Accueil WRX WRX – Allemagne 2018 : Kristoffersson signe sa 8e victoire d’affilée

WRX – Allemagne 2018 : Kristoffersson signe sa 8e victoire d’affilée

418
0
PARTAGER

Johan Kristoffersson remporte sa 10e épreuve de la saison (sur 11) à Estering. Les courses ont été marquées par quelques accrochages « virils ».

Le world rallycross WRX pose ses valises en Allemagne, à Estering. La piste du weekend est courte (925 m), avec des rails très proches. De plus cette année une poussière importante rajoute à la difficulté.

En qualifications, Kristoffersson n’est pas si impérial que cela. Cela n’empêche pas de terminer 1er des qualifs, mais il a dû s’employer. Il termine juste devant Bakkerud qui revient bien depuis son passage chez Audi cette saison. Timmy Hansen est 3e, devant Ekström, Solberg, Grönholm, Kevin Hansen, Loeb, Marklund, Eriksson, Baumanis, et Larsson dernier qualifié. Deux des pilotes du GCK passent en demi. Pas le patron, Guerlain Chicherit, 13e.

En 1ère demi-finale, on aura donc Kristoffersson en pole devant Hansen, Solberg, K. Hansen, Marklund et Baumanis. En 2nde demi-finale, Bakkerud sera en pole, devant Ekström, Grönholm, Loeb, Eriksson et Larsson.

Demi-finale #1 : Timmy Hansen fait n’importe quoi

Kristoffersson s’envole parfaitement. Timmy Hansen se rate et Solberg lui fait l’intérieur. Kevin Hansen passe par l’extérieur et évite le carton de son grand frère. En effet, Timmy balance la Megane de Marklund. Il l’a tapé plusieurs fois et le troisième pilote du GCK finit dans le mur.

Devant Kristoffersson devance Solberg et Kevin Hansen. Baumanis, pris un peu dans l’accrochage Hansen/Marklund est à 5 secondes derrière. Kevin Hansen passe par le joker et ressort 3e. Il se dirige vers la finale. Kristoffersson passe par le joker et ressort juste derrière Solberg qui passe par le joker dans le dernier tour.

Au final, Kristoffersson l’emporte devant Solberg, Kevin Hansen. Baumanis est 4e, Timmy Hansen 5e devant Marklund. Franchement, pour un pilote qui se plaint toujours des « tassages » des autres pilotes (dont Ekström), Timmy Hansen a fait « du sale » aujourd’hui.

Demi 2 : Loeb tassé, Ekström revient en forme

Les deux pilotes EKS sont en première ligne. Très bon départ de Ekström et encore plus de Grönholm. Loeb se fait pousser sur l’extérieur et Eriksson le passe. Grönholm a sans doute un souci car il perd deux places en quelques hectomètres. On a Ekström devant Bakkerud, Eriksson et Loeb.

Loeb cherche l’ouverture et dans le 5e tour il passe à l’intérieur. Eriksson le tasse contre le rail. La suspension avant gauche de la Peugeot est ouverte. C’est l’abandon. Un peu viril le tassage d’Eriksson, au moins autant que celui de Hansen sur Marklund. Devant, Ekström l’emporte sur Bakkerud et Grönholm.

Finale : inhabituel drapeau rouge

Kristoffersson et Ekström sont en première ligne. Kristoffersson a l’avantage de l’intérieur pour le premier virage. Derrière Bakkerud et Solberg sont côté à côté. Derrière Grönholm et Hansen tenteront crânement leur chance face à ses monstres.

Excellent départ de Solberg. Mais, ce dernier est poussé et file trop au large. Bakkerud s’infiltre à l’intérieur de Kristoffersson ! Il est en tête. Solberg passe par le joker pour cravacher avec une piste libre.

Kristoffersson repasse au second tour à l’intérieur de Bakkerud. Le champion 2018 reprend la tête. Ekstrôm pour sa part dépasse Grönholm. Hansen a méchamment tapé. La 208 est éclatée à l’avant. Visiblement, il passe trop près du rail dans le virage 4 ce qui l’envoi dans la barrière le virage d’après.

Drapeau rouge ! C’est rare, très rare. On repart pour une course complète car on n’a pas parcouru les 3/4 de la finale. Enfin presque complète car Hansen ne repart pas. Et on ne complète pas la grille par le « lucky loser » (meilleur 4e de la finale) comme on le fait habituellement s’il y a un absent en finale.

Finale #2 : Kristoffersson évidemment

On se replace dans le même ordre que la première finale. C’est Ekström qui en profite en retrouvant la première ligne. De nouveau Solberg s’élance très bien, mais il décide de ralentir un peu pour croiser derrière Ekström. Malheureusement pour lui, Bakkerud fait l’intérieur et le pousse. Bis repetita pour Solberg.

Devant, Kristoffersson ne s’est pas fait piéger cette fois-ci. Solberg prend le joker à la fin du 2nd tour. Il ressort devant Grönholm qui est déjà passé par le joker. Étonnamment, Solberg n’est pas rapide. Bakkerud en profite et passe par le joker. Il ressort devant le champion WRC 2003 et peut viser le podium.

Devant, Kristoffersson a creusé l’écart sur Ekström. Ah Solberg abandonne, moteur fumant. Voilà pourquoi il était lent. Le drapeau rouge a été « fatal » à la VW de Solberg. Kristoffersson l’emporte devant Ekström et Bakkerud.

PositionPilote
1.Johan KRISTOFFERSSON
2.Mattias EKSTRÖM
3.Andreas BAKKERUD
4.Niclas GRÖNHOLM
5.Petter SOLBERG
6.Kevin HANSEN

Classement pilote

Que dire ? Simplement que Kristoffersson est énorme cette saison. Seul Loeb a réussi à le priver d’un grand chelem. 311 points en 11 épreuves ! 28,27 points de moyenne. Quand on sait qu’un weekend de course apporte 30 points ! Imaginez la domination.

Derrière, le champion 2016, Mattias Ekström prend une option sur la place de dauphin. Mais, Bakkerud n’est qu’à 4 petits points et Solberg à 7 points. Loeb de son côté perd gros avec son tassage dans le rail. 23 points de retard pour le pilote Peugeot. C’est mathématiquement possible de prendre la 2nde place, mais il faudrait une sacré déveine pour les 3 pilotes devant lui.

PositionEquipePointsPénalités
1Johan KRISTOFFERSSON Volkswagen Polo R311
2Mattias EKSTRÖM Audi S1228
3Andreas BAKKERUD Audi S1224
4Petter SOLBERG Volkswagen Polo R221
5Sébastien LOEB Peugeot 208205
6Timmy HANSEN Peugeot 208177-30
7Niclas GRÖNHOLM Hyundai i20142
8Kevin HANSEN Peugeot 208128-15
9Janis BAUMANIS Ford Fiesta88
10Timur TIMERZYANOV Hyundai i2077

Classement équipe

Le titre par équipe est aussi attribué. En effet, PSRX, la structure de Petter Solberg, ne peut plus être rejoint par EKS, la structure de Ekström. Peugeot ne peut plus espérer la 2nde place et devra se contenter du podium.

PositionEquipePoints
1.PSRX Volkswagen Sweden532
2.EKS Audi Sport452
3.Team Peugeot Total382
4.GRX Taneco219
5.GC Kompetition134
6.Olsbergs MSE67

Dernier weekend de course, le 24 novembre 2018 en Afrique du Sud pour la manche au Killarney International Raceway.

Illustration : WRX

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Notification de
avatar
wpDiscuz