Accueil Streetscooter Streetscooter décroche l’homologation européenne

Streetscooter décroche l’homologation européenne

644
6
PARTAGER
Streetscooter Work

Un nouveau pas vient d’être franchi pas le petit constructeur allemand Streetscooter. Ses modèles Work et Work L viennent en effet de se voir délivrer un visa pour l’ensemble du marché européen, sous la forme d’une homologation par type en bonne et due forme.

Le petit Streetscooter, filiale de DHL Deutsche Post, a déjà passablement agité le marché du véhicule utilitaire en Allemagne. Est-il prêt à faire de même sur le reste du continent. En tout cas, les barrières légales sont à présent levées. Le KBA (Kraftfahrt Bundesamt) en charge des homologations en Allemagne vient en effet d’officialiser l’homologation européenne par type des Streetscooter Work et Work L.

Le constructeur va donc pouvoir à présent répondre plus aisément aux demandes, qu’il annonce nombreuses, en provenance d’entreprises ou de collectivités locales dans le reste de l’Europe. Plus la Suisse et la Norvège.  La diffusion était jusqu’à présent limitée, hors d’Allemagne, au Royaume-Uni, Pays-Bas et Autriche. De quoi aider au remplissage des capacités de production, qui se montent désormais à 20000 unités annuelles avec les deux usines d’Aachen et Düren.

Dérivé du Ford Transit, le plus grand Streetscooter Work XL profite pour sa part de l’homologation de l’utilitaire Ford. Il est d’ailleurs produit par le constructeur américain à Cologne.

Poster un Commentaire

6 Commentaires sur "Streetscooter décroche l’homologation européenne"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
Christophe
Invité

Excellente nouvelle, il ne fait aucun doute que pour ce type de flotte les motorisations électriques sont la bonne solution pour réduire la pollution et les émissions de GES et d’autant plus que leur besoin en autonomie est limité.

Thibaut Emme
Admin

Ah tiens là le fait qu’il y a une lourde batterie ne vous gène plus ? 😉

Christophe
Invité

@Thibaut Emme
Il me semble que la Poste française se contente de batteries de 30 kWh pour ses kangoo après avoir utilisé des batteries de 22 kWh.
On est très loin des lourdes batteries, l’augmentation de la densité servant à sortir la capacité juste nécessaire et à diminuer la masse.

Christophe
Invité

Et au moins après usage par la Poste française les batteries étaient à bout de souffle et cela lui a permis d’être la seule entreprise de messagerie neutre en carbone !

Thibaut Emme
Admin

Le « petit » Streetscooter c’est 40 kWh, le Transit modifié c’est 76.
Et la masse ajoutée ? 300 kg pour la 40 et 500 pour la 76 ?

amiral_sub
Invité

tesla, streetscooter ou comment des pme débarquent et font leur place au milieu des dinausaurus automobilis

wpDiscuz