Accueil Actualités Entreprise Tesla : bientôt un vélo électrique ?

Tesla : bientôt un vélo électrique ?

1260
52
PARTAGER

Voiture, camion, pick-up. Peut-être manquerait-il à Tesla, plutôt qu’une moto, un vélo ?

Model S, Model X, maintenant Model 3. Bientôt le retour du roadster. Tesla est en train de compléter sa gamme en matière d’offre automobile. Le constructeur américain tente même le pari de défier les constructeurs de poids-louds en ayant présenté son Semi. La réponse ne s’est pas faite attendre, les constructeurs de poids-lourds précipitant ces dernières semaines les présentations de modèles électriques à venir. Mais Elon Musk, le patron de la marque, pourrait être tenté par un autre type de véhicule. Le vélo.

Pas favorable à la moto

Dans interview pour Recode, il discute très ouvertement de deux-roue. S’il semble être passionné par la moto, il dit avoir frôlé la mort en roulant sur une moto à l’âge de 17 ans. Il semble être opposé à ce mode de transport qu’il estime trop dangereux à son goût. Il ne paraît pas non plus intéressé par un scooter, moyen de transport qu’il ne semble pas trouver suffisamment digne alors que des ingénieurs de la marque auraient travaillé sur ce type de proposition alternative. Lui, ce qu’il privilégie, c’est le vélo. Le vélo électrique bien entendu. Il déclare même que Tesla devrait en faire un. Une histoire de temps sans doute.

Via Leftlane

Illustration : Tesla

Poster un Commentaire

52 Commentaires sur "Tesla : bientôt un vélo électrique ?"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
Vincent
Invité

Attention.. scooter en anglais signifie trottinette, et non pas scooter comme défini ‘chez nous’

panama
Invité

Yup !

koko
Invité

Et pourquoi pas un vélo relié au supercharger ?
Énergie verte garantie 🚴‍♂️
Combien de jours faut il pédaler pour recharger les 98kwh de la model s ?

Thibaut Emme
Admin

Avec un peu d’entraînement, on peut développer « facilement » 400 W de puissance (environ 40/45 km/h pour un cycliste de 80 kg).
Donc en pédalant ainsi pendant 8h d’affilé, on peut recharger 3,2 kWh. Pour les 98 kWh, un bon mois à pédaler 8h par jour, tous les jours, et c’est bon ! 😀

ART
Invité

Visiblement, c’est aussi le délire ici !!

Pierre
Invité

@Thibaud
400 W est la puissance que peut développer un très bon courreur pendant environ 30 minutes… Au delà on est dans le domaine du (très) probable dopage. (Cela doit faire un certain temps que tu n’a pas fait de vélo à 45 km/h de moyenne sur une journée). Absolument aucun humain ne peut effectuer un travail de 3.2 kWh sur une journée…
Pour info: https://www.agoravox.fr/culture-loisirs/sports/article/puissance-et-performance-en-159520

Thibaut Emme
Admin
Etude sur les ascensions… Mais, prenez 200W si cela vous chante. Cela ne change RIEN à la conclusion du calcul qui est que le plein d’une voiture électrique correspond à des semaines à vélo. Ou comment s’attacher à un détail sans voir le fond du problème… Et il n’y a pas que les VE. Déplacer plus de 2 tonnes dont 75 kg de barbaque utile, c’est inepte ! En gros une voiture comme l’e-tron fait 2400 kg, avec 700 kg de batterie. Même en supposant qu’elle va embarquer une famille et des bagages, en gros il y en aura pour… Lire la suite >>
Pierre
Invité

J’avais bien compris le message… Je suis même le premier à le divulguer! Simplement, on est -même initié- enclin à se croire plus puissant que l’on est (c’est la même chose pour les énergies renouvellables, tant de gens pensent que l’on peut faire avancer une voiture avec des panneaux sur le toit). Quand je sors 250W (env. 1/4 heure) en test d’effort chez le cardio, il me dit que j’ai le record du cabinet! => 3.2kWh cela revient à lever 117’400 fois 10kg, ce qui assure une bonne nuit à la fin de la journée (ou pas…).

