Accueil FCA FCA : investissements en Italie remis en cause par taxes sur moteur thermique

FCA : investissements en Italie remis en cause par taxes sur moteur thermique

1388
37
PARTAGER

Fiat Chrysler pourrait revoir son plan d’investissements de 5 milliards d’euros dans ses usines italiennes pour le développement de moteurs plus en phase avec les contraintes environnementales, si l’Italie mettait en œuvre de nouvelles taxes sur les véhicules essence et diesel.

Les moteurs thermiques pourraient être soumis à une taxe

Dans un amendement à la loi de finances pour 2019, adopté à la chambre des Députés en Italie la semaine dernière, le gouvernement prévoit d’octroyer des subventions pouvant aller jusqu’à 6 000 euros pour les véhicules à faibles émissions, mais d’appliquer au contraire une surcharge pouvant aller jusqu’à 3 000 euros pour les voitures à essence et diesel.

Néanmoins, après que l’un des partis au pouvoir ait contesté de telles mesures, le gouvernement italien a laissé entendre que le texte ferait l’objet de modifications lors qu’il serait soumis à la suite au vote du Sénat.

Les partis au pouvoir en Italie – le Mouvement des 5 étoiles anti-establishment et la Ligue de droite – sont en désaccord sur le sujet. Ce dernier s’oppose à toute nouvelle taxe sur les véhicules, tandis que le 5 étoiles – favorable à l’environnement – est en faveur de ces nouvelles règles.

Les syndicats et les associations du secteur automobile ont également mis en garde sur la nouvelle taxe proposée, affirmant que cette mesure porterait préjudice non seulement aux constructeurs automobiles, mais également à l’ensemble de la chaîne d’approvisionnement, et qu’elle pourrait entraîner des pertes d’emplois.

Vers une remise en question des investissements en Italie

En novembre, FCA a annoncé son intention de consacrer plus de 5 milliards d’euros au développement de nouveaux modèles et moteurs électriques et hybrides en Italie au cours des trois prochaines années. Objectif affiché : stimuler l’emploi et la rentabilité.

Si les nouvelles mesures prévues par Rome devaient être confirmées dès 2019, « un examen approfondi de leur impact et une mise à jour des plans déjà annoncés seraient nécessaires« , a ainsi déclaré Pietro Gorlier, responsable Europe de FCA, dans un courrier aux représentants du gouvernement de la région nord du Piémont, à laquelle une partie de nouvel investissement est destinée.

Il estime que le « scénario sectoriel a été considérablement modifié par les interventions sur le marché automobile » effectuées dans le cadre des discussions en cours dans la loi de finances. Selon lui, les mesures envisagées « modifient l’ensemble du cadre dans lequel » FCA a présenté son plan pour l’Italie. A l’heure actuelle, le constructeur n’a pas encore de visibilité sur le scénario réglementaire qui pourrait être mis en œuvre dans les années à venir.

Le gouvernement pourrait atténuer le choc potentiel

Suite au courrier de Petro Gorlier, Luigi Di Maio, le dirigeant du parti 5 étoiles, a déclaré que le gouvernement chercherait à améliorer les mesures visant à ne pas nuire aux familles en difficulté et à ne pas créer de choc pour l’économie italienne. « Nous allons trouver une solution (…) sans nuire aux projets industriels des entreprises, ni provoquer un choc », a-t-il ainsi indiqué.

Selon des responsables gouvernementaux, des modifications éventuelles de l’amendement pourraient permettre d’exempter de la taxe les petits véhicules à moteur thermique.

