Accueil Actualités Entreprise Le Groupe Renault signe un partenariat avec Neoline

Le Groupe Renault signe un partenariat avec Neoline

813
20
PARTAGER
RENAULT Chargeur Partenaire NEOLINE

Le Groupe Renault vient d’annoncer la signature d’un partenariat avec la start-up nantaise Neoline.

Les assises de la mer se tiennent ces 27 et 28 novembre 2018 à Brest avec cette année pour thème l’innovation maritime. C’est dans ce cadre que le partenariat d’une durée de 3 ans entre Renault et Neoline a été annoncé.

La société Neoline a été fondée en 2015. Constituée sous la forme d’une SAS, elle est présidée par Michel Pery alors que sa direction générale est assurée par Jean Zanuttini. Elle développe des services à dimension industrielle de fret à la voile. Elle a conçu un démonstrateur navire-roulier commercial de 136 mètres de long et de 4 200 mètres carrés de voilure capable de réduire jusqu’à 90% des émissions de CO2 (comparé à un cargo traditionnel sur un trajet équivalent). Celui-ci recourt principalement à la propulsion éolienne. Ce navire, dont deux exemplaires doivent être construits, devrait être opérationnel d’ici à 2021 sur une ligne-pilote reliant St-Nazaire, la côte est des Etats-Unis et Saint-Pierre & Miquelon.

Une ligne opérationnelle en 2020 ou 2021

Ce partenariat s’inscrit dans la stratégie environnementale de Renault visant à réduire son empreinte carbone de 25 % entre 2010 et 2022, avec un objectif cible de 6% pour sa supply chain par rapport à 2016. A l’heure actuelle, près de 60 % du transport de pièces et de véhicules du groupe sont effectués par voie maritime.

Illustration : Renault

Poster un Commentaire

20 Commentaires sur "Le Groupe Renault signe un partenariat avec Neoline"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
koko
Invité

Ils vont mettre un autocollant « eco 2 » comme sur une clio dci et hop le tour est joué.
Le bateau ne pollue plus.
😆

greg
Invité

Ils préparent l´évasion par mer de Carlos Ghosn? 😀

ART
Invité

« capable de réduire jusqu’à 90% des émissions »

Curieux d’avoir plus d’informations sur les conditions réelles sur un trajet en mer… Parce que le « jusqu’à », si c’est comme les soldes…

SGL
Invité

Ça dépend des vents et des trajets, ça doit osciller de 0 à 90 %.
Remonter le vent, c’est souvent 100 % de thermique, mais dès que l’angle des alizés est favorable, on gagne vite des % « gratuit »

Fred21
Invité

Le juste à temps coute cher en pollution car il oblige à la vitesse de transport et la vitesse consomme.

Christophe
Invité

Il y en a qui réfléchissent et il y en a qui font : https://www.towt.eu/
Résultat un bol de café le matin bio et transporté à la voile est moins impactant qu’un bol de lait chocolaté classique.

koko
Invité

Je prends de la Ricoré au petit déjeuner,
Quelle est mon empreinte carbone ?
😀

ART
Invité

J’ose espérer que tu n’utilises pas de papier Christophe !!!

Christophe
Invité

Si du PQ recyclé !

koko
Invité

Avec les doigts, ça sauvera des arbres !

Christophe
Invité

Petit exercice : qu’est-il préférable :
– utiliser du PQ recyclé,
– utiliser ses doigts avec nécessité de bien les nettoyer ensuite et donc d’utiliser un max. d’eau ?

wpDiscuz