Pierre
Invité

10kg à 1 mètre de haut…

Will
Invité
S’ils avaient voulu être un peu plus pédagogues avec le compteur Linky, ils auraient mis des infos de ce genre (équivalent en pédalant etc). Quand on voit qu’un pistard arrive à peine à faire griller un toast (en développant 700W je crois) et qu’il est complètement rincé après ça, on se rend un peu mieux compte de l’abondance énergétique qu’on a, et comme on devrait être un peu plus humble dans notre consommation. Ma bouilloire doit être une 1000 ou 1400W, ça chauffe pendant 1, 2, 3 minutes… je me fais un thé 4-5 fois par jour… alors qu’avec mes… Lire la suite >>
Christophe
Invité

https://www.youtube.com/watch?v=S4O5voOCqAQ
La comparaison de Thibaut est intéressante et démontre le gâchis énergétique à utiliser une voiture pour un certain nombres de trajets.

SGL
Invité

Après le 17 novembre, ça serait bien que les Français redécouvrent le vélo, Scooter, ou l’électrification est une solution pertinente pour ce mode de transport adapté pour les trajets quotidiens courts.

koko
Invité

Sur une sortie vélo, je fais 500 kJ par heure.
Soit 0,1389 kWh.. .
A ce rythme il me faut pédaler 705 heures !
29 jours pour recharger la Tesla.
Tout ça pour dire que la voiture électrique pour tout le monde, ce n’est pas la solution en l’état actuel des technologies.

SGL
Invité

…et avec une petite Twizy ?

lym
Invité

Cela va déjà plus dans le bon sens… Mais il faudrait sans doute pousser plus loin:
-Economiser une roue à l’arrière et que cela penche dans les virages: Allègement, largeur moindre possible, agrément accru en virage…
-Une vitesse permettant l’interurbain (multivoies autoroutières interdites au Twizzy actuel).
-Que cela ferme sur les côtés.
-Option remorque monoroue pour faire qq courses au besoin.

koko
Invité

Autre exemple parlant
Batterie du Galaxy s9, c’est 3000mAh soit 15 wh (alim de 5v).
Donc recharger une model s, c’est l’équivalent à la recharge de 6500 Galaxy s9 en terme de dépense énergétique.
On peut commencer à construire des centrales nucléaires si tout le monde veut rouler électrique !

Thibaut Emme
Admin
@koko : oui et non. On n’utilise pas une voiture de la même manière qu’un téléphone. On peut se lancer dans un calcul en moyenne. 15 000 km par an, soit avec 20 kWh/100 km (conso d’une Tesla ou de l’e-tron) 3 000 kWh sur 1 an. On va dire 4 000 devant être produits (pertes en ligne, pertes en charge, etc. avec 33% on est trèèèèès large. 35,9 millions de voitures dans le parc français. Soit 143 600 000 000 kWh = 146 TWh à produire pour les charger. En France, on surproduit 74 TWh en 2017. Surproduction que… Lire la suite >>
koko
Invité

Je ne vois pas pourquoi le raisonnement sur la simultanéité des recharges est idiot.

Thibaut Emme
Admin

Car actuellement, avec des VT, voyez-vous 36 millions de voitures arriver pile en même temps aux stations service ?

Actuellement, il reste 11 000 stations soit 1 pour 3264 véhicules. Les voyez-vous ces 3264 véhicules dans les stations tous en même temps ? 😉

why
Invité

surtout, que vu le temps de recharge, il y a un étalement de facto … Sauf à avoir 36 millions de bornes de recharge.
Ce qui pourrait arriver, si chacun a une borne à domicile, et se met à recharger tous les jours à la même heure..
Ce qui ne se produira sans doute pas car : tout le monde n’a pas besoin de recharger tous les jours, tout le monde ne rentre pas à la même heure, et il devrait être possible d’avoir des chargeurs pilotés..

koko
Invité
Je trouve cette vision extrêmement simpliste… D’un chaque hiver, il est question de surcharge de notre réseau électrique. Mais du moment qu’il s’agit de la recharge de véhicules électriques que des millions de foyer mettront en charge chaque nuit ce problème disparait comme par magie. De plus la distribution de l’électricité est un sujet délicat, on ne stocke pas les électrons comme des bonbons. Il faut en permanence adapter la production à la consommation, et dimensionner les infrastructures pour le transport (les lignes doivent être adaptées au flux d’electron qu’ elles sont susceptibles de transporter). Donc le raisonnement et les… Lire la suite >>
Thibaut Emme
Admin
Avez-vous remarqué que l’on ne parle plus de surcharge depuis au moins 2 ans ? En fait, chaque jour, RTE fait des prédictions/prévisions électriques. A quoi cela sert ? Eh bien comme vous le dites, on ne stocke pas les électrons (enfin si mais bon). Et donc toute surproduction est un gâchis. Donc, on prévoit, on analyse, on prédit la consommation. Mais cela arrive que les prédictions soient « justes justes ». Et donc on comme on connait un peu les gens,on leur donne qq conseils de prudence. Cela évite d’avoir à lancer les centrales thermiques, qui sont à peu près les… Lire la suite >>
SGL
Invité

95 % de recharge des VE se fait sur charge lente « à la maison » la nuit.
Pourquoi voulez-vous que cela change ?

koko
Invité

« Avez-vous remarqué que l’on ne parle plus de surcharge depuis au moins 2 ans ?  »

Ben objectivement … non
Et puis si on produit « tellement » d’électricité, pourquoi ne pas fermer Fessenheim ?
Et pourquoi on se demande comment rallonger la durée de vie de nos vieilles centrales nucléaires ?

