Accueil Ford WRC : Ogier écrirait-il sa légende ?

WRC : Ogier écrirait-il sa légende ?

1255
5
PARTAGER

Début octobre, en Grande-Bretagne, Sébastien Ogier et Julien Ingrassia décrochaient une 44e victoire en carrière. Le quintuple champion du monde français serait-il en train d’écrire sa légende ?

Le rallye de Grande-Bretagne aura-t-il marqué un tournant dans la dernière ligne droite du championnat du monde des rallyes 2018 ? On le saura à l’issue de la campagne qui ne compte plus qu’une seule manche. En Espagne, le week-end passé, le duo a effectué une nouvelle bonne opération en terminant deuxième derrière Loeb-Elena et Citroën mais devant Neuville et Tänak. Finalement, Ogier a repris les commandes du championnat.

Durant les deux dernières courses, Tänak (Toyota) semblait encore parti pour prendre le meilleur. La fin ne lui fut dans chacun des cas guère favorable. Neuville (Hyundai) quant à lui, alors qu’il était leader du classement provisoire depuis plusieurs rallyes, a fait part d’une certaine fébrilité.

Une configuration inédite

Si l’on fait exception de l’an passé, Ogier avait souvent eu l’avantage d’une monture supérieure à celles des autres, à l’exception notable de ces équipiers. Mais l’auto avait été développée sur mesure par lui-même. L’an passé, au volant d’une voiture semi-privée, il avait réussi l’exploit de terminer devant les usines. Répétera-t-il cet exploit une deuxième année de suite ? Cela avant de terminer sa carrière en rouge au volant d’une Citroën C3 qui peut, bien conduite, manifestement jouer le championnat.

Une chose semble certaine : sa gestion de la pression, des enjeux et de la fin de ce championnat – évidemment excellement secondé par Ingrassia – fait des merveilles, le tout dans le baquet d’une voiture mainfestement inférieure à la référence actuelle Toyota. Sébastien Loeb, en fin connaisseur, ne s’y est d’ailleurs pas trompé. C’est ainsi que l’on écrit sa légende. Il ne manquait en effet peut-être qu’une telle fin de championnat, dans de telles circonstance, pour faire d’Ogier une légende. Vivement l’Australie.

Photo : WRC

Poster un Commentaire

5 Commentaires sur "WRC : Ogier écrirait-il sa légende ?"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
starter
Invité

Ce titre d’article est curieux… Je ne suis pas fan d’ogier, mais ça n’est pas donné à tout le monde d’être 5 fois champion !!! c’est déjà énorme, je pense que ça « légende » est déjà bien écrite depuis un moment déjà. Si son ainé n’avait pas été champion 9 fois, il serait beaucoup mieux considéré.

salociN
Invité
C’est pas juste le titre qui est curieux, c’est tout le fond de l’article. « pour faire d’Ogier une légende » > Dire qu’avec 5 titres on est pas déjà une légende, c’est sous-entendre que tous ceux qui ne sont pas arrivés à ce niveau sont des guignols, donc. Sympa ! « Ogier avait souvent eu l’avantage d’une monture supérieure à celles des autres. » > OK, donc vu comme ça, les 9 titres de Loeb n’ont aucune valeur. Si même le seul au monde qui a plus de 5 titres n’est même plus une légende, faudrait donc revoir les critères de légendabilité. « Mais… Lire la suite >>
Thibaut Emme
Admin
Je pense qu’Antoine fait une distinction entre un pilote déjà dans l’histoire du rallye et un pilote légendaire, c’est à dire, le Top ou le top 2 de l’histoire. Pour faire un parallèle avec la F1, certains osent se demander si un Vettel 4 fois champion du monde est légendaire ou pas. Ou si Hamilton avec ses désormais 5 titres est aussi légendaire que Fangio qu’il a rattrapé niveau titre. Un peu comme certains se demandent si Ogier est supérieur à Loeb malgré un nombre de titre inférieur 🙂 Ogier est historique depuis son premier titre. Les pilotes titrés sont… Lire la suite >>
labradaauto
Invité
NON! LE TITRE est PARFAIT ! Le sport est AVANT TOUT UNE HISTOIRE HUMAINE! Une bonne auto ne suffit pas en rallye ! Nous avons en France 2 champions du monde qui s’appellent SEBASTIEN ! En passionné de mécanique pure, de tuning mécanique, j’efface tout dans ma pensée pour valoriser les équipages avant tout, je répète! Il faut revenir aux fondamentales; je relisais encore ce matin l’histoire de Louis Meznarie , préparateur moto, qui sous la pression de gens comme Gérard Larousse ont fait de la NSU de Darniche, puis des Porsche ensuite un grand nom préparateur du sport automobile.… Lire la suite >>
Rsa02
Invité

Ogier revient bien. Mais de là à dire que Neuville a été fébrile … une faute en Angleterre. En Espagne, il perd une place pour une crevaison dûe à une pierre ramenée sur la trajectoire. Ogier a fait des petites fautes aussi. Mais les deux sont restés très calmes justement. La meilleure voiture, c’est Tanak qui l’a sur cette moitié de championnat. Tanak a aussi de la malchance, sinon, il serait champion cette année.

Que ce soit Ogier ou Neuville champion, ce sera autant mérité.

wpDiscuz