Accueil WEC Bilan 2018 : les moments les plus marquants du WEC

Bilan 2018 : les moments les plus marquants du WEC

374
6
PARTAGER

Après la F1, retour sur quelques moments forts de l’année 2018 dans le championnat du monde d’Endurance (WEC), qui a la particularité pour la première fois de son histoire de se dérouler à cheval sur les années 2018 et 2019.

Alonso fait le show au Mans

Veni, Vidi, Vici. En mal de succès en F1 avec McLaren, l’espagnol s’est lancé dans son « Grand défi » personnel, coiffer la mythique triple couronne du sport automobile. Recruté par Toyota, Alonso est arrivé comme une superstar dans le championnat WEC mais il s’est parfaitement acclimaté à l’ambiance de l’Endurance, à son équipe et à ses coéquipiers. Victorieux dès sa première course à Spa, Alonso a assuré le spectacle en piste lors des 24 heures du Mans, avec une prise de risque audacieuse pour naviguer dans le trafic et en délivrant une prestation mémorable durant la nuit, où il a remonté son immense retard sur l’autre Toyota.

Toyota vainc la malédiction du Mans

Qui peut oublier le final déchirant de l’édition 2016, avec le pauvre Kazuki Nakajima dans sa Toyota meurtrie, en panne à 1 tour du but ? Souvent malchanceux, ayant connu tous les revers, Toyota l’emporte enfin à sa 19e participation. Certes, on pourra toujours dire que ce fut un succès facile, faute de réelle concurrence, mais l’histoire de l’épreuve a prouvé que terminer les 24 heures, passer au travers des incidents et ne pas craquer soi-même était en soi déjà une victoire. Le travail acharné, mené notamment pendant les essais hivernaux, a payé.

Bourdais vs Macko, un duel de titans

La lutte intense entre Sébastien Bourdais ( Ford GT) et Frédéric Makowiecki (sur la Porsche  »Rothmans ») pour la 2e place de la catégorie GTE Pro restera dans les annales de l’épreuve. Fort, viril, ce combat prouve une nouvelle fois l’intensité de la compétition en GT, où le niveau de performance des voitures est très serré, balance de performance oblige.

Porsche 919 Hybrid Evo, tonnerre mécanique

Porsche a tiré sa révérence du WEC à la fin de la saison 2017 mais la 919 Hybrid n’a pas été mise au placard. Libérée des contraintes règlementaires, la 919 Hybrid Evo a été poussée dans ses derniers retranchements par les ingénieurs de Porsche, au niveau mécanique (1200 CV) et aérodynamique, pour transformer la fusée blanche en mangeuse de records. Aux mains de Timo Bernhardt, la 919 Evo s’est emparée en avril du record absolu de Spa, finalement battu par Vettel de presque 3 dixièmes en Q2 des qualifications du grand prix de Belgique.

Peu après, en juin, Porsche s’est attaqué au mythique record absolu du Nürburgring, qui était toujours détenu par feu Stefan Bellof à bord de la Porsche 962. Toujours avec Bernhardt au volant, la 919 Evo explose de près d’une minute le chrono et parcourt les 20,8 kilomètres du circuit en 5’19. La vidéo du record absolu du Nordschleife laisse encore pantois tant on a l’impression par moments que l’image est accélérée. Désormais, le monstre dort au sein du musée Porsche de Zuffenhausen.

Hypercar, le futur de l’Endurance

Le LMP1 a vécu son heure de gloire entre 2015 et 2017, avec un duel de haute volée entre Porsche, Audi et Toyota. L’explosion des budgets, le dieselgate et l’essor de la Formule E sont passés par là, avec le retrait progressif des marques du groupe VW, laissant Toyota bien seul. L’ACO et la FIA ont réagi en présentant le futur règlement Hypercar qui remplacera les LMP1 actuelles à partir de la saison 2020-2021. Au programme, des coûts en baisse et un lien plus affirmé entre les prototypes de piste et les modèles de route, à l’heure où de nombreux constructeurs développent ou ont annoncé de futures Hypercars. Toyota, Aston Martin et McLaren se sont montrés très intéressés. L’arrivée potentielle de Ferrari agite les rumeurs en coulisses, même si cela doit être relativisé à l’aune des tractations actuelles en F1. En tous cas, les premiers concepts dévoilés donnent l’eau à la bouche…

Poster un Commentaire

6 Commentaires sur "Bilan 2018 : les moments les plus marquants du WEC"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
RBC
Invité

N »oubliez pas SCG dans les prétendants à la future saison Hypercar 2020 😉

Invité

Ainsi que ByKolles, c’est les seuls à avoir dit qu’ils seraient là pour l’instant…

Par contre je trouve que ça fait peu de temps forts, la saison est vraiment resté planplan après le mans ? (J’ai pas vu les courses asiatiques)

Admin
RAS, c’est la 7 devant la 8 ou l’inverse et les autres à trois tours ou deux en fonction des derniers ajustements de l’EoT. Et c’est bien normal, vu la différence de moyens et de technologie entre les concurrents… A moins d’attacher une caravane derrière les TS050, je ne vois pas comment on pourrait changer ça, quoi que prétende Alonso. Le temps va sembler long d’ici au Mans 2020, à moins que Toyota ne décide de lâcher la bride à ses deux équipages l’un contre l’autre. Ce serait courageux de leur part, mais l’image des deux autos s’éliminant l’une l’autre… Lire la suite >>
AXSPORT
Invité

La BOP ridicule en GT PRO…………….

Pilote Nexus
Invité

C’est Neel Jani qui a battu le record de Spa et non Timo Bernhard. Pour le Nurburgring c’est bien Timo Bernhard.

wpDiscuz