Accueil Ecologie Véhicule électrique : Recharge sans fil haute puissance

Véhicule électrique : Recharge sans fil haute puissance

1062
21
PARTAGER
Wireless Coil

Les chargeurs sans fil sont désormais bien diffusés pour tout ce qui est smartphone. Pour la voiture électrique, cela reste encore confidentiel. Désormais, les chercheurs s’attaquent aux chargeurs sans fil haute puissance. Dans quel but ?

BMW a lancé la commercialisation de son premier chargeur par induction il y a quelques semaines. La 530e iPerformance (hybride rechargeable) peut donc se recharger sans fil si on a installé le « GroundPad » dans son garage. Pour économiser 30 secondes de mise en place d’un câble de recharge, certains seraient donc prêts à dépenser plus de 3000 euros pour un « gadget ».

Car, il faut en prime, se garer « comme il faut » puisque le système n’a que 14 cm en largeur de tolérance et 7 (!) en profondeur. Et même une fois bien positionné, on se retrouve à 8cm et le rendement est donc de 87% et la puissance de 3,2 kW. La batterie de 9,2 kWh de capacité prend donc 3h30 pour se recharger.

Dans un garage, un tel système est inutile et est même une perte d’énergie (en plus d’argent). Un système de câble est évidemment plus efficient. Quand on présente le véhicule électrique, ou l’hybridation comme vertueuse sur le plan écologique, autant ne pas gaspiller stupidement l’énergie non ?

Mais, dans les laboratoires, on travaille sur la recharge par induction à plus forte puissance. A l’Oak Ridge National Laboratory (ORNL), des chercheurs testent un chargeur avec 120 kW de puissance. Selon eux, ils arrivent à un rendement de 95% et ce, même avec 15 cm de distance. Si les promesses sont tenues, cela devient largement plus intéressant. Pour autant, cela n’adresserait pas les mêmes utilisations.

En effet, avec 15 cm de distance possible, on couvre un grand panel de garde au sol. Le chargeur n’aurait donc plus à dépasser largement du sol mais pourrait être quasiment intégré à celui-ci. En plus, avec une puissance de 120 kW, un arrêt de 30 secondes sur le dispositif, et ce sont 5 à 6 km d’autonomie électrique qui sont engrangés. De quoi imaginer des feux rouges, des stops ou des places de parking avec de telles boucles à induction.

97% de rendement, 15 cm de distance

En plus de la puissance, les chercheurs du ORNL ont cherché à prendre le moins de place possible tout en maximisant le rendement. Pour cela, ils ont modifié les bobinages habituellement utilisés. Au lieu d’une « simple » spire, ce sont deux doubles-spires qui sont utilisées. De plus, l’électronique de puissance est au carbure de silicium (SiC).

L’architecture du système reçoit l’énergie du réseau électrique et le convertit en courant alternatif (AC) haute fréquence, ce qui génère un champ magnétique qui transporte l’énergie au travers un grand espace d’air. Une fois que l’énergie est transférée à la seconde bobine, elle est convertie en courant continu (DC) et stockée dans la batterie.

Selon les chercheurs, il serait possible de monter à des puissances de 350 à 400 kW « facilement ». De quoi charger en quelques minutes les batteries des hybrides rechargeables, ou récupérer plusieurs centaines de kilomètres d’autonomie en quelques minutes pour un VE. Le laboratoire national n’indique pas la tolérance du système par rapport au positionnement.

Evidemment, il faut encore vérifier la non-nocivité d’une telle recharge avec des occupants à l’intérieur de l’habitacle. Mais, aussi vérifier que le système est sûr pour les éventuels animaux qui se faufileraient entre les deux « pads » du chargeur. Des systèmes qui existent déjà et ne devraient pas poser de souci.

Est-ce l’un des éléments qu’attendent les consommateurs pour passer au VE ou à l’hybride rechargeable ? Ce n’est pas certain. Mais pour beaucoup de personnes interrogées, le fait de devoir brancher sa voiture régulièrement semble être une corvée. Même pour 30 secondes à peine.

Illustration : ORNL (la double double spire du système)

Poster un Commentaire

21 Commentaires sur "Véhicule électrique : Recharge sans fil haute puissance"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
amiral_sub
Invité

c’est valable pour les gens qui rechargent quotidiennement, donc les hybrides rechargeables. Par exemple, je ne charge ma zoé qu’une fois par semaine, ça n’a pas d’intérêt pour moi.
On peut imaginer que la voiture se gare toute seule au dessus pour que le positionnement soit parfait

Fred21
Invité

Un jour, une étude vous informera de l’effet néfaste de toutes ces ondes qui nous entourent ou nous traversent. Elles sont partout à des fréquences diverses mais partout.
Si on localisait sur une carte et de manière précise, les cas de cancers : on serait étonné de certaines zones comme les lignes à haute tension, les routes à fortes circulation ou la proximité de certaines cultures.

robert
Invité

C exact, mais beaucoup de gens ne vont pas te croire, C comme les climatosceptiques ,eux aussi regardent le train passer. Mais il y a un point positif pour ces deux problèmes, les riches auront les mêmes problèmes que les pauvres.

Fred21
Invité

@robert
Vu les votes négatifs déjà attrapé, votre prédiction est déjà vérifiée 🙂

robert
Invité

Camarade fred je me fout des avis. Et pour élever un peu ton QI , regarde des sites consacré à la biologie du cerveau ,dans des milieux électrique et électromagnétique, sans parler des ondes hautes et basses fréquences. Beee-beee font les moutons.