Sources : Automotive News

Poster un Commentaire

37 Commentaires sur "FCA : investissements en Italie remis en cause par taxes sur moteur thermique"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
wizz
Membre
ya un truc pas logique chez FCA -le gouvernement italien souhaite subventionner jusqu’à 6000€ pour des véhicules ayant une faible émission, et taxer jusqu’à 3000€ les thermiques classiques à émission élevée -Fiat est plutôt connue pour ses petites voitures que l’inverse. On peut même dire qu’il n’y a plus que des petites voitures -FCA souhaite investir en Italie 5 milliards d’euros pour le développement et production des nouveaux modèles, des motorisations électriques et hybrides. Soit des véhicules à faibles émissions En toute logique, ça devrait être le jackpot, la fête, un concours de circonstances favorables. Et ils menacent d’annuler cet… Lire la suite >>
Megane
Invité

Fca en Italie c’est 55% segment À et B et 45% le reste. On est loin du « que des petites voitures »
De plus le CA, la VA, et les bénéfices se font surtout sur les segments supérieurs même pour fca.
De plus les futures modèles prévus dans les 5 milliards sont des alfa, jeep, Maserati de segment supérieurs à À et B.
De plus la future taxe DEVRA être modifié pour exempter les petits moteurs.
De plus la taxe c’est pour maintenant et les moteurs électriques et hybrides pour plus tard.
Voilà wizz pourquoi fca n’est pas content.

wizz
Membre

est ce que tu connaitrais beaucoup de voitures FCA vendues en Italie dépassant les 4.60m et 1600kg sur la balance, nécessitant un gros moteur puissant pour ne pas être un veau, et donc consommer en conséquence, et donc qui seraient fortement taxés? Des véhicules genre Passat, Qashqai, Touran, Q5…

https://www.anfia.it/data/studi-e-statistiche/automobili-cifre/statistiche-italia/immatricolazioni/gruppo-a/06top20.xls

top 20 en 2017
Panda
Ypsillon
500
500X/Renegade
500L
Tipo

Megane
Invité

4,60 mètres? 1600 kg? Fortement taxés? Tes critères discriminant ne sont pas dans l’article ni dans le projet de loi à ma connaissance, il est donc inutile de te répondre sur ces points.
En l’état actuel la taxe est prévu pour tous les essences et diesels sans discrimination.

zafira500
Invité

@wizz
Alfa Romeo Giulia et Stelvio, Maserati Ghibli, Quattroporte et Levante. Alfa et Maserati faisant partie du groupe FCA.😉

SGL
Invité

Quel est le poids des Giulia et Stelvio ainsi que les Maserati… ne sont-elles pas avant tout des autos pour l’exportation ?

Mister
Invité

Le Monsieur vous dit que en l’état tous les moteurs thermiques seront impacté.

SGL
Invité

….(-1) 🙁 encore un Einstein… c’est une question duc*n, pas une critique !
Quel est le poids des Giulia et Stelvio ainsi que les Maserati sur le marché italien ?

zafira500
Invité

« ….(-1) 🙁 encore un Einstein… c’est une question duc*n, pas une critique ! »
???

SGL
Invité

@zafira500
C’est adressé aux anonymes qui mettent des « -1 » pour répondre à des questions … j’ai de la pitié pour eux !
Franchement, un type qui pose une question, je n’ai pas le reflex de lui mettre « -1 »

zafira500
Invité

@SGL
Quand ils te mettent -1, c’est parce qu’ils ne sont pas d’accord avec toi. Bon, je reconnais que certains mettent des -1 parce qu’ils ne peuvent pas te piffrer – toi ou n’importe qui d’autres, hein – mais qu’est ce que t’en as à cirer? Ce qui compte, c’est le nombre de personnes qui sont d’accord avec toi.

SGL
Invité

@zafira500, oui, tu as certainement raison.
Je suis, sans doute, vieux jeu, mais je préfère nettement les attaques frontales avec des argumentations.
Là, pour moi ou pour n’importe qui (et pour toi), des « 1 » anonyme pour une question, c’est le comble de la lâcheté + la connerie.

koko
Invité

-1 pour la vulgarité

SGL
Invité

@koko
Einstein n’est pas un gros mot ! 😉

koko
Invité

-1 …comme ça, c’est gratuit

SGL
Invité

c’est cadeau ! 😀

Monsieur
Invité

Wizz, le qashqai et le touran font bien moins de 4,6 m, pourquoi les nomment-tu?

