Accueil Jaguar Et si Jaguar se spécialisait dans les électriques?

Et si Jaguar se spécialisait dans les électriques?

601
8
PARTAGER
Essai Jaguar I-Pace (2018)

La Jaguar I-Pace est la première voiture électrique, et ne sera pas la dernière. Au contraire même, puisqu’un plan visant à faire de Jaguar une marque 100% électrique d’ici 2026 est à l’étude.

Il se dit déjà depuis quelques mois que la prochaine XJ pourrait bien être uniquement électrique. Une façon de ne pas se positionner en concurrence frontale avec les Classe-S et Série 7 qui dominent le segment. Mais Jaguar pourrait bien aller plus loin. Et pour plusieurs raisons. La direction de Jaguar Land Rover étudie en effet actuellement un programme visant à faire passer la marque en 100% électrique sur la prochaine génération de véhicules.

Les deux berlines XE et XF seraient ainsi remplacées par un crossover électrique à l’horizon de leur remplacement en 2023, tandis que les E-Pace et F-Pace céderaient leur place en 2025 à la seconde génération de I-Pace en 2026. Ne resterait alors plus dans la gamme thermique que le prochain grand SUV J-Pace, pour une durée très limitée puisqu’il quitterait la scène en 2027. Sans doute lui aussi remplacé en électrique. Le tout sur la seule plateforme modulaire MLA, et sans doute en faisant appel à des batteries produites à proximité de Coventry par Hyperbat.

Un tel plan a plusieurs raisons d’exister. Il faut en premier lieu sauver Jaguar et lui trouver un territoire pour s’exprimer. Ses ventes sont en effet décevantes ces derniers mois, et la rentabilité n’est pas au rendez-vous. Une gamme électrique de 4 ou 5 modèles serait estimée à 300 000 unités annuelles, à des prix plus élevés que ceux pratiqués aujourd’hui.

Le second point majeur du plan serait de libérer Land Rover de la pression des émissions de CO2. Aujourd’hui, l’ensemble de la gamme des deux marques doit se conformer à un objectif de réduction majeure de ses émissions. Avec Jaguar à 0 g/km, Land Rover serait en capacité de continuer avec des moteurs thermiques hybridés. Le spécialiste du 4×4 voit en effet d’un mauvais oeil le changement des proportions de ses véhicules, et se pose des questions quand au franchissement de gués avec des véhicules électriques.

Poster un Commentaire

8 Commentaires sur "Et si Jaguar se spécialisait dans les électriques?"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
SGL
Invité

Bah, déjà, ils viennent de nous démontrer qu’ils sont déjà meilleurs dans le développement des VE que des V8.
😉
Au moins ils respecteront l’authenticité du savoir-faire de la marque.

titi
Invité

Effectivement…. reste plus qu’à les vendre. L’avenir nous dira ce qu’il en est de cette belle stratégie.

pierre
Invité

Jaguar a voulu s’attaquer aux gammes allemandes en les plagiant avec la XE et ses Suv……jusqu’à présent ça a largement échoué !
La qualité de construction bien inférieure aux références, un electronique pas toujours fiable et des styles (intérieurs et tableau de bord) bien fades ont eu raison de ce projet, et Jaguar reste à des niveaux de ventes faibles partout en Europe……
le changement de perspective actuel veut en faire un TESLA-Bis…..là encore pour s’attaquer à la référence de l’electrique qu’est Tesla…. il faut avoir de l’audace et un cran d’avance…..attendons pour voir…..!!!

Nicolas
Invité

Je trouve qu’on voit pas mal de SUV Jaguar.

Et j’ai vu mon premier I-Pace aujourd’hui.

Nicolas
Invité

« 0 g/km »

non, non et re-non !

La voiture électrique ne consomme pas 0g de CO2. Tout comme le chauffage électrique.

En France, les appels de pointes générés par les chauffages électriques (ou le branchement massif d’EV….) tous déclenchés en même temps à 17h sont assurés par les centrales thermiques (gaz et fioul) et les barrages.
Et le ratio energie primaire / finale pour l’electricité est de 2,6 !

Amiral_sub
Invité

C’est faux, la production d’électricité en France est decarbonnée à 95%. Les données sont publiques : https://www.rte-france.com/fr/eco2mix/eco2mix-mix-energetique

Thibaut Emme
Admin
@Nicolas : si d’un côté vous prenez la conso du puits à la roue, faites le aussi de l’autre côté 😉 Prenez 60 g de CO2/kWh (largement au-dessus de la valeur officielle FR). 20 kWh/100km (conso d’un SUV trop lourd pour être un VE…). Cela fait 1 200 g pour 100 km soit 12 g/km. Maintenant prenez la conso de la plus légère des voitures, et comparez 😉 Sinon pour le fameux « appel de pointe » qui serait compensé par des centrales fiouls, gaz…. https://www.rte-france.com/fr/eco2mix/eco2mix-mix-energetique Outil très intéressant surtout pour son historique. Et pour voir que c’est surtout l’hydraulique qui permet… Lire la suite >>
Invité

D’un autre côté, tous les constructeurs seront obligé, à l’avenir, d’être des spécialistes de l’électrique !

wpDiscuz