Yann
Invité

Voudriez-vous bien continuer cette discussion, le temps qu’on ailler se chercher un grand seau de popcorn ?

Bizaro
Invité
En fait ce débat à déjà eut lieu avec l’arrivée des téléphones portables. Des manifestations à tout va contre les installations de BTS. Des villages de gens avec des chapeaux en aluminium etc… Aucune étude n’a rien pu prouver dans un sens comme dans l’autre car pas assez de recul. Finalement on est arrivé avec une limitation du DAS sur les terminaux et l’obligation. Une recommandation auprès des adolescents de ne pas avoir de téléphone près des parties génitales. Et une réglementation sur l’installation des BTS notamment près des écoles. Mais de l’eau a coulé sous les ponts les BTS… Lire la suite >>
Bizaro
Invité

limitation du DAS sur les terminaux et l’obligation des constructeurs de l’afficher dans les pub notamment.

PicoWatt
Invité

Non mais les ondes du GPS…? C’est dommage ça décrédibilise toute ta réponse qui était pas si mal jusque là…
Un GPS (ou les autres systèmes de positionnement) c’est du passif, comme la FM. Et les chiffres qu’on trouve pour le GPS c’est 0.000178 pW (picoWatt) ce qui est incroyablement ridiculement minuscule…
Donc on peut dire que le GPS n’a aucune influence.

Fred21
Invité

Un appareil passif (ex : radio, télé) reçoit des ondes d’un émetteur (ex: antenne, satellite, etc ). C’est infiniment moins puissant que d’être à proximité de l’appareil qui émet mais les ondes existent et le nombre est impressionnant.
Chez moi (maison individuelle non mitoyenne), le wifi qui crache le plus est celui de mon voisin. Si je stoppais le mien (ce que j’ai fait pendant longtemps pour privilégier le câble jusqu’au jour où la gamine est tombé amoureuse d’un smartphone), je ne pourrais y échapper sauf importants travaux.

Bizaro
Invité
Si tu lis bien mon commentaire j’ai fait plusieurs catégories : celles émises par le terminal utilisateur « pour son confort » et celles émises « de plus loin » vers lui pour lui offrir du service. Donc oui ton terminal GPS n’est qu’un récepteur, comme tes yeux. Mais Désolé les Satellites GPS émettent en permanence des ondes électromagnétiques, que reçois ton terminal… et que tu reçois toi aussi. Après le niveau reçu est faible certes mais il existe… Le GPS est négligeable selon ton degrés de tolérance et d’application. Niveau santé rien n’est prouvé, mais c’est clairement pas de lui que l’on doit… Lire la suite >>
gigi4lm
Invité

Ne pas trop généraliser.
Les ondes électromagnétiques ne sont pas obligatoirement néfastes. Mieux, elles sont, pour certaines, vitales.
Sans entrer dans un débat quantique sur la dualité onde / corpuscule, la lumière naturelle est une onde électromagnétique … pour notre plus grand bien.

Fred21
Invité

Ça ne couterait rien de faire un carte géo localisée des cas de cancers ou de leucémies. A ne pas creuser, aucun risque de découvrir quoi que ce soit. Les lobbys des ondes et de l’énergie sont tellement puissants.
Idem une table en fonction des métiers exercés et où, ça serait intéressant de voir.
Dans un autre domaine, rien que pour l’école construite sur les anciens locaux de Marie Curie, combien d’années pour arrêter …
http://www.criirad.org/ecole-mariecurie/mariecurie.html

Hayden
Invité

Quelques mois pour BMW (juillet 2018 la disponibilité)

Bizaro
Invité

finalement un système de trolley/catenère serait aussi efficace.

Un bras articulé sortant du sol venant se brancher à la voiture ayant un trappe dédiée dans le planché.

Malco
Invité

+1 Même si l’induction est plus sexy, un bras robotisé pourrait faire le job de manière sûre et efficace.

wizz
Membre

sinon, le système à base d’huile de coude, c’est tout aussi bien:
-pas cher
-très fiable
-grande tolérance sur le positionnement du véhicule
-excellent rendement énergétique
-pas d’émission d’onde
-etc…

seb
Invité

@Wizz
Oui, beaucoup d’avantage pour ce système, mais comme c’est dit en fin d’article, c’est une corvée pour beaucoup. Malheureusement on a à faire à des fainéants, même faire le plein est une corvée. 🙂

gigi4lm
Invité

Des fainéants, c’est ainsi que l’on surnommait les utilisateurs des premières télécommandes TV.
On sait ce qu’il advint de ces petits boîtiers miracle bien au delà de nos chères boites à images.

mmc
Invité

Inutile comme techno .. ca fait longtemps que les fainéants remplissent leur réservoir en se salissant les mains … cela n’a pas l’air de réellement les limiter dans l’usage du thermique .. en son temps, meme la grosse huile puante et collante n’avait pas beaucoup ralenti les clients

Bizaro
Invité

Il y a encore des gens assez courageux pour presser le bouton d’une télécommande? Poua je suis admiratif, je ne peux plus me passer de la télépathiecommande.

Je suis sur que mes petits enfants seront trop fainéants pour brancher leur voiture autonome. Surtout après qu’elle se soit garée à 500m de là où elle les aura déposé.

wpDiscuz