Accueil Hyundai Hyundai s’accorde avec Engie et Air Liquide dans l’hydrogène

Hyundai s’accorde avec Engie et Air Liquide dans l’hydrogène

1044
15
PARTAGER

Hyundai, premier constructeur automobile de Corée du Sud vient d’annoncer la signature à Paris d’un protocole d’entente (MoU) avec Air Liquide (producteur de gaz industriels) et le groupe énergétique Engie.
Objectif : promouvoir l’utilisation de voitures électriques à hydrogène et de stations hydrogène en France.

Déploiement de stations de distribution d’hydrogène

Les trois partenaires ont ainsi convenu d’oeuvrer en commun pour accroître la commercialisation de ce type de véhicules ainsi que les infrastructures hydrogène. La flotte bénéficiera ainsi d’une infrastructure déployée par ses partenaires Air Liquide et Engie.

Dans le cadre de la visite officielle en France de Moon Jae-In, le Président de la Corée du Sud, Air Liquide a confirmé le déploiement de deux nouvelles stations de distribution de d’hydrogène en région Ile-de-France et de quatre stations en Corée du sud.

Air Liquide souhaite également établir une société dédiée au secteur de l’hydrogène sur le territoire sud-coréen vers la fin de cette année.

Objectif de 5000 véhicules exportés en France d’ici 2025

Hyundai a pour ambition d’exporter 5 000 véhicules à pile à combustible  en France d’ici à 2025. Précisons que le constructeur, pionnier dans le domaine, se positionne en leader de cette nouvelle technologie via son SUV Nexo. Les livraisons sont prévues dans l’Hexagone dès octobre-novembre 2018. Des demandes émanent notamment d’administrations de Rhône-Alpes, du département de la Manche, et des gestionnaires de flottes d’entreprise d’Engie et d’Air liquide. Les premiers véhicules livrés seront destinés à la flotte du service parisien HYPE (première flotte de taxis hydrogène au monde).

En mai 2017, Engie a intégré dans sa flotte de véhicules d’entreprise une Hyundai ix35 Fuel Cell en location longue durée. Opération réalisée dans le cadre d‘un contrat avec le loueur Alphabet, filiale du Groupe BMW.

La vente aux particuliers balbutie encore : Hyundai vient tout juste d’enregistrer sa première commande sur ce segment commercial lors du dernier Mondial de Paris.

Sources : Yonhap

Crédit Photo : Leblogauto

Poster un Commentaire

15 Commentaires sur "Hyundai s’accorde avec Engie et Air Liquide dans l’hydrogène"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
Invité

ça va faire mal. En tout cas, c’est bien de savoir que les constructeurs se bougent plus pour l’hydrogène que notre ex ministre de l’écologie !

Christmeng
Invité

Bonne nouvelle que de voir Hyundai s’intéresser au véhicule propre en utilisant l’hydrogène. Ce qui bloque c’est le prix d’achat de la voiture et surtout le réseau de distribution d’hydrogène La balle est dans le camp de l’Etat et là on peut douter de sa détermination à poursuivre ce projet « Trop d’intérêt avec les pétroliers et surtout les taxes qui en résultent. Affaire à suivre

Gus
Invité

Pourtant, l’Etat pourrait tout à fait prélever des taxes sur l’hydrogène distribué en stations (auto, moto, camions, etc.) donc je ne pense pas que la question de la taxation de ce carburant soit un soucis.

The Stig
Invité

Aller dans le sens de l’hydrogène est pour moi un non-sens économique, pour les particuliers au moins : c’est retomber dans la boucle infernale d’être dépendant d’une source d’énergie taxable à loisir, contrairement à l’électricité qui par son universalité est beaucoup plus difficilement taxable comme carburant.

SGL
Invité

L’hydrogène est une solution d’avenir si elle est produite par le trop-plein de production ENR, ce qui est loin du cas de la situation actuelle. (96 % est actuellement produit par les énergies fossiles, donc polluante)
Sur les gros véhicules électriques, la PAC s’impose naturellement grâce à son poids moins important et la possibilité de faire un plein (700 km) en moins de 5 minutes, reste le problème (énormes) des infrastructures quasi inexistantes.

Thibaut Emme
Admin
@The Stig : oui et non. Tout le monde peut aussi faire de l’hydrogène. Sans doute avec des rendements médiocres (moins que les 97% du CEA) mais c’est possible. Vous prenez une « simple fuel » de McPhy, vous l’alimentez en électricité renouvelable (à vous de prendre le bon fournisseur vraiment vert ou produire votre propre électricité) et en eau et zou 5 à 10 kg produits par jour à 350 ou 700 bars selon vos besoins. 😉 Vous pouvez même avoir des électrolyseurs « mobiles » qui produisent 0,4 à 12 normo-m3 par heure en les distribuant sous une pression de 1 à… Lire la suite >>
The Stig
Invité

C’est très intéressant mais… à quel tarif la station de production perso??? J’imagine que McPhy ne vit pas d’amour et d’eau fraîche…

Thibaut Emme
Admin
@The Stig : sans doute trop cher 🙂 Mais des systèmes plus petits sont dispos (un particulier n’a pas besoin de 10 kg de H2 par jour 😀 ) A chaque fois ce qui pêchera ce sera le rendement…plus c’est « peu cher et grand public » et moins le rendement est bon (comme indiqué, le Commissariat à l’Energie Atomique – CEA – dépasse les 97% de rendements sur un « réacteur » complexe qui réutilise la chaleur produite par l’électrolyse, etc.). Honda (et d’autres ?) a présenté il y a 2 ans (de mémoire) une « ombrelle » photovoltaïque sous laquelle on gare la voiture… Lire la suite >>
SGL
Invité

À terme, les experts s’accordent pour dire que l’empreinte écologique d’un SUV de plus 1.7 t sera moins important s’il est équipé d’une PAC hydrogène qu’une batterie de 600 à 700 kg.
De plus, le plein doit pouvoir se faire en moins de 5 minutes pour une autonomie de 700 km.
Au niveau avantages… y’a pas photo !

Kaizer Sauzée
Invité

Et comme d’habitude les constructeurs français, voir européens sont à la traine, voir inexistants dans cette technologie d’avenir.

Jc juncker
Invité

Mercedes viens de lancer son glc f cell. Certes en petite série mais ç est un progrès par rapports à la class b f cell

SGL
Invité

Oui effectivement @ Kaizer Sauzée … c’est bien triste !
Pourtant, Air Liquide est un champion, on n’a donc pas d’excuses.

Thibaut Emme
Admin
Les constructeurs français gardent des équipes en veille techno sur la PAC. Vous pensez bien. En France on a aussi GreenGT, ou SymbioFCell (avec le soutien de Michelin) qui font la R&D. Les constructeurs ont compris depuis longtemps qu’il était plus simple/sage de laisser faire d’autres sociétés, puis de les racheter si le marché se confirme. Exemple avec les IA, les caméras, etc pour les voitures autonomes. On peut aussi regarder les boîtes de vitesses. Les constructeurs passent par des spécialistes pour concevoir les boîtes selon leur cahier des charges et ensuite produisent sous licence. Idem les phares, différents composants… Lire la suite >>
Kaizer Sauzée
Invité

Le marché ne peut pas décoller si il n’y a pas de proposition des constructeurs.
Et pourtant Peugeot est champion dans le dépôt de brevets… Ils concernent quoi ces brevets ?

Bizaro
Invité

SymbioCell vend depuis pas mal de temps le Kangoo Hy, et d’autres véhicules.
Il fournissent aussi différentes PAC.
Malheureusement on en entend pas trop parler.

wpDiscuz