Jc juncker
Invité

Sans oublier qu avec la canicule, nos centrales tournaient à plein régime. …

Thibaut Emme
Admin

Pourquoi ne pas fermer Fessenheim ?
Simple (si si) si on ferme Fessenheim maintenant, on n’étale plus son coût de construction et on se retrouve direct avec le démentèlement.
De plus, cela oblige à utiliser plus souvent les autres centrales pour maintenir les 70% d’utilisation.
Et donc cela renchérit l’utilisation du nucléaire.
C’est pour cela qu’EDF a négocié pour fermer Fessenheim une fois l’EPR lancé (ce qui maintient le potentiel de production).

ART
Invité

C’est en effet le cas très particulier de la France, merci Thibaut. J’aimerais bien lire les analyses sur d’autres pays….

Thibaut Emme
Admin
Je ne connais pas assez le réseau électrique d’autres pays. Mais, pour ceux que je connais un peu comme celui du UK, le pays a lancé le développement massif du « smart grid ». En gros le réseau électrique intelligent. Ceux qui ont des batteries stationnaires ou des voitures électriques peuvent s’inscrire sur un service (selon les opérateurs d’électricité) pour être payé pour recevoir l’énergie électrique en trop. La journée, il arrive qu’ils en produisent trop (solaire, éolien, etc.) et donc il faut stocker. Soit l’opérateur développe son propre réseau de batteries stationnaires, soit il fait comme cela. L’intérêt pour lui est… Lire la suite >>
SGL
Invité

…encore la légende du spectre d’avoir besoin de construire des centaines de centrale nucléaire… alors que le développement des VE peut aller de pair avec celle des ENR.

Christophe
Invité

On a bien mieux à faire que d’utiliser l’énergie produite par les EnR pour déplacer un guguss de 75 kg dans un mobile de 1,5 t en parallèle d’un ligne de TC.

SGL
Invité

@Christophe
Faut bien « donner » une alternative crédible au manque de TC, et une Twizy ou scooter élec suffit bien souvent.
Mais la mère de famille aura peut-être besoin de chercher les enfants et faire les courses après le travail. (pardon pour le cliché sexisme, le père peut faire de même.)

ema
Invité

parfois, les lignes de TC « parallèles » ne sont pas du tout parallèles au trajet du guguss de 75kg !

lym
Invité
Encore une fois, bouger un bus de 20T à la journée pour quelques rares places occupées en dehors de la foule des heures de pointe, le tout de plus en plus souvent sur des voies dédiées (cad totalement sous-occupées, mais payées par tout le monde. Une forme de subvention déguisée qui s’ajoute aux directes), n’a rien d’optimal. A part le métro dans les grandes villes (qui a en plus le bon goût de peu empiéter en surface) et les lignes RER les plus utilisées, il n’y a pas de TC économiquement (donc écologiquement, vu que les coûts sont largement énergétiques)… Lire la suite >>
Christophe
Invité
@lym Un bus de 20 t ! Les bus les plus courants (12 m) font 19 t en PTAC < 20 t mais pour cela il faut qu'il y ait 7,75 t de passagers. C'est bien d'affirmer des choses mais c'est mieux d'apporter la preuve. J'attends donc la preuve de la subvention des voies ferrées et des TC. Si SNCF réseau présente une dette c'est bien qu'ils ont emprunté pour construire les VF. Dette non reprise à ce jour par l'Etat. Pour les TC, la subvention dont tu parles est en fait le versement transport qui est l'héritage des "ramassages"… Lire la suite >>
Christophe
Invité

@lym
Un bus de 20 t !
Les bus les plus courants (12 m) font 19 t en PTAC < 20 t mais pour cela il faut qu'il y ait 7,75 t de passagers.
Donc si ils sont à 20 t, ils sont pleins !

Christophe
Invité

@lym
Si SNCF réseau présente une dette c’est bien qu’ils ont emprunté pour construire les VF. Dette non reprise à ce jour par l’Etat.

