Accueil Actualités Entreprise Renault : le Maroc et Posco pour contourner les taxes sur l’acier ?

Renault : le Maroc et Posco pour contourner les taxes sur l’acier ?

955
0
PARTAGER

Renault aurait demandé au sidérurgiste sud-coréen Posco d’entrer sur le marché marocain en vue de fournir de l’acier pour sa production automobile. C’est en tout cas ce que vient d’affirmer une source proche du dossier.

Diversifier les approvisionnements

Le groupe automobile aurait fait cette proposition au cinquième fabricant mondial d’acier au début 2018 dans le cadre de sa stratégie visant à diversifier ses sources d’approvisionnement. A l’heure actuelle, Renault dépend d’ArcelorMittal, le plus grand sidérurgiste au monde, pour la fourniture en acier.

Selon la même source, Posco aurait demandé à Renault de reporter les discussions des deux parties à ce sujet, précisant qu’il n’avait à l’heure actuelle aucun plan établi pour rentrer sur le marché nord-africain.

Posco pourrait néanmoins trouver intérêt à utiliser le Maroc comme une porte d’entrée pour ses exportations de produits d’acier en Europe. Le Maroc ayant signé un accord de libre-échange avec l’Union européenne, il pourrait ainsi s’affranchir de tarifs douaniers.

L’année dernière, Maghreb Steel SA a pour sa part demandé à Posco d’investir dans le fabricant marocain d’aciers plats et de fournir les technologies nécessaires.

Un porte-parole de Posco a confirmé que Renault avait émis une telle demande et que le groupe automobile l’avait examinée. Ajoutant toutefois que Posco n’était pas allé plus loin sur le dossier, compte-tenu des conditions de marché actuelles.

Guerre de l’acier

En juillet dernier, l’UE a annoncé qu’elle imposerait des droits de douane de 25% sur 23 catégories de produits en acier si les volumes importés dépassaient la moyenne des trois dernières années.

Ces mesures de sauvegarde provisoires – qui peuvent rester en place au maximum pendant 200 jours – visent à protéger l’industrie sidérurgique de l’UE d’une éventuelle hausse des importations générée par la mise en œuvre par les États-Unis de droits de douane sur les importations d’acier et d’aluminium. Bruxelles souhaite ainsi protéger la production européenne contre un détournement vers le marché UE des exportations d’acier normalement destinées aux Etats-Unis. Un tel surplus d’offre ne pouvant que faire baisser les prix et donc les bénéfices des sidérurgistes européens.

La Commission européenne prévoit de prendre une décision finale à ce sujet début 2019 au plus tard. Des mesures de sauvegarde définitives pourraient être imposées si toutes les conditions sont remplies.

Posco : un important  fournisseur de Renault

Selon les sources proches du dossier, Renault est le troisième client de Posco dans le secteur de l’acier automobile.
Renault Samsung Motors Corp. – dont le constructeur automobile français détient 79,9% du capital – utilise l’acier automobile de Posco pour 99% de la production automobile de son usine située à Busan, ville portuaire du sud-est de la Corée du Sud.

Sources : Yonhap

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Notification de
avatar
wpDiscuz