Accueil Mercedes Mondial Paris 2018 Live : Mercedes Classe-B

Mondial Paris 2018 Live : Mercedes Classe-B

1397
17
PARTAGER
Mondial-Paris-2018-Live_Mercedes-Classe-B_front

Au Paris Motor Show 2018, Mercedes amène plusieurs nouveautés dont la nouvelle Mercedes Classe B. De monospace, elle glisse doucement vers la berline haute.

Le segment du monospace se fait peu à peu déserter par les constructeurs. Mercedes continue d’y croire, mais bouge un peu les codes de sa nouvelle Classe B. Oh visuellement, la nouvelle Mercedes Classe-B reste haute. Mais, l’arrière est plus dynamique.

Pour le reste, on est dans le style actuel de la marque à l’étoile. Notamment, pour ce qui est de l’avant avec la grande calandre béante. Un sacré air de Classe A non ? Au centre trône toujours le gros logo (pratique pour cacher les radars…). Ici, la calandre est à double barrette chromée. Avec des feux arrières plus fins, plus horizontaux, et surtout un hayon creusé dans sa partie basse, la Mercedes Class-B perd ce côté « gros bébé joufflu » à l’arrière.

On cherche la modularité…

A l’intérieur, là encore on est chez Mercedes. A n’en pas douter ! L’immense (double) écran sert à la fois d’info-divertissement, et se prolonge pour afficher les compteurs et autre informations pour le conducteur. Autre point commun des intérieurs Mercedes, les aérateurs (clinquants). A noter que l’intérieur bi-ton crème et gris-clair est très flatteur. Les parties « laquées » sont, évidemment, salissantes comme vous pouvez le constater.

De visu, l’impression est positive et on perçoit un placement un peu différent de la Classe B. « On passe peu à peu du monospace à la berline haute. Classe-A pour les jeunes dynamiques, Classe-B pour les plus âgés, mais sans recherche particulière de fonctionnalités arrière. Le style est de plus en plus « berlinisant » ». On notera tout de même une banquette coulissante. Mais, cela reste « basique » comme modularité. Reste à voir comment sera accueillie cette nouvelle Mercedes Classe-B dévoilée au Paris Auto Show.

Côté informations

Les premières livraisons de la nouvelle Mercedes Classe B auront lieu en février 2019. Pour le démarrage, elle dispose de deux moteurs 4 cylindres essence de 136 et 163 chevaux. L’offre sera complétée par 3 diesel 4 cylindres de 116, 150 et 190 chevaux. Les deux moteurs essence, et le « petit » diesel seront avec une boîte double embrayage automatisée à 7 rapports. Les deux « gros » diesel ont droit, eux, à une DCT à 8 rapport. Pas de boîte manuelle.

A noter qu’une transmission 4MATIC aux 4 roues est prévue, de même que d’autres moteurs. Le réservoir est de 43 litres (seulement ?), mais une option permet de passer à 51 litres pour certaines motorisations. Côté malus, cette nouvelle Classe B pourrait n’avoir que le diesel de 116 chevaux non touché. En effet, les émissions non encore homologuées et calculées selon la méthode « NEDC corrélé » donne des émissions entre 116 et 129 g pour les essences et les deux « gros » diesel.

Illustration : Leblogauto.com

Poster un Commentaire

17 Commentaires sur "Mondial Paris 2018 Live : Mercedes Classe-B"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
twruit
Invité

certes pas trop moche, par rapport à l’immonde bmw série 2 active tourer,ce monospace est très loin du magnifique scénic.

Ozz
Invité

Pour moi elle a le même défaut que la précédente : une silhouette de monospace avec un « museau » situé trop bas. Résultat, on dirait qu’elle coule vers l’avant.

SAM
Invité

@Ozz … Parce que c’est plus un gros restylage qu’une réelle nouveauté …

wizz
Membre

une silhouette de monospace avec un « museau » situé plus haut, moins plongeant, ça resterait à l’horizontale jusqu’à l’avant, puis plonger à la verticale

c’est possible, mais ça deviendrait alors un SUV

wizz
Membre

https://s3-eu-west-1.amazonaws.com/photo-ref-carboatmedia-fr/UEVVR0VPVA==/MzAwOA==/c02f9de3c2f3040751818aacc7f60b74/f55c124f2fa0e62ea9e8b65c434a7e5a.png
une silhouette de monospace, avec un museau bas, avec le capot qui plonge donc

https://images.caradisiac.com/images/3/2/5/0/113250/S0-essai-peugeot-3008-2-0-bluehdi-150-plus-aucune-raison-d-acheter-allemand-399305.jpg
puisque le museau est cette fois ci plus haut placé, alors le capot n’a pas besoin de plonger, reste à l’horizontale.
et puis quelques traits, angles vifs virils, et voilà comment on fait un SUV

bref, cette Classe B est très bien comme elle est, surtout pas modifier, surtout pas modifier son museau….

Scal
Invité

Globalement, c’est un segment sur lequel le premium (Mercedes, BMW, Audi ne s’y risquant pas) ne s’en sort pas. Les généralistes, français en tête, proposent infiniment mieux.

SGL
Invité

Cela sent le gros restyligne à plein nez.
Car pour investir maintenant dans le monospace, le temps est révolu.

MINI_Stig
Invité

« Ceinture de caisse plus basse » -> en fait je ne pense pas car cette « nouvelle » Classe B ne semble qu’un gros restylage, les vitres de portes sont identiques à la précédente, le pare-brise aussi à priori.
Mais la nouvelle Classe A n’est pas si nouvelle non plus… !

SGL
Invité

La plateforme MFA n’est pas totalement nouvelle ?

MINI_Stig
Invité

La Classe A va plus loin dans les modifs (on va dire comme la nouvelle C3 par rapport à la 208), bien que l’A35 AMG récupère même l’aileron de l’A45… mais la Classe B ici c’est bien plus simple, un peu comme la Golf 6 par rapport à la 5.
D’ailleurs on voit bien l’économie sur le hayon avec la vitre qui ne va plus sur les cotés jusqu’aux bords mais laisse un bout de tôle pour modifier grossièrement la forme, ça me rappelle le bricolage qu’ils avaient fait avec l’arrière de la CLC par rapport à la C Coupé Sport…

wpDiscuz