Accueil Salon de Los Angeles Los Angeles 2018 : Lincoln Aviator

Los Angeles 2018 : Lincoln Aviator

846
3
PARTAGER
Lincoln Aviator (2018)

Lincoln remplace finalement son mal-aimé MKT par un nouveau crossover 7 places, l’Aviator. Intercalé entre Nautilus et Navigator, il sera aussi disponible avec une toute nouvelle motorisation hybride rechargeable.

Ford prépare le renouvellement de l’Explorer, qui aura son pendant chez Lincoln avec l’Aviator. Mais comme tous les derniers modèles de la marque haut de gamme du groupe, il aura bien sa propre carrosserie avec une identité Lincoln qui va désormais au-delà d’une calandre chromée greffée sur une Ford. Ses rivaux ? Le futur Cadillac XT6, le Lexus RX450hL, le Volvo XC90 ou encore l’Audi Q7.

La découverte de ce nouveau Lincoln Aviator n’est pas une très grande surprise, tant le « concept » présenté au printemps dernier était proche du modèle de série. Le plus gros changement concerne la taille des rétroviseurs… Et l’implantation de la prise de recharge.

Car comme le concept, l’Aviator est donc proposé en version hybride rechargeable (avec prise à l’avant gauche). Une hybridation réalisée sur la base d’une association entre un V6 3.5 Turbo, une boîte automatique 10 rapports et une transmission intégrale. L’ensemble développe 456 ch et 813 Nm. La version non hybride reprend la même mécanique, sans le moteur électrique donc, pour 406 ch et 542 Nm. Notons le choix original de l’appellation de la version hybride. Point d’Aviator PHEV, Aviator Hybrid ou Aviator Plug-in. Il se nommera Aviator Grand Touring et gagne aussi des modes de conduite spécifiques, et reste compatible avec la présence de la troisième rangée de sièges.

Comme à son habitude, Lincoln décline ses finitions non pas autour de niveaux d’équipements, mais d’ambiance de couleurs et matières. L’univers Black Label se décline donc ici en « Flight », « Chalet » et « Destination ». Au chapitre des équipements, notons des sièges avant à 30 voies de réglages, un système audio Revel comptant tout simplement 28 haut-parleurs.

Outre les diverses aides à la conduite (caméra frontale qui aide la suspension pilotée à anticiper les irrégularités de la route, assistant de conduite en bouchons, aide à l’évitement d’obstacles, aide stationnement complète – frein, accélérateur, direction), l’Aviator inaugure chez Lincoln le remplacement de la clef par le smartphone. Le téléphone permet donc seul d’accéder au véhicule et de le démarrer, et stocke également les préférences du conducteur (sièges, climatisation, musique…). En cas de vol du téléphone, son autorisation peut être aisément annulée. Et on peut au contraire donner accès au véhicule, par exemple pour le prêter, si besoin. Et si la batterie du téléphone est vide ? On en revient au bon vieux clavier numérique typique de Ford qui reste présent dans le montant de la porte conducteur…

Ce grand crossover à 3 rangs de sièges devrait être l’année prochaine la première Lincoln produite en Chine par Changan-Ford.

Poster un Commentaire

3 Commentaires sur "Los Angeles 2018 : Lincoln Aviator"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
Adrien
Invité

On dirait vraiment le range Rover (le vrais) de profil.

zafira500
Invité

Je me disais la même chose. En tout cas, il n’est pas vilain ce SUV.

Fabi35
Invité

Petite coquille « Ses rivaux ? Le futur Cadillac XT6, le LEXUS RX450hL »

wpDiscuz