Accueil Salon de Genève Aurus sera au salon de Genève 2019

Aurus sera au salon de Genève 2019

1144
2
PARTAGER
Aurus Senat

Pour l’édition 2019 du salon de Genève, ce n’est pas un constructeur chinois qui compte faire sensation, mais un constructeur russe. La marque « officielle » Aurus y fera en effet sa première apparition hors de Russie.

Depuis quelques mois, Vladimir Poutine a abandonné sa Mercedes Classe-S blindée pour une toute nouvelle limousine russe. Une voiture officielle voulue par le Président, et conçue par le NAMI (Central Scientific Research Automobile and Automotive Engines Institute, NAMI d’après son nom en alphabet cyrillique), le centre national de développement automobile russe. La présence de la marque Aurus à Genève a d’ailleurs été officiellement annoncée non pas par le constructeur lui même, mais directement par le ministère de l’industrie…

Aurus exposera donc au salon de Genève en mars prochain. Il s’agira de la première sortie du territoire de la marque après sa présentation au salon de Moscou. Et bien entendu après les visites officielles du Président Poutine… Le stand de la marque montrera au public européen la berline Senat, ainsi que sa version Limousine. Le monospace Arsenal, ainsi que le SUV seront présentés ultérieurement.

Pas un mot à propos d’ambitions de commercialisation en Europe. Car si la marque entend rivaliser avec les prestigieuses marques européennes, elle se concentre pour l’heure sur son marché national. Les deux premières années de production de la Senat sont ainsi vendues

Poster un Commentaire

2 Commentaires sur "Aurus sera au salon de Genève 2019"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
SAM
Invité

Les milliardaires russes font vivre les banques britanniques et suisses … juste retour des choses si nos banquiers helvétiques en achètent quelques exemplaires …

gilles
Invité

Juste une pâle copie de Ghost ou d’une Phantom sans la classe, l’originalité des portes arrière à ouverture antagoniste, ni certainement la finition anglaise ou la technologie allemande. Bref, les chinois s’éloignent de la copie, mais les russes prennent le relais. Pas sûr que les nantis de ce monde soient attirés par cet ersatz

wpDiscuz