Invité

Peut être que Marchionne dirige encore FCA de là où il est

zafira500
Invité

@shooby
Non, c’est Dieu qui dirige FCA maintenant. 🙂

Invité

euh, la tu parles à un athée, donc je ne vois pas de quoi tu parles 😮

Thomas
Invité

Nombreux sont les pays qui tirent une balle dans le pieds de leurs constructeurs(France incluse) 😮

Verslefutur
Invité

Il faut peut-être se remettre en question.
Toujours plus de grosses bagnoles: routes encombrées, trottoirs et bandes cyclables qui servent de parking, nuisances sonore et olfactive, pollution, balance commerciale largement déficitaire grâce au pétrole…
Faisons moins, mais mieux. La croissance n’apporte plus le bonheur et ne créée que des hypers riches.

pat d pau
Invité

nombreux sont les constructeurs qui se sont tirés dessus.. tout seul.

miké
Invité

FCA c’est comme VW, beaucoup de com, et beaucoup d’excuses.

greg
Invité

Non, parce que chez VW y a aussi beaucoup de véhicules, chez FCA y en a aucun.

miké
Invité

Ahah, chez vw il y a beaucoup de clones,ou de modeles anciens, bref, rien de fameux. Dsl.

greg
Invité

Y a pas de modèles anciens, ils reposent tous sur MQB, excepté le T6 et le Caddy. 😉
Quant aux clones, si tu as des soucis de vision, je ne peux pas trop t’aider, Dsl.

SGL
Invité

La vérité est peut-être entre vous… des clones sur une base récente.
@Greg, à tout point de vue la gamme VW, Seat, Skoda, et les 3/4 d’Audi, sont très proches philosophiquement… surtout que Seat et Skoda ne font plus de low-cost.

zafira500
Invité

« à tout point de vue la gamme VW, Seat, Skoda, et les 3/4 d’Audi, sont très proches philosophiquement »
Et esthétiquement. 😉

zafira500
Invité

« Y a pas de modèles anciens, ils reposent tous sur MQB »
La plateforme MBQ date de 2012, ce qui n’est pas très récent.

SGL
Invité

@zafira500,
Industriellement si !
Cela reste moderne …surtout avec les évolutions.
Le temps des techniques industrielle dure plus longtemps que les goûts de l’esthétique des carrosseries.
Une Peugeot 607 à eux un excellent châssis durant toute sa carrière jusqu’en 2010… pourtant le châssis est basé sur celui de la 605 de 1989 !

SGL
Invité

Dans l’industrie, plateforme, moteur, boîte, etc. Qui dure +20 ans voir parfois 30 ou 40 ans ne sont pas rares !
Alors 6 ans pour une plateforme, qui peut avoir une grosse marge d’évolution… Cela reste relativement récent.

greg
Invité

Y a quand même un problème : si un constructeur automobile veut réduire ses investissements en raison d’une taxe affectant un seul marché européen, c’est un terrible aveux de faiblesse au fond. Cela veut dire que Fiat ne se voit pas capable d’amoindrir sa dépendance du marché italien à moyen et long terme.

Oulala
Invité

Non, rien à voir avec un aveux de faiblesse, cela s’appelle négociation voir chantage. Rien à voir.
De plus aucune entreprise ne souhaite que l’on taxe son secteur d’activité, c’est évident.

greg
Invité

Sauf que ce genre de taxes il y en a dans tous les pays limite, y compris ceux qui ont une industrie manufacturière, et que Fiat dépend à plus de 50% de son marché domestique, ce qui est unique en Europe.

zafira500
Invité

@greg
Dans certains pays, les taxes sur l’automobile sont moins élevées qu’ailleurs.

MAX
Invité

Les deux partis ont renoncés à la taxe de EUR 300 sur la Panda vendredi. La Panda est la voiture la plus vendue en italie. Salvini et Di Maio savent très bien que pour la plupart des italiens il est difficile d’acheter un hybrid dont le prix est en général aux alentours EUR 40k et qu’il est essentiel que la majorité puisse acheter une Panda qui avec remise est souvent vendue à EUR 6500/7000

wpDiscuz