Accueil Tesla Tesla : nouvelle puce pour l’Autopilot

Tesla : nouvelle puce pour l’Autopilot

735
6
PARTAGER

Bonne nouvelle du coté de Tesla ! Le constructeur va modifier le cœur de son système Autopilot en y intégrant une nouvelle puce beaucoup plus performante. Permettant d’offrir des fonctionnalités accrues.

Développement interne Tesla

Le patron de Tesla, Elon Musk vient d’indiquer sur Twitter que le constructeur allait bientôt déployer sur ses véhicules sa propre puce d’intelligence artificielle. Ce qui lui permettra de ne plus dépendre de solutions extérieures à l’entreprise.

Si à l’heure actuelle, Nvidia fournit Tesla dans le domaine, via des solutions dédiées, le constructeur a créé en 2015 une division propre en vue de développer un composant spécifique.

Cette nouvelle puce permettra de gérer les nombreux capteurs du service Autopilot permettant d’assurer les fonctionnalités de conduite autonome.

Performances optimisées dans un délai de 6 mois

Elon Musk, a indiqué sur Twitter que la nouvelle puce serait intégrée dans les véhicules d’ici six mois. Elle devrait – selon lui – apporter des performances optimisées entre 500% et 2000% par rapport à la génération actuelle. On ne demande qu’à voir.

Les nouveaux véhicules produits intégreront d’entrée le nouvel élément. En ce qui concerne les véhicules d’ores et déjà en circulation, Tesla proposera une mise à niveau gratuite avec installation du nouveau composant pour les véhicules avec l’option de conduite autonome intégrale activée.

Optimisation du traitement des données des capteurs

Pas de modification prévue en ce qui concerne les capteurs eux-mêmes, c’est le traitement des flux de données émises par ces derniers qui sera optimisé.

La version 9 du software Tesla  permettra en effet d’offrir de nouvelles fonctionnalités  à l’Autopilot. Ce dernier pourra désormais suivre les véhicules et autres objets tout autour de la voiture, ce qui signifie qu’il fera un meilleur usage des 8 caméras situées tout autour de la voiture, et non pas uniquement celles qui sont à l’avant. Ce qui implique toutefois de s’appuyer sur un réseau neuronal plus vaste …. et donc de disposer d’une puce aux capacités accrues, afin de pouvoir supporter la charge occasionnée par le traitement de cette nouvelle masse d’informations. Son développement en interne permettant de se caler aux plus près des besoins spécifiques de Tesla.

Sources : Tesla

Crédit Illustration : Tesla

Poster un Commentaire

6 Commentaires sur "Tesla : nouvelle puce pour l’Autopilot"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
Bizaro
Invité

Donc les modèles actuels n’ont pas cette puce.
Parcontre un acheteur de Tesla Model 3 peut payer 5000$ pour avoir l’autopilote amélioré, et delà repayer 3000$ pour l’option vehicule autonome.
Car Tesla affirme a déjà installé tous les capteurs adéquat sur votre auto.

L’option véhicule autonome n’est pas activé tout de suite et sera en fonction lorsqu’elle sera finie d’être conçue et lorsque la loi le permettra.

Bref l’acquéreur achète une option dont il ne pourra jamais se servir, car finalement tout le hardware n’est pas vraiment installé dans son auto.

The Stig
Invité

Sisi, le hardware est déjà installé… c’est le soft qui est encore en cours de développement et de validation.

Will
Invité

Donc ils sont certains que le hardware installé est suffisant ? Qu’ils n’auront pas à installer un nouveau lidar ou autre pour peaufiner la conduite autonome ? Si c’est vraiment le cas c’est cool, hâte de voir ça.

Bizaro
Invité
Oui c’est exactement ce que Tesla dit, tous leur véhicules ont déjà tout le matos à bord. Mais en parallèle l’article annonce : « Cette nouvelle puce permettra de gérer les nombreux capteurs du service Autopilot permettant d’assurer les fonctionnalités de conduite autonome. » Même si cela ne veut pas dire explicitement que l’actuelle ne le peut pas, c’est quand même sacrément sous entendu. C’est pas clair. Mais si on lit le dernier paragraphe, c’est clair qu’il faut une nouvelle puce plus performante pour traiter toutes les informations des capteurs, et que l’auto soit autonome. Donc la puce actuelle ne tiendrait pas… Lire la suite >>
Georges
Invité

« Propre puce d’intelligence artificielle », bref un micro processeur qui n’a rien d’intelligence artificielle.

Thibaut Emme
Admin

@Georges : Si. La puce NVidia actuelle et la prochaine « propre » puce, intègre tout un tas de routines d’IA pour éviter de faire les calculs et autres traitements au niveau logiciel.
Cela permet d’accélérer les traitements et de décharger les ingés logiciels de pas mal de code.
Un peu comme un GPU (graphique) ou autre.
Certes, désormais les processeurs intègrent des GPU, des routines son, etc. mais pas d’IA.

https://www.leblogauto.com/2018/01/2018-baidu-ubervolvo-vw-choisissent-nvidia-xavier.html

wpDiscuz