Accueil Ecologie L’Assemblée Nationale gèle les taxes carburants jusqu’en 2022

L’Assemblée Nationale gèle les taxes carburants jusqu’en 2022

998
80
PARTAGER
pompe_carburant

La hausse des taxes sur les carburants prévue en 2019 avait déjà été annulée. Désormais, c’est toute la hausse prévue jusqu’en 2022 qui est annulée. Ecolo-quoi ?

Théoriquement, au 1er janvier 2019, la TICPE (Taxe intérieure sur la consommation des produits énergétiques) devait augmenter de 2,9 centimes par litre pour l’essence et de 6,5 centimes sur le litre de diesel. Cela a été annulé par le Sénat à la demande du gouvernement suite à la mobilisation des « gilets jaunes ».

 

Ici, ce sont les hausses suivantes qui sont aussi annulées. Pour rappel, d’ici 2022, le litre d’essence devait prendre 10 centimes de plus. Quant au diesel, une hausse de 6,5 centimes par litre en 2019, 2020 et 2021 devaient être complétée par une hausse de 3,3 centimes en 2022. Un total de 22,8 centimes de plus sur le diesel (hors TVA).

>> Lire aussi : La hausse des taxes carburants annulée pour 2019

Une incertitude mortifère pour la filière automobile

Si la hausse avait lieu aujourd’hui, le diesel, vendu environ 1,38 euro le litre, serait à environ 1,66 euro le litre. Plus cher qu’au moment du pic récent du prix du baril de pétrole. De quoi enfoncer les 2 euros le litre à la première « crisounette » pétrolière.

Exit donc la trajectoire des taxes jusqu’en 2022. Le diesel va conserver un peu plus son avantage fiscal par rapport à l’essence. Mais, ne vous réjouissez pas trop vite, ou ne grognez pas trop vite, la prochaine loi de finance pourra toujours remettre une hausse au goût du jour. Tout dépend comment elle sera présentée aux Français. La version « écolo » c’est rappé, plus personne n’y croit.

Pour la filière automobile, et les clients, ces coups de barre incessants ne sont pas une bonne nouvelle. En effet, les adaptations industrielles ne se font pas en 1 mois contrairement aux revirements gouvernementaux ces derniers temps. Retour en grâce du  diesel ? Surtout si on veut réduire d’un tiers les émissions de CO2.

Illustration : T. Emme / Leblogauto.com

Poster un Commentaire

80 Commentaires sur "L’Assemblée Nationale gèle les taxes carburants jusqu’en 2022"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
SGL
Invité

Donc on doit se réjouir de voir encore le diesel moins cher durablement que l’essence… Merci les gilets jaunes !
Je suis moins pressé de changer mon mazout.

4aplat
Invité

Voila enfin une nouvelle positive (enfin, pas negative) pour les automobilistes.

SGL
Invité

Pour les petits oiseaux… moins, mais ils ne votent pas et ne bloquent pas les ronds-points.

ART
Invité

Dixit le mec et sa caisse en EURO1…

SGL
Invité

Tu as quelque chose contre la voiture de collection qui fait moins de 1000 km par an ?
Sinon cela change quoi sur le fond du problème.
Entre une utilisation symbolique et l’utilisation de masse qui ruine la planète… tu ne sais pas faire la différence ?
Moi dans la semaine, je fais 0 km et j’utilise à fond les TC.

ART
Invité

Et ton diesel puant SGL ? Comment veux tu que l’on sache si tu fais 1000 ou 50000 km par an avec tes vieux véhicules ??

Comme répété 50 fois SGL mais tu es bouché jusqu’à la moelle, la loi est bête et aveugle, et ne vas PAS prendre en compte ton petit cas personnel…
Si demain on interdit à ton EURO1, t’auras l’air comme un con !!!

Enfin, rabâcher en permanence d’utiliser un VE alors que tu es pas foutu de te l’appliquer, c’est se foutre du monde !!!