Christophe
Invité

@lym
Pour les TC, la subvention dont tu parles est en fait le versement transport qui est l’héritage des lignes de cars mises en place par Peugeot à Sochaux, Michelin à Monteferrand et Les Chantiers à St Nazaire. Il est apparu plus intéressant de mutualiser ensuite.

Christophe
Invité

@lym
A ce titre, tu devrais te pencher sur ce que ton entreprise verse au titre de ton salaire et calculer ce que cela t’enlève sur ta fiche de paye et revenir vers nous quand tu auras la valeur.

Christophe
Invité

@lym
Par contre pour la route pour que l’on ne puisse pas parler de dette et/ou de subventions, cela n’apparaît dans aucune comptabilité.
C’est bien pratique !

amiral_sub
Invité

il ne faut pas oublier que les recharges se font en immense majorité en HEURES CREUSES, quand les centrales tournent au ralentit.

SGL
Invité

Oui sachant que l’on a déjà payé les Suisses pour qu’ils nous consomment de l’électricité pour qu’ils puissent remplir leurs barrages STEP !!!
… Oui … Payer pour qu’ils nous consomment notre l’électricité ! 😯

Christophe
Invité

@amiral_sub et SGL
Si les centrales étaient au ralenti avec une trop puissance à consommer pourquoi cette nuit on a fait appel à du gaz ? Sachant que dans le même temps on faisait bien du stockage hydro
https://www.electricitymap.org/?page=country&solar=false&remote=true&wind=false&countryCode=FR

wizz
Membre
@christophe La nuit dernière, la France a produit un surplus d’électricité (la consommation 45GW était inférieure à la capacité des centrales nucléaires ainsi que les barrages sur fleuves). Et malgré cela, on a consommé du gaz pour produire de l’électricité. Et ça a l’air de t’étonner…. Prends donc du recul, regarde le contexte Par exemple, j’ai une usine sucrière de betterave. Je dois laver la betterave, découper, presser pour extraire le jus sucré. Il faut pour cela des machines et ça consomme de l’électricité. Mais ensuite, il faut cuire le jus, le concentrer pour obtenir du sucre. Pour cela, il… Lire la suite >>
Christophe
Invité
@wizz Non cela ne m’étonne pas, j’en suis conscient. Tu fais juste la même erreur que les proVE, tu pars du principe que c’est le nucléaire et l’hydraulique qui sont en surplus et pas le gaz. Pourquoi ? Tu fais comme les proVE qui considèrent toujours que les EnR ne produisent jamais du surplus. Je te propose donc que quand il y a du surplus que tu attribues au nucléaire, on arrête les centrales nucléaires et on verra si tu as toujours du jus et si c’était bien elle le surplus. Les centrales à elles seules sont capables de couvrir… Lire la suite >>
koko
Invité

Si ENR =energie non renouvelables, la phrase « alors que le développement des VE peut aller de pair avec celle des ENR » ne veut rien dire !

ema
Invité

énergies renouvelables (EnR en abrégé)
https://fr.wikipedia.org/wiki/%C3%89nergie_renouvelable

SGL
Invité

Entendu @koko, j’utiliserai l’abréviation EnR par la suite.

aurel77
Invité

Et bientôt un aspirateur ! Lol ^^

nouh
Invité

Pendant tout ces messages, peu important mais faisant parti de notre liberté d’expression, les DataCenters tournent à fond et leur climatisation aussi!!! Le micro n’est rien dans l’affaire, mais s’en servir, oui…
Pas de panique, un simple message pour dire que notre société gaspille de l’énergie pas toujours dans des actions essentielles et moi le premier, alors un vélo sans être électrique ça ne gaspille presque rien………..

amiral_sub
Invité
l’hiver commençant à pointer le bout de son nez, la climatisation des datacenters ne tourne pas à fond. Pour info les entreprises ne sont pas stupides, elles placent leurs datacenters dans des régions où le refroidissement peut etre naturel. Ainsi Orange et EDF ont des datacenters géants en Normandie, équipés en « freecooling », et dont la chaleur est récupérée pour chauffer des bureaux et logements. Google et amazon par exemple installent des datacenters dans des pays nordiques et au plus près de barrages hydrauliques pour profiter du refroidissement et de l’électricité bon marché. Ces datacenters permettent entre autres à ce site… Lire la suite >>
Alex
Invité

Les velos sont fascinants, je vais en velo au travail, zero pollution et quasiment zero cout

wpDiscuz