Alcorak est apparu après.

wpDiscuz