SGL
Invité
C’est pourtant simple… Une utilisation quotidienne d’une VE est rationnelle comme une utilisation très occasionnelle d’une vielle thermique. Pourquoi ça serait mal d’utiliser une Twizy pour faire 34 km de moyenne à 1,50 € le 100 km ? Si tous les gens avaient la possibilité d’en avoir… le gazole pourrait passer à 10 € le litre. Je ne vais pas m’appliquer qqch qui est à l opposé de mes besoins. (qui ne sont pas les mêmes de 50 % au moins des autres Français) Cela me parait envident que maintenant ou dans un futur proche, la VE va s’imposer pour… Lire la suite >>
SGL
Invité

Et puis mon diesel n’est pas puant, il est Euro6.
Ce sont les vieux diesels qui posent problème, 30 % font 70 % de la pollution (au minimum).
Encore une fois, il ne faut pas se tromper de simple.
Il ne faut pas être anti-diesel bêtement, un renouvellement du parc des diesels et une meilleure utilisation peuvent réduire la pollution de 80 % de leur part, maintenant pour les moins de 20.000 km/an et si la voiture n’est pas trop lourde, l’essence peut être une meilleure solution.

koko
Invité

« maintenant pour les moins de 20.000 km/an et si la voiture n’est pas trop lourde, l’essence peut être une meilleure solution. »

Le mec qui dit ça, il a un diesel qu’il utilise uniquement le WE pour faire 300km / semaine, 1200km /mois, donc – de 15000 kms /an.

@SGL, non mais ALLO quoi !

SGL
Invité

Ahahah (rire)
Décidément mon @koko, c’est un festival.
Jamais tu prends des vacances, moi, c’est l’Espagne, jamais tu utile la voiture en province, etc.
… enfin bref, chacun voit midi à ça porte !

koko
Invité

C’est toi le festival…
Le festival de la mauvaise foi.
Parce que tous les gens que tu incites à rouler différemment à chacun de tes posts, ils ont les mêmes problèmes que toi pour leurs déplacements.

SGL
Invité
« …festival de la mauvaise foi. » 40 % des trajets quotidiens parcourus en voiture font moins de 2 km et de 29 à 34 km par jour, 95 % des trajets font moins de 100 km…. je rentre rarement dans ces critères. Maintenant chacun fait ce qu’il veut… Mais de là, a prôner que personne ne doit se remettre en question suivant son profil d’utilisation, alors qu’il y a, manifestement, de très gros problème de déplacement pour certain. Moi, …je crois que je l’ai déjà dit mille fois, mon diesel me conviens PARFAITEMENT, et grâce aux gilets jaunes… ça… Lire la suite >>
SGL
Invité

« …festival de la mauvaise foi. »
de ne pas considérer ou vouloir utiliser une citadine électrique comme une routière sur autoroute ?

ART
Invité

Enfin oui 4aplat ! Mais c’est dramatique d’avoir du ultra gueuler pour que le gouvernement percute enfin !! C’est un bon sens démocratique. Et une manière déplorable de gouverner… Soit-disant tout devait être nouveau, la fameuse et fumeuse startup nation de mes deux !!!

SGL
Invité

Le pire, est que pour nous (européen) le CO2 n’est même pas un polluant, il fait zéro mort chez nous contrairement aux NOx et particule….

laportino
Invité
Qui n’en font guère plus. Vous vous souvenez de la fameuse étude donnant 48000 morts en France à cause des particules ? On ne peut pas dire que ce chiffre soit passé inaperçu… Ce qui l’est plus, c’est que ce n’est que le haut d’un intervalle, en gros c’est si l’on prend comme référence les niveaux de pollution les moins élevés du territoires. Si par contre on prend la valeur du seuil fixé par l’UE pour définir un danger, on trouve le chiffre faramineux de… 11 morts.De suite c’est moins pratique pour justifier des taxes, non ? Qui n’en font… Lire la suite >>
gigi4lm
Invité

Attention ! En le répétant deux fois ça fait 22 morts ! ☺

Lolo
Invité
@Laportino : Un problème ne peut être considéré comme tel seulement si il y a des morts au bout. La pollution aux particules fines et aux divers gaz toxiques est un fait et amène son lot de conséquences sur la santé (allergies, maladies chroniques, maladies respiratoires, etc …) on ne pourra juger de l’impact sur la mortalité que lorsqu’une génération entière aura passé toute sa vie dans cette pollution, cette génération a aujourd’hui 30 à 40 ans maximum donc trop tôt pour conclure sur le nombre de mort, mais on verra les vrais chiffre sur la mortalité et sur le… Lire la suite >>
laportino
Invité
C’est vrai qu’il n’y a que depuis 30 ou 40 ans que la fumée pollue… On a des machines thermiques depuis 150 ans, donc pour les études c’est pas les cobayes qui manquent à mon avis… Vous pourrez toujours rétorquer qu’il y avait moins de voitures avant, mais elles étaient infiniment plus polluantes, les ville étaient plus concentrées, il y avait plus d’industrie et longtemps le charbon a été la source d’électricité n°1. Je ne pense pas que nos parents ou grands-parents vivaient dans un air moins pollué que le notre. De plus, si on prend la peine de se… Lire la suite >>
Lolo
Invité
@laportino, Combien de « machines » et d’habitants pour cette époque ? Vous confondez la pollution à la marge d’il y a 150 ans avec celle générée massivement par 65 millions de personnes (ou plutôt 7,5 milliards d’humains) tout ça sur le même volume habitable, la comparaison ne tient pas. Sans hésitez nos parents et grand-parents ont connu un air et un environnement meilleur, la densité n’étant pas la même et les moyens de polluer moins massifs. Puisque vous parlez de l’espérance de vie justement la tendance stagne voire se retourne dans certains pays développés ; la cause de l’augmentation due aux… Lire la suite >>
SGL
Invité

