Accueil Politique « Gilets jaunes »: barrages à La Réunion, tir en l’air d’un conducteur

« Gilets jaunes »: barrages à La Réunion, tir en l’air d’un conducteur

1318
2
PARTAGER

Les esprits s’échauffent également à la Réunion, en cette journée du samedi 17 novembre, date de la manifestation des gilets jaunes.

Si les pouvoirs publics, les services de gendarmerie et de police redoutaient l’ampleur de la mobilisation et de possibles actes de violence de la part des manifestants,  il faut désormais compter aussi sur la colère des citoyens lambda contre les gilets jaunes. Comme en Haute-Savoie où le décès d’une manifestante est à déplorer, fauchée par une conductrice prise de panique.

Tir en l’air devant des gilets jaunes

Un automobiliste a ainsi tiré en l’air samedi devant des « gilets jaunes » mobilisés à La Réunion, où une vingtaine de barrages ont été recensés au total. L’homme « a été identifié et est actuellement recherché », a indiqué le ministre de l’Intérieur Christophe Castaner.

Préfecture et gendarmerie ont précisé que l’automobiliste avait utilisé un pistolet d’alarme, à Saint-Leu (au sud-ouest de l’île), occasionnant un « moment de panique ». Le conducteur a pris la fuite.

15 des 24 communes concernées par des barrages

Le mouvement s’avère être fortement suivi à La Réunion. Selon la la Direction régionale des routes, 15 des 24 communes de l’île sont concernées par des barrages. Ce qui, compte-tenu de l’aspect topologique du terrain ne doit pas faciliter les choses …

Les premiers blocages ont été installés très tôt samedi matin: le rond-point donnant accès à l’aéroport international à Saint-Marie a ainsi été bloqué dès 4 H 00 du matin.

Les passagers à l’arrivée et au départ ont dû marcher parfois deux kilomètres pour passer le blocage … on aurait pu espérer mieux comme cadeau de bienvenue …

Dans certains quartiers de Saint-Denis et de Saint-Benoit, des automobilistes sont restés bloqués parfois pendant plus d’une heure.

42 % de la population sous le seuil de pauvreté ….

Un élément de taille pour expliquer cette forte mobilisation : 42% de la population vit sous le seuil de pauvreté à La Réunion. Dans un tel contexte, les sujets de la mobilisation contre les hausses de prix des carburants et la baisse du pouvoir d’achat, rencontrent une grande adhésion.

… Mais un projet de route pharaonique ….

Le contraste est d’autant plus grand que le président (LR) du conseil régional de La Réunion, Didier Robert a lancé fin 2013 le chantier titanesque de la  « Nouvelle Route du Littoral ».

Le projet de la NRL prévoit la construction d’une 2×3 voies sur la mer en viaduc, avec grand renfort de digues. Objectif affiché : s’éloigner de la falaise alors que des éboulements parfois mortels s’ y produisent régulièrement, au pied de la route actuelle.

Alors que presque la moitié de la population vit donc sous le seuil de pauvreté … le  montant prévu des travaux est de l’ordre d’1,66 milliard d’euros …. pour une route longue de 12,5 kilomètres, soit 133 millions d’euros du kilomètre …

 Ce qui en fait « la route la plus chère du monde ».

Un coût  à comparer aux 6 millions que nécessitent en moyenne un kilomètre d’autoroute.

La chambre régionale de compte a d’ores et déjà annoncé un surcoût d’environ 300 millions d’euros.

Elisabeth Studer avec AFP

Poster un Commentaire

2 Commentaires sur "« Gilets jaunes »: barrages à La Réunion, tir en l’air d’un conducteur"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
miké
Invité

il y’a aussi eu des tirs a Montpellier. et pour moi c’est autrement plus grave que des cowboys facho-liberaux soit armés et se permettent ce genre de choses, plutôt que des gens manifestent leur colère.

CDA
Membre

Comme s’il n’y avait pas de « cowboys facho-liberaux » parmi les ‘manifestants’…

wpDiscuz