Accueil Constructeurs Corée du Sud : les taxes automobiles US menaceraient les liens militaires

Corée du Sud : les taxes automobiles US menaceraient les liens militaires

689
10
PARTAGER

Les tarifs douaniers automobiles entre Etats-Unis et Corée du Sud à l’origine des plus vives tensions ? Un influent député sud coréen vient de déclarer que Donald Trump sapait les liens diplomatiques et militaires entre les Etats-Unis et la Corée du Sud – pas seulement ses relations économiques – en menaçant d’imposer des taxes sur l’automobile. 

Hong Young-Pyo, chef du Parti démocrate au pouvoir à l’Assemblée nationale sud-coréenne, compte parmi les nombreux hommes politiques sud-coréens ayant exprimé leur colère et leur consternation devant l’éventualité que l’administration Trump puisse imposer de nouveaux tarifs douaniers après la renégociation par la Corée du Sud de son accord commercial avec les États-Unis.

« Cela apporterait un changement radical dans l’environnement du commerce, de la politique étrangère et de la sécurité avec des alliés des Etats-Unis, dont le Japon, l’UE et la Corée du Sud », a déclaré Hong, 61 ans, dans un entretien le 19 novembre dernier.

Ajoutant que « cela provoquerait certainement un choc et aurait un impact à long terme sur les marchés mondiaux et les relations diplomatiques avec des alliés clés. »

La Corée du Sud veut protéger ses constructeurs

Alors que Trump et son homologue sud-coréen, Moon Jae-in, ont signé la nouvelle version de l’accord en septembre dernier, il est peu probable que les députés sud-coréens le ratifient sans qu’un accord n’ait été trouvé pour que les constructeurs automobiles nationaux ne soient pas touchés, estime par ailleurs Hong.

Cela pourrait signifier qu’il soit nécessaire d’attendre février prochain pour voir le dossier bouger. Date à laquelle le Département du commerce US doit établir un rapport complet sur les conséquences pour la sécurité nationale des importations automobiles, destiné à Trump. Lequel justifie sa politique douanière par de tels arguments.

Propos du président sud-coréen moins conflictuels

Les commentaires de Hong contrastent avec les propos moins conflictuels du président Moon, qui a tenté de calmer les ardeurs tarifaires de Trump, tout en maintenant l’intensité de l’alliance militaire entre les deux pays.

Sources : Bloomberg

Poster un Commentaire

10 Commentaires sur "Corée du Sud : les taxes automobiles US menaceraient les liens militaires"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
Thomas
Invité

De pire en pire Trump, beaucoup d’Américains(surtout ceux qui ont des « liens » avec l’Etranger)ayant voté pour lui doivent ressentir des remords 🙄

PanzerALED
Invité

Pourquoi, quel est l’interet des États Unis de continuer à faire bénéficier à la Coree du Sud de tarifs douaniers déséquilibrés ?
Il n’y a guère que l’Europe pour accepter un tel état de fait, seule d’appliquer comme une bonne élève le est règles de l’OMC, alors personne et surtout pas’ les asiatiques ne les respectent ?

Ce n’est pas parce que tu n’aimes pas le personnage que sa politique économique n’est pas efficace (il suffit de regarder leur croissance et leur économie qui tourne à plein régime et ce ńest que le début avec la reindustrialisation du pays).

SAM
Invité

Sauf que comme le marché automobile japonais … le marché automobile coréen malgré de nombreux traités de libres échanges ne permet pas aux constructeurs étrangers d’y vendre à foison leurs autos. La Corée du Sud et le Japon aiment bien l’Europe et les USA pour écouler leurs stocks mais n’importent pas grand chose … le déséquilibre est flagrant!

lym
Invité
D’un autre côté, si les gens n’en achetaient pas ils arrêteraient d’en vendre! Les coréens c’est vraiment ce qu’a essayé de singer DS sans oser pousser aussi loin dans le « statutaire » comme ils disent en Asie (plus prosaïquement, le « compensateur de petit kiki » non démenti par la morphologie locale): Gros, moche, faux chromes à foison qui fait dire à une presse auto qui s’est toujours offerte au plus prêteur (des modèles « bien » essayés dans les articles) voir offrant (essais-vacances dans des lieux paradisiaques) que c’est « qualitatif »… Bon, autant on pourrait désormais s’inspirer de certains japonais (Mazda en particulier), mais les… Lire la suite >>
SGL
Invité

Rappelez-vous lors du concours pour leur futur avion de combat principal lors des confrontations du Rafale VS F-15K Américains… L’avion français était sorti vainqueur des choix des pilotes.
Mais le choix définitif fut, malgré tout, le F-15K pour ne pas froisser les Américains qui leur apportaient leur parapluie militaire.
Dorénavant, peut-être que le Rafale aurait plus de chance si le besoin se faisait ressentir !?

Bizaro
Invité

En même temps les USA veulent gentiment se désengager de la région. Cela leur fera des économies et la Chine aime cela .

Mais la perte d’influence aura surement des retombées économiques, le parapluie militaire coute mais rapporte aussi.

PanzerALED
Invité

Les Coréens du sud rechignent depuis les années 50 à payer pour le parapluie militaire américain alors qu’ils ont été incapables de se de se défendre seuls contre le Nord…
En revanche la Corée du Sub sait imposer les transferts de techno aux occidentaux (rappeler vous le TGV qu’on leur a vendu dans les années 80) pour pomper les idées .et protègent par du protectionnisme leur marche local. Voilà leur vision des échanges et seule l’Europe naïve et bonne élève qui consciemment creuse sa tombe en appliquant scrupuleusement les traités de l’Organisation mondiale d’un commerce….

wizz
Membre

les taxes automobiles américaines menaceraient les liens militaires entre la Corée du Sud et les USA!

alors le voisin du Nord, pour une fois, serait le plus grand supporteur de Trump, et attendrait impatiemment la rupture de ces liens militaires….

PanzerALED
Invité

Et puisque depuis les années 50 les Sud Coréens veulent la protection américaine sans la payer, ni faire des échanges commerciaux justes et dans transferts de techno, et bien qu’ils se défendent seuls et n’en comptent plus sur l’ONU (je rappelle qu’en plus des 50.000 GIs morts pdt la guerre de Corée, des militaires français sous bannière de l’ONU sont morts également… )

SGL
Invité

J’avais lu pour les pays du commonwealth… la France, je ne savais pas … Étonnant avec l’Indochine à la même époque et presque à « côté »

wpDiscuz