Le CO2, c’est avant tout la nourriture des plantes.
https://www.objectifliberte.fr/2009/12/le-co2-nest-pas-un-polluant.html

ART
Invité

Merci SGL, ça donnera peut-être des idées d’illustration d’articles à Gautier !! Plutôt que pondre de la fake news…

SGL
Invité
Bah oui. @ART Une pollution est aussi et surtout un excès de qqch. (qui finit par nuire) Durant la période du Carbonifère le surplus d’oxygène dans l’air allant jusqu’à 35 % (contre 21 %) aurait pu être considéré comme un polluant… Un raisonnement proche de l’absurde, j’en conviens. Le CO2, pour nous Européennes n’est pas « vraiment » un polluant (il est facilement combattable en plantant des arbres.) Maintenant au niveau mondial, le hic, est qui est un gaz à effet de serre, mais si l’on compare les pays du monde, c’est avant les USA, Russie (malgré leur économie relativement… Lire la suite >>
SGL
Invité

Avec les normes « anti CO2 »
On se trompe (ou Trump) de cible.
Le CO2 ne tue pas immédiatement et les solutions pour le combattre existent et sont bien connues.
Il n’y a rien dans le bonus/malus contre les NOx et les particules… Pourtant, cela tue tous les jours.

Lolo
Invité

@SGL, bon point de vue concernant la concentration des différents gaz dans l’atmosphère !!
Là pour le CO2, on a la double peine : on augmente sa concentration et en parallèle on détruit massivement les forêts à cause de notre surpopulation mondiale 🙁 !

The Stig
Invité

Je pense que l’idée qui prévaut maintenant (et qui me parait bien plus logique du haut de mes fonds limités), c’est d’étrangler le carburant fossile par une autre méthode : rendre les normes tellement strictes au niveau européen que la solution la plus économique pour les constructeurs sera de privilégier les voitures électriques ou autres énergies alternatives, tant la création d’un nouveau moteur thermique sera impossible financièrement parlant.

Moins douloureux pour les petits ménages, et l’objectif reste le même.

Olcls
Invité

C’est déjà un peu le cas en France avec le système de bonus/malus. Avec les seuils de malus qui diminuent chaque année, les constructeurs qui proposent des véhicules sobres sont directement plus compétitifs !

Lolo
Invité

@ Olcls : mais malheureusement avec le bonus/malus tel qu’il existe aujourd’hui on passe en partie à coté car tant que les particules fines et les NOx ne seront pas pris en compte dans la tarification il ne sera pas pertinent !

Francois
Invité

Ou comment encourager des sortes de « Brexit » dans toute l’UE en une leçon. 😉

Christophe
Invité
@The Stig Même en renforçant les normes anti-pollution, cela ne va pas forcément renchérir tant que cela les voitures : – pour les allumages commandés, cela veut dire FAP, réchauffeur catalyseur et réchauffeur carburant pour l’E100, – pour les autoallumages, cela veut dire SCR mais avec l’énorme avantage de pouvoir optimiser la combustion et donc réduire la conso. les systèmes antipollution faisant le job derrière. Et il y a gain énorme au niveau de la récupération de l’énergie perdue en chaleur (gain jusqu’à 30 % de rendement). Par contre si l’Europe veut renforcer encore les normes anti-pollution ils vont devoir… Lire la suite >>
Olcls
Invité
On pourrait de réjouir car cela signifie que le budget carburant ne va pas « exploser » ces prochaines années. Or, ces taxes auraient la façon la plus efficace d’orienter le marché neuf ET d’occasion vers des consommations plus faibles. Certes, certains sont obligés d’utiliser leur véhicules pour se rendre sur le lieu de travail. Ceux-là auraient été les premiers à chercher des solutions plus efficaces (oui oui elles existent) : – adopter une éco-conduite (-20% pour les pieds les plus lourds) – covoiturer avec un/une (des?) collègue, ou un/une inconnu (au moins 50% pour ceux qui voyagent seuls) – transport en… Lire la suite >>
Christophe
Invité

