Accueil Ford Bordeaux Métropole demande à Ford de lui rembourser 1,7 million d’aides

Bordeaux Métropole demande à Ford de lui rembourser 1,7 million d’aides

916
19
PARTAGER

Le Conseil de Bordeaux Métropole a voté à l’unanimité, vendredi, une motion réclamant à Ford le remboursement de 1,7 million d’euros d’aides versées par la collectivité au constructeur qui prévoit de fermer son usine de Blanquefort (Gironde) générant 850 emplois directs et 2 000 induits.

« Ford aurait reçu une aide supplémentaire de 800 000 euros s’il s’était engagé à rester », a précisé la Métropole à l’AFP. Mais le constructeur américain a écarté l’unique offre de reprise du site, émanant de la société franco-belge Punch Powerglide. Une décision jugée « scandaleuse » par les élus métropolitains. Ils demandent en conséquence que les aides versées par la Métropole à Ford, selon un contrat-cadre du 23 mai 2013, « soient remboursées afin qu’elles puissent être réaffectées au financement de solutions individuelles pour les salariés et d’actions de ré-industrialisation du site et des territoires sinistrés en termes d’emplois« .

Les élus ont également « mandaté » le président de la Métropole, Alain Juppé, « pour étudier les voies et moyens juridiques de faire valoir les intérêts » de la collectivité. Les élus métropolitains souhaitent également « que la législation sur les conditions de reprise d’une entreprise soit renforcée ». La motion qu’ils ont approuvée juge que « le comportement de Ford est une véritable insulte faite aux 850 salariés, aux sous-traitants de l’entreprise et au territoire dans son ensemble ».

Par AFP

Poster un Commentaire

19 Commentaires sur "Bordeaux Métropole demande à Ford de lui rembourser 1,7 million d’aides"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
seb
Invité

Ça à déjà été fait ça? On entend souvent parler des aides pour l’installation d’entreprises sous certaines condition mais je n’ai jamais entendu dire que si les conditions ne sont pas respectées il faut les rembourser, même si ça me semble logique.

Francois
Invité

Ford a respecté sa part du contrat, que les pouvoirs publics le veuillent ou non, à savoir maintenir l’emploi au moins 5 ans à Blanquefort en échange d’aides. Le papier fut signer en 2013, nous sommes fin 2018, chacun aura fait le calcul, next !

seb
Invité

Vu comme ça… 🙂

Invité

argument un peu limite, je trouves, sinon on peut faire l’analogie suivante : « Macron a respecté sa part du contrat présenté dans son programme résidentiel, donc les Gilets Jaunes vous n’avez rien à dire, retournez chez vous … next ! »
Je sais, c’est ridicule, mais pas plus que ce que je viens de lire. Quand un juge rend son jugement, il en fait pas qu’appliquer les textes de loi, il prend en compte aussi les circonstances atténuantes ou aggravantes pour donner une condamnation au plus juste des faits.

François
Invité

Une promesse n’est pas un contrat, juste une promesse qui n’engage que ceux qui y croient.

Francois
Invité

Faire appel à Alain pour réupérer 1,7 million est une riche, c’est le cas de le dire, idée, en matière de magouilles, il en connaît un rayon.

greg
Invité

Même le joure de noël, on échappe pas aux âneries populistes 🙁

Isaac
Invité

Pas besoin d’être populiste, juste se renseigner, il a été mis en examen pour abus de confiance, recel d’abus de biens sociaux, et prise illégale d’intérêt et condamné pour

Invité

Oui oui, et on sait aussi pour qui il a servi de lampiste, personne qu’il n’a jamais voulu trahir par loyauté, hein…

greg
Invité

Inexact, au final sa condamnation portait sur le seul chef de prise illégale d’intérêt.
Pour le reste, oui il a été donc condamné une fois dans les 73 ans de son existence, il y a plus de 14 ans, et donc c’est un maffieux marqué à vie, expert en opérations illégales?
Quelle belle société.

pas
Invité

En tout cas depuis le temps que cette structure est sous perfusion, pour rester salarié il faut vraiment avoir la culture d’entreprise pour ne pas aller voir ailleurs……..

zafira500
Invité

Oui, c’est bien connu que l’herbe est plus verte ailleurs. Et les entreprises les attendent les bras ouverts, les salariés de FAI (surtout les seniors).

pat d pau
Invité

c’est facile, « y’a ka faut k’on »

pas
Invité

1er dégraissage en 2007, 1er conflit sociaux en 2008. c’est vrai que 10 ans pour revoir et poser les choses c’est peu pour certain.

Mais j’avoue que j’attendais un peu plus d’hostilité sur les réactions…. donc oui il faut vraiment croire au pere noel dans ce cas, il y a tellement de cas similaire de groupe qui reste ouverte uniquement lorsqu’elles ont des subventions (philips par exemple qui naviguait entre le mans et paris)

Fordement !
Invité

Il y a quelque chose d’illogique de la part des pouvoirs publics qui tapent régulièrement sur la voiture (particulièrement la motorisation diesel qu’ils nous ont imposé pendant des années pour sauver le soldat peugeot) et à s’étonner que les usines ferment par la conséquence du retournement de marché !!!!

Lolo
Invité

@Fordement, Le retournement de marché ?? Les 2 seules usines de Ford en France (Gironde) fabriquent de la transmission. Dans le cas précis de l’usine Ford il n’y a donc aucun rapport avec la politique.

Ami204
Invité
C’est quoi, ces politiciens ? Donné, c’est donné. Comment reprendre de force ? Fallait pas donner ! Que les politiciens assument ! •1) Subventions ==> injustices (à partir de quand sont-elles valables ? jusqu’à quand ? pourquoi ici et pas ailleurs ?, sur quel(s) critère(s) ?, combien ?, quelles conditions ?, importance de la complexité du système, etc…) •2) Sans compter que : – les règles changent, – elles changent irrégulièrement, – souvent on ne sait pas quand elles changent et – toujours, on ne sait pas si ça va changer. •3) Subvention pour l’un = impôts pour tous population… Lire la suite >>
SGL
Invité
Les subventions servent à « amorcer la pompe » Sans celles-ci pas moyen de développer des transports et des projets dans l’intérêt général. Il faut taxer ce qui pollue et ce qui coûte à l’état (et l’état, c’est notre argent) bref ce qui est nuisible pour l’intérêt général. Si l’on taxe trop des moyens de transport individuel indispensable et faut bien trouver des alternatives. Les alternatives sont souvent onéreuses à la base, sans subventions, elles meurent dans l’œuf. Les Norvégiens produisent du pétrole à gogo, ils pourraient facilement rouler tous en V8 essences, ils ont préférer de subventionner à fond… Lire la suite >>
Lolo
Invité
@Ami204, je suis presque d’accord avec l’intro sauf que maintenant c’est donné sous conditions (ce qui n’était pas forcément le cas par le passé). Tu n’as pas expliqué la raison d’être des subventions pour ce genre de cas : ça résulte simplement de la « guerre » que se livrent les territoires pour attirer les entreprises, donc l’emploi, et elles en profitent pour faire monter les enchères. Parfois ce sera rentable car il y aura en plus d’emplois durables, création d’infrastructures (sortie d’autoroute, desserte des transports en communs, postes transfo, réseaux divers) et parfois les candidats ne sont pas sérieux ou voyou… Lire la suite >>
wpDiscuz