Accueil Audi Audi n’a plus d’hybride rechargeable au catalogue

Audi n’a plus d’hybride rechargeable au catalogue

1757
25
PARTAGER

Alors que les modèles hybrides rechargeables voient leur part de marché augmenter mois après mois, Audi décide de ne plus en avoir au catalogue.

Le WLTP a fait de nouvelles victimes. Déjà, le Q7 e-tron n’a pas survécu à ce nouveau cycle d’homologation. Désormais, on apprend que c’est l’A3 e-tron qui est retirée du catalogue et ne reviendra pas dans l’immédiat.

C’est assez paradoxal car le but supposé d’un hybride rechargeable est d’être « plus propres » et de passer haut-la-main les homologations. Oui, mais ça c’était avant WLTP. Avec ce nouveau cycle, fini la mascarade de NEDC. Ici, Audi aurait jugé trop coûteux selon le Journal de l’Automobile la mise en conformité de la motorisation. Surtout que l’A3 arrive « en fin de vie ».

Des véhicules pas si propres

En outre, ces modèles chez Audi peinent à se vendre. Quelques centaines d’unités de ci de là et des modèles peu mis en avant dans les concessions. Désormais, on devrait donc assister à une « période blanche » chez Audi, sans hybride rechargeable, jusqu’à la présentation de la nouvelle A3 attendue pour 2020. Pourtant l’A3 fut la première voiture de production Audi hybride rechargeable en 2014.

Evidemment, Audi a encore des modèles « plugin hybrides » en stock et ceux qui veulent absolument un Q7 ou une A3 e-tron pourront sans doute encore en trouver dans les prochains mois. Mais, pour Audi, la priorité est désormais l’électrification avec une vingtaine de modèles électrique ou hybrides rechargeables prévus d’ici fin 2020.

Illustration : Audi

Poster un Commentaire

25 Commentaires sur "Audi n’a plus d’hybride rechargeable au catalogue"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
Rickyspanish
Invité

« avec une vingtaine de modèles prévus d’ici 2020 »
20 modèles en à peine un an ?

Kaizer Sauzée
Invité

Mais où donc passent les marges énormes de ces véhicules « premiums » ???
Ils ont l’air encore plus à la ramasse que les français sur le sujet.
Leurs ventes ne sont pas prêtes de remonter…

amiral_sub
Invité

effectivement autant on peut comprendre que fiat n’aie pas les ressources pour se lancer, autant VW et consors pourraient. Un collègue souhaite acheter une premium allemande hybride. L’offre est … pathétique. Quant aux électriques, n’en parlont pas. On assiste à une rupture technologique avec les dinausaurus automobilis qui ne savent pas s’adapter. Ca me rappelle l’arrivée du smartphone qui a laissé sur le carreau le numéro un mondial Nokia, suivi du numéro un des organiseurs personnels palm pilot (sisi rappelez vous, c’était le top)

Lolo
Invité
@Kaiser 😉 j’ai quelques pistes: bonus, parachutes, dividendes, comptes off-shores, et dans une moindre mesure en provision pour les contentieux dus aux tricheries, et enfin quelques « miettes » en guise de primes pour le personnel : là effectivement on a du mal à voir concrètement la part destinée à « l’investissement » !?! On constate juste qu’ils stoppent en raison de la non-conformité de la partie thermique en glissant un petit « pic » envers la clientèle qui ne serait pas au rendez-vous ; c’est bien dommage car c’est pour moi la meilleur solution pour rouler moins cher et propre au quotidien tout en ayant… Lire la suite >>
wizz
Membre
-combien de km propre (élect) voudrais tu avoir dans ce genre de voiture? Cela donne une idée sur la capacité de la batterie à embarquer. -quelles seraient les performances minimales que tu souhaites avoir sous le pied lorsque tu roules en mode pas propre (thermique)? Au vu du surpoids précédemment, cela donnera une idée de la puissance du moteur thermique nécessaire -et enfin, quel serait le montant maximal que tu peux y mettre dans la voiture? Parce qu’en fonction de la capacité en mode électrique, de la performance en mode thermique, cela donnera un ordre de grandeur sur le prix… Lire la suite >>
Lolo
Invité
Je me baserai un peu sur ce qui existe déjà, 30 à 50 km d’autonomie en pure électrique, une puissance thermique + élec dans la moyenne des voitures 100% thermique (on doit être à 110 ch je crois) et un prix autour des 30 ou 35 000 euros. Si on utilise bien les aides du gvt et en imaginant un prix du baril qui au mieux stagne, je pense que le coût de possession et d’usage sur une durée moyenne de 7 ans doit être inférieur ou égal à une solution 100% thermique, c’est pour ça que ça me semble… Lire la suite >>
wizz
Membre
https://www.largus.fr/actualite-automobile/essai-peugeot-3008-12-puretech-130-allure-le-test-du-3008-essence-8153402.html 30000€, c’est le prix d’un 3008, juste pour un ordre de grandeur 50km d’autonomie. Disons le surpoids à 150kg (batterie, moteur élect, la gestion…) puissance cumulée élect+thermique = 110ch, on aurait disons 70ch en thermique. Dans toutes les hypothèses que rencontrera l’automobiliste, on peut raisonnablement citer les moments où la batterie ne peut pas fournir sa part de travail. La voiture se retrouvera alors avec comme seule puissance le moteur thermique. une 208 82ch, les gens disent que ce n’est pas un foudre de guerre une 208 68ch (avec le EB 1.0), c’est invendable et PSA les brade aux… Lire la suite >>
Lolo
Invité
Ok mais la comparaison entre une voiture dont la puissance est limitée en permanence et celle où peut être à un moment donné la partie élec ne fournira pas sa part (et encore dans quels cas d’ailleurs et à quel fréquence sur 1 année d’utilistion ?) n’est pas comparable pour moi. Pour aller au travail ou petits trajets (qui seront les trajets les plus courants) si on épuise à 100% sa batterie en tout élec on peut arriver à la maison quand même, et si on a des trajets plus longs et exigeant (mais plus rares) on ne déchargera jamais… Lire la suite >>
ART
Invité

Heu #osef

Jc juncker
Invité

Y a t il d autres hybrides qui sont stoppé à cause des nouvelles normes ?

Seb
Invité

J’en ai vu des mauvais , mais a part Alfiant qui peux se targuer de faire pire , ils sont proches d’un record chez Taudi 😂

wpDiscuz