@Olcls
Très bien les propositions.
Ce que je note de ce mouvement des GJ, c’est qu’il est bien ressorti que le VE n’est pas la solution.
Donc maintenant il va falloir beaucoup de pédagogie pour aboutir à vos solutions et plus particulièrement avec les intégristes du VE qui font du lobbying pour imposer leur solution pour ne pas avoir à mettre en pratique les vôtres dont ils ne veulent pas entendre.
De ce que je vois autour de moi, la pédagogie est en marche et le tout voiture c’est beintôt fini.

labradaauto
Invité

oui oui Christophe, dites ça au campagnard, à la montagne, quand il fait le sale temps, ça caille ! et il y a la Madame qui n’aime pas non plus se voir le perruquier aux intempéries…. Je rappelle ici que l’automobile: Pour l’heure, s’il n’y a pas de car ou bus et qu’on a démonté la voie ferrée;…… on a du mal à trouver mieux !!!!!

Lolo
Invité
@Christophe : « Ce que je note de ce mouvement des GJ, c’est qu’il est bien ressorti que le VE n’est pas la solution » ; c’est ton interprétation et il n’y a aucun rapport de cause/conséquence direct entre ces 2 phénomènes ! il est évident que pour certains (10 / 20% du parc auto ?) le VE serait une source d’économie sur le court et moyen terme. L’éthanol est une autre piste, le GPL encore une autre, l’hybride et l’hybride rechargeable en sont encore une, etc. … faut juste que les gens sortent leurs calculettes et dépoussièrent leurs cerveaux pour s’ouvrir… Lire la suite >>
yannski
Invité

Pour rappel, le prix de l’essence varie beaucoup plus en fonction du prix du baril qu’en fonction des taxes. Donc on ne peut pas dire que le budget carburant ne va pas exploser. Ex: une guerre en Iran et c’est tout le Moyen Orient qui peut être déstabilisé et le prix du baril sera bien loin des prix actuels…

Lolo
Invité

@yannski : exact, c’est pourquoi je pense que les taxes sont un faux problème et j’espère que les Gilets jaunes ne vont pas encore tomber dans le piège de se dire « c’est bon on change » et qu’il vont anticiper en en profitant justement pour changer leurs habitudes/réflexions de manière à ce que si le baril grimpe à 100 voir 150 dollars ils ne soient pas piégés … parce que là ils ne pourront pas se plaindre du gouvernement.

Lolo
Invité

« c’est bon on change *rien » … j’ai oublié le rien ça change tout 🙂 !!

Olcls
Invité

@yannski,
Oui, c’est vrai, je suis allé un peu vite en besogne.
Malheureusement, le prix du baril, on ne le maîtrise pas, les taxes oui. En cas de forte hausse du prix du baril, on aurait pu revoir ces taxes à la baisse.
Installer ces taxes avec un baril bas aurait eu le mérite d’obliger dès maintenant les automobilistes à se tourner, quand c’est possible (et ça l’est souvent), vers des solutions plus sobres. Cela aurait permis de moins subir une augmentation soudaine et importante du baril.

Lolo
Invité
@Olcls, c’est vrai avec le recul seulement mais en France à l’instant T on ne raisonne malheureusement pas comme ça, si il y avait eu plus de taxes sur un carburant bas les gens auraient quand même trouvé ça cher et auraient pris comme argument la part de taxes sur le prix à la pompe (argument utilisé dernièrement malgré une « part » plus faible). Au final, ce que les gens doivent absolument garder à l’esprit c’est qu’il faut au maximum se « sevrer » des hydrocarbures de façon à ne plus voir son budget contrarié par les hausses de prix du baril, 2012… Lire la suite >>
The Stig
Invité

@Olcls, me déplaçant chez le client et venant de démarrer mon affaire, à part le premier point, aucune de vos solutions ne me convient. Pour la dernière, vous me faites un crédit sur 30 ans pour m’acheter une Tesla?

Olcls
Invité

@ The Stig,
Puisque c’est vous, je vous le fais à taux négatif et sur 20 ans ;)!
Plus sérieusement, les solutions proposées ne peuvent couvrir 100% des situations et s’adressaient plus aux particuliers qui ont besoin de leur voiture pour se rendre sur leur lieu de travail qu’aux professionnels.
Cela dit, si à prix équivalent, il n’existe pas d’alternative plus sobre, c’est peut-être parce que votre véhicule est déjà très sobre, ce qui signifie que vous subissez un peu moins l’augmentation des taxes…

